Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Bal

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


BAL [1]
____


  Ma douce jolie, je vous prie,
De faire un pas (de danse) connue je fais ;
Mes sabots sont percés, mes bas le sont aussi,
(Et) je n’ai pas d’argent pour en avoir d’autres.

__________


BAL
____


  Je bâtirai une maison à la campagne,
Et qui sera couverte avec des crêpes ;

  L’aire de ma maison (sera faite) d’oeufs frits,
Et ses murs seront de lait caillé ;

  Mes poutres seront en gaufres,
Qui seront lambrissées de patates.

__________



BAL
____


  Un passe-pied nouveau est venu de Guerrand,
Et celle qui le dansera devra être jolie ;

  Un passe-pied nouveau, un passe-pied uni,
Et celui qui le dansera devra être un homme.


N. M. Le Braz.
Penvénan.


__________


BAL
____


  L’an dernier, aux étrennes,
J’avais une maîtresse des plus jolies.

  Ses cheveux, pareils à des allumettes,
Sont de la couleur des crevettes.

  Une paire d’yeux est dans sa tête,
Pareille à un tas d’excréments, dans une lanterne.

  A ses mains il y a des ongles,
Qui ressemblent à (la visière de) la casquette d’un bourgeois.

  Bien endentée est ma maîtresse ;
Ses dents sont aussi longues que des rames de pois ;

  Il en est qui sont plus longues, d’autres plus courtes,
Les plus courtes (sont) aussi longues que mon doigt.


N. M. Le Braz
Penvénan.
__________


  1. Refrain de danse.