Mozilla.svg

Contes et fables/Le Moujik et l’esprit des eaux

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LE MOUJIK ET L’ESPRIT DES EAUX

CONTE


Un moujik laissa tomber sa hache dans la rivière, et, de chagrin, se mit à pleurer.

L’Esprit des eaux, entendant ses pleurs, eut pitié de lui ; il lui apporta une hache en or ; et lui demanda :

— Cette hache est-elle à toi ?

Le moujik répondit :

— Non, elle n’est pas à moi !

L’Esprit des eaux lui apporta une hache en argent.

— Ce n’est pas ma hache, dit de nouveau le moujik.

Alors, l’Esprit des eaux lui rapporta sa propre hache, et le moujik s’écria :

— Voilà la mienne !

Pour le récompenser de sa franchise, l’Esprit des eaux lui fit présent des trois haches.

De retour à la maison, le moujik montra ce cadeau, et conta son aventure à ses camarades.

Un des moujiks eut l’idée de faire comme lui ; il alla au bord de l’eau, laissa tomber sa hache, et se mit à pleurer.

L’Esprit des eaux lui présenta une hache en or et lui demanda :

— Est-ce là ta hache ?

Le moujik, tout heureux, s’écria :

— Oui, oui, c’est bien la mienne !

L’Esprit des eaux ne lui donna ni la hache en or ni la sienne, pour le punir de l’avoir trompé.