Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Le clerc Simon

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


LE CLERC SIMON
____


I

— O ma mère chérie, dites-moi,
Comment faire pour gagner Jeannette ?
_______________Aou !
Comment faire pour gagner Jeannette ?

— Aller tout de suite à la foire à Pichérel (?)
Et passer un vêtement de demoiselle. — Aou !

Et, quand vous reviendrez de là à la maison,
Aller demander à loger en ville. — Aou !

II

— Bonjour et joie je vous dis !
Pourrai-je être logé une nuit ici ? — Aou !

— Oui, mettez pied à terre, et venez en la maison ;
On mettra votre cheval à l’écurie. — Aou !

On mettra votre cheval à l’écurie ;
Avoine et foin il aura à manger. — Aou !

Avoine et foin il aura à manger,
Et, quant à vous, vous souperez avec nous. — Aou !

— Je ne puis rien manger, ni rien boire,
Non, tant j’ai de chagrin au cœur ; — Aou !

Non, tant j’ai de chagrin au cœur,
De penser qu’il faudra que je couche seule. — Aou !

— Taisez-vous, demoiselle, ne pleurez pas,
Seule vous ne coucherez pas ; — Aou !

Seule vous ne coucherez pas,
Nous vous mettrons avec notre fille Jeannette. — Aou !



III

Quand ils furent allés toutes les deux au lit,
Il s’éleva propos de mariage entre elles. — Aou !

— Quelle espèce de demoiselle êtes-vous,
Vous qui ne me parlez que de mariage ? — Aou !

— Je ne suis demoiselle ni dame,
C’est moi votre doux clerc Simon ! — Aou !

Et demain matin, de bon matin,
J’irai vous demander à votre père. — Aou !

IV

— Que vous me donniez votre fille ou que vous ne me donniez pas,
Une nuit avec elle j’ai couché. — Aou !

— Si vous l’avez fait, la première nuit,
Vous le ferez la seconde, la dernière. — Aou !

— Vous le ferez la seconde, la troisième,
Et ensuite jusqu’à la mort ! — Aou !


Chanté par Julien Cojean, sabotier. — Morlaix.
__________