Chansons populaires de la Basse-Bretagne/La couturière de Lannion

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LA COUTURIÈRE DE LANNION
____


   Une jeune couturière de la paroisse de Lannion
A fait des chemises pour Monsieur le baron.
_______Novembre, décembre,
_______Le premier jour de mai.

   Quand furent terminées les chemises, elle de les porter à domicile ;
Et elle de rencontrer le laquais et le palefrenier :

   — Dites-moi, petit laquais, le seigneur est-il à la maison ?
— Oui, dit-il, couturière, le seigneur est à la maison...

   — Entrez, couturière, entrez dans la salle,
Et vous aurez du vin à boire, dans mon verre de cristal.

   — J’aime, dit-elle, l’or et aussi l’argent,
Et coucher avec un seigneur je le fais aussi volontiers.

   Quand va la couturière par l’escalier en haut,
Le seigneur tire tellement sur elle que son bras en craque.

   Le lendemain matin, quand elle descendit,
Les larmes s’égouttaient en bas jusqu’à ses chaussures.

   — Seigneur Dieu, dit-elle, que dirai-je à ma mère ?
Jusqu’à l’âge de douze ans, j’avais vécu sans blâme ;

   Jusqu’à l’âge de douze ans, j’avais vécu sans blâme ;
Au moment où j’en aurai treize, je serai (à la fois) fille et mère !


Chanté par Françoise Mio. — Pleudaniel. Août 1888.
__________