Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Margodic le Quélennec

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


MARGODIC LE QUÉLENNEC
____


   Margodic Le Quélennec disait à son père :
— Je n’irai pas à la messe, puisque je n’ai pas d’effets.

   Si j’étais à Kerleino, je serais bien habillée,
En satin, en velours, de toute espèce de vêtements de luxe [1] ;

   En satin et en velours, en damas moiré,
Des rubans sur mes chaussures, comme les demoiselles.

   Le Seigneur de Kerleino disait à sa femme :
— Si vous y consentiez, j’aurais encore une épouse :

   Margodic Le Quelennec est, je trouve, une jolie fille,
Je peux me mirer en elle, quand elle passe par ma chambre [2].

   La dame de Kerleino, en allant à la grand’messe,
Margodic Le Quélennec a rencontré.

   — Dites-moi, Margodic, si vous accepteriez
De venir à Kerleino faire femme de chambre,

   Faire le lit du Seigneur, et balayer la chambre,
Pareillement, coucher avec lui, Margot, quand il le désirera ?


Les variantes suivantes nous ont été fournies par Jacquette Le Brun, de Pédernec.


   — De faire le lit du Seigneur, madame, je suis contente
Mais, quant à coucher avec lui, je n’en ai pas envie.

   Il fallait voir Kerleino, sous une vigne, [3]
Jouer de la contrebasse, dans sa main un verre,

   Essayant de débaucher Margodic... hélas ! et il l’a fait.
Margodic Le Quélennec eat une fille faillie.

   — Si j’ai eu Margodic, je l’ai bien payée ;
Cinq cents écus en or jaune j’avais donné à son père ;

   Cinq cents écus en or jaune j’avais donné à son père,
Et à vous autant, Margot, pour avoir vos bonnes grâces ;

   Chemisette à la nourrice, et maillot au fils,
Cent écus au coin du berceau, pour faire bercer.

   Quand vous arrivâtes dans ma maison, Margot, j’avais bougette (bourse)
Que n’aurait pu porter mon hoqueton, ni ma haquenée blanche ;

   Que n’aurait pu porter mon hoqueton, ni ma haquenée blanche ;
Mon chien la porterait, à présent, sans bât et sans sous-ventrière.


A Keramborgne, septembre 1848.
__________


  1. En satin, en velours, de toute espèce de vêtements de luxe ;
    (J’aurais) un bahut rouge violet pour y mettre mes vêtements.
  2. La dame de Kerleino répond à son mari :

    — Je me soucierais fort peu que vous en eussiez même douze,
    N’étaient vos enfants, qui seraient déshonorés.
  3. Var :
    Il fallait voir Kerleino, sous un if,
    Jouer du violon, Margot sur ses genoux ;

    Jouer du violon. Margot sur ses genoux,
    Four essayer de débaucher Margodic .. hélas ! il en est venu à bout !