Cham - Albums du Charivari/Les folies du jour. Caricatures politiques et sociales

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Journal le Charivari (5p. 71--).

FOLIES DU JOUR
CARICATURES POLITIQUES ET SOCIALES

PAR

CHAM


Cham - Charivari - V5d071-fr.png
Profession de foi napoléonienne d’un aspirant à la
présidence de la République.


PARIS
AU BUREAU DU JOURNAL LE CHARIVARI
16, RUE DU CROISSANT.

IMPRIMERIE LANGE LEVY ET COMP., 10, RUE DU CROISSANT, À PARIS
Cham - Charivari - V5d073-a.png
Cham - Charivari - V5d073-b.png
MOULIN À PAROLES.
Toujours du son ! À quand la farine ?…
Ce qu’on appelle un vote de confiance.
Cham - Charivari - V5d073-c.png
Cham - Charivari - V5d073-d.png

— Vous me ferez deux séances par jour.

— Oh ! m’sieu, m’sieu !

— Trois séances, si vous dites un mot !

M. ARMAND MARRAST EN 1888.

— La séance de demain sera encore consacrée à la discussion des lois organiques… Voyons, messieurs, il faudrait pourtant en finir !

Cham - Charivari - V5d075-a.png
Cham - Charivari - V5d075-b.png
Perfectionnement apporté au corps exécutant de l’interruption. M. Armand Marrast obligé de remplacer sa sonnette par un instrument de Sax.
Cham - Charivari - V5d075-c.png
Cham - Charivari - V5d075-d.png
L’orateur de l’Assemblée nationale mis à l’abri d’un coup de main ! Honneurs rendus aux victimes des luttes parlementaires.
Cham - Charivari - V5d077-a.png
Cham - Charivari - V5d077-b.png
Pierre Leroux en train de méditer sa constitution. Pierre Leroux trouve que la table, le gobelet et la muscade serviraient très bien pour le sceau de sa République.
Cham - Charivari - V5d077-c.png
Cham - Charivari - V5d077-d.png

Art. 3. — L’homme manifeste son existence par rapport à son semblable pour un triple besoin.

— Monsieur, j’ai besoin de votre chapeau, de votre bourse et de votre montre.

Les frères siamois viennent se plaindre à Pierre Leroux de la concurrence fâcheuse qu’il prétend leur faire avec son homme triple et un.
Cham - Charivari - V5d079-a.png
Cham - Charivari - V5d079-b.png
Inconvénient d’introduire l’or dans le drapeau de la République. Aspect de la France après la plantation générale des peupliers de Pierre Leroux.
Cham - Charivari - V5d079-c.png
Cham - Charivari - V5d079-d.png
L’Amour, furieux que Pierre Leroux l’ait fait figurer dans une foule d’articles de sa Constitution, se livre à une piquante vengeance.
Pierre Leroux considérant le triste sort de ses amendements.
Cham - Charivari - V5d081-a.png
Cham - Charivari - V5d081-b.png
LA BANQUE HYPOTHÉCAIRE.

LE BOURGEOIS. — La banque hypothécaire, s’il vous plaît ?

LE GARÇON. — En face, chez le marchand de papier.

LE PAPIER EN CIRCULATION.

— Comment ! j’achète pour quatre sous et vous me demandez une livre de billets de banque ?

— Mais, monsieur, le papier a toujours été à quatre sous la livre.

Cham - Charivari - V5d081-c.png
Cham - Charivari - V5d081-d.png
Une dame portant sa bourse de papier-monnaie pour faire plusieurs petits achats. Inconvénient de jeter du papier-monnaie par la fenêtre à un pauvre.
Cham - Charivari - V5d083-a.png
Cham - Charivari - V5d083-b.png
L’or et l’argent devenus inutiles par l’usage du papier-monnaie. M. Thiers soufflant sur le nouvel édifice financier.
Cham - Charivari - V5d083-c.png
Cham - Charivari - V5d083-d.png
Faisant reconnaître le droit au travail.

— Citoyen, je ne peux pas vous admettre dans ma voiture.

— Et pourquoi cela !

— Vous occuperiez deux places, et le cumul est interdit.

Cham - Charivari - V5d085-a.png
Cham - Charivari - V5d085-b.png
M. Victor Considérant ayant la chance de se voir tout à coup gratifié d’une organisation phalanstérienne avant les temps prédits par Fourier !
M. Victor Considérant profitant de son organisation phalanstérienne pour surveiller M. Thiers de sa place.
Cham - Charivari - V5d085-c.png
Cham - Charivari - V5d085-d.png

— Tiens ! les Phalanstériens aiment les grandes queues… Faut que je cache Minet ; s’ils le voyaient, ils seraient capables de le nommer leur président !

AU PIED DU MUR.
Position fâcheuse où se trouvent placés les socialistes quand on les prie d’expliquer à la tribune leurs sublimes théories.
Cham - Charivari - V5d087-a.png
Cham - Charivari - V5d087-b.png

— Je te dis, mon ami, que ce sont des Tyroliens… Attends un instant, tu vas voir que ça chante très bien !…

Inconvénient du paletot-muraille des gardiens de Paris.
Cham - Charivari - V5d087-c.png
Cham - Charivari - V5d087-d.png
Un gardien de Paris a une heureuse idée qui le met à l’abri d’une partie des inconvénients que pourrait lui attirer son paletot-muraille.

— Mais, monsieur, je ne vous demande ni la bourse ni la vie ; je suis gardien de Paris.

Cham - Charivari - V5d089-a.png
Cham - Charivari - V5d089-b.png
Les gardiens de Paris obligés de faire le sacrifice de leur barbe et de leurs moustaches sur l’autel de la patrie. Un solliciteur à la porte de M. Gervais (de Caen).
Cham - Charivari - V5d089-c.png
Cham - Charivari - V5d089-d.png
Précaution dont on use avec le prince Louis les jours où l’on sait qu’il doit être interpellé. L’aigle de Boulogne se livrant à un nouvel exercice.
Cham - Charivari - V5d091-a.png
Cham - Charivari - V5d091-b.png
M. Leverrier apprend que sa planète a découché. Ne retrouvant pas sa planète, M. Leverrier se décide à coller à sa place dans le firmament un calcul qui prouve son existence.
Cham - Charivari - V5d091-c.png
Cham - Charivari - V5d091-d.png
M. Leverrier prend une excellente mesure de précaution avec la Lune ; il numérote toutes les étoiles. M. Leverrier retrouve enfin sa planète, mais au moment où elle va être dévorée par la Grande Ourse.
Cham - Charivari - V5d093-a.png
Cham - Charivari - V5d093-b.png

— Comment ! trois sous… Mais ce n’est donc pas vrai l’affranchissement des noirs ?

— Dis donc, Robert, v’là du propre… On a établi un bataillon de gendarmerie mobile.

— Les réactionnaires !…

Cham - Charivari - V5d093-c.png
Cham - Charivari - V5d093-d.png
Le plus beau résultat du concours ouvert pour la figure de la République.

— M’sieu, vot’ femme est enfin accouchée… V’là votre enfant !…

— Je ne veux pas le voir, il est venu au monde passé le 24 février, c’est un républicain du lendemain !

Cham - Charivari - V5d095-a.png
Cham - Charivari - V5d095-b.png
Système de charrue à l’usage des colons algériens. Ferme-modèle dans la province de Constantine.
Cham - Charivari - V5d095-c.png
Cham - Charivari - V5d095-d.png
Contre-partie du départ des colons français pour l’Algérie. — Les Bédouins s’inscrivent pour venir coloniser les Landes et la Sologne.
Le prince Louis faisant une petite tournée électorale en Afrique.
Cham - Charivari - V5d097-a.png
Cham - Charivari - V5d097-b.png
LES NOUVELLES ÉLECTIONS.

— Ma candidature avait assez bien tenu l’autre fois, malheureusement ma profession de foi n’avait pas assez de colle dessous !

— C’est dessus, au contraire, m’sieu, qu’il faut mettre plus de colle, si vous voulez prendre les électeurs.

— Monsieur veut-il que j’aille voter pour lui ?

— Non, fichtre ! on pourrait vous compter comme une boule noire.

Cham - Charivari - V5d097-c.png
Cham - Charivari - V5d097-d.png

— Mon ami, c’est impossible, tu ne pourras jamais sortir de là-dedans.

M. DUMAS PRÉPARANT SON ÉLECTION.

LA SOMNAMBULE. — Ah ! il est nommé !… Je le vois !…

M. DUMAS. — C’est moi bien sûr qu’elle voit…

LA SOMNAMBULE. — Ah ! le beau blond ! le beau blond ! !

Cham - Charivari - V5d099-a.png
Cham - Charivari - V5d099-b.png
LE 10 DÉCEMBRE.
Électeur allant voter au chef-lieu de canton.
PROJET D’URNE ROULANTE POUR LES CAMPAGNES.

— Ohé ! la maison !… y a-t-il des électeurs, par ici ?… Ohé, les électeurs, ohé !…

Cham - Charivari - V5d099-c.png
Cham - Charivari - V5d099-d.png
LE VOTE SUR PAPIER BLANC.

— Mais, citoyen, vous me remettez un bulletin sans qu’il n’y ait rien écrit dessus.

— Dam, monsieur, on m’a dit comme ça qu’y fallait voter avec un papier blanc.

UN CANDIDAT À LA PRÉSIDENCE.

— Mon ami, portez-moi !…

Cham - Charivari - V5d101-a.png
Cham - Charivari - V5d101-b.png

— Décidément, prince, les effets de votre oncle ne vous vont pas, ils sont trop grands pour vous !…

Le soir où M. Marrast a appris qu’on lui refusait une augmentation de traitement.
Cham - Charivari - V5d101-c.png
Cham - Charivari - V5d101-d.png
M. CABET PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.

LE VOYAGEUR. — Comment ! la France ça n’est plus ici ?

M. CABET. — Non, monsieur, la France, est maintenant en Amérique ; j’ai envoyé tout le monde en Icarie, il ne reste plus personne ici…

— Qu’est-ce que vous cherchez, citoyenne ?

— Un président, ma chère amie.

— Tiens ! et moi aussi !