Chefs-d’œuvre poétiques des dames françaises/Madame de Stael

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mme LA BARONNE DE STAEL.


Madame la baronne de Stael-Holstein (Anne-Louise-Germaine Necker), née à Paris en 1766, morte en 1817. Ces vers de madame de Stael sont imprimés dans les Souvenirs de la marquise de Créquy. Ce n’est pas une raison pour douter de leur authenticité.


CHANSON
COMPOSÉE PAR MADAME DE STAEL
POUR L’ABBÉ BARTHÉLEMY,
et chantée par elle à la fin d’un souper.


Dans les champs heureux de la Grèce
Vous qui savez me transporter,
Aux vains essais de ma jeunesse
Votre esprit doit-il s’arrêter ?
Est-elle à vos yeux une excuse ?
Est-ce à vous de compter les ans ?
Tributaires de votre Muse,
Tous les siècles vous sont présens.

Si vous avez de l’indulgence
Pour un sexe souvent flatté.
Craignez que Sapho ne s’offense
De ce mouvement de bonté.

Je ne sais si nous devons croire
Que son talent étoit parfait,
Mais j’aime à souscrire à sa gloire
Quand vous couronnez son portrait.

A vous chanter chacun s’empresse,
Dans des vers qu’on fait de son mieux :
Louer le peintre de la Grèce
Me semble trop audacieux.
De cette Athènes qu’on révère
Vous seul avez su rapporter
La lyre d’or du vieil Homère ;
Donnez-moi-la pour vous chanter.