Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Conseils pour se marier

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


CONSEIL POUR SE MARIER
____


Approchez, jeunes gens, approchez, je vous prie,
Et je vous apprendrai en quel état vous vivez.

Vous n’êtes, vous, que des trahisseurs, des dupeurs de filles,
Vous dites que vous les aimez, alors que vous ne le faites pas.

Lorsqu’un jeune homme cause avec sa douce jolie,
C’est le chapeau sur le coin de l’oreille qu’il lui parle ;

C’est le chapeau sur le coin de l’oreille qu’il lui parle ;
S’il peut avoir son amour, il se moquera d’elle.

Prenez garde, ma douçette, pour jolie que vous soyez,
(Prenez garde) qu’il n’arrive, l’Amour Cupidon, qui est un Amour puissant.

Il vous gagnerait le cœur, malgré que vous en eussiez.
Si quelqu’un vous aime fidèlement, ne vous moquez pas de lui.

Aimer sans être aimé est chose cruelle et hors nature ;
On ne fait que perdre du temps et avoir déplaisir.

Je vous prie, pères et mères, qui nourrissez des enfants,
Au nom de Dieu, ne les fiancez point à qui ne leur plaît pas ;

Sinon vous commettrez un péché, le pire qui soit au monde,
En faisant coucher dans le même lit deux êtres qui ne s’aiment pas.

Si vous aviez laissé votre fille se marier à sa fantaisie,
Elle eût épousé un jeune homme, qui eût été joyeux comme elle,

Et voici que vous l’avez livrée, et elle n’en est point satisfaite.
Mieux vaut tendresse fidèle qu’or et argent.


Plouaret. — 1870
__________