Correspondance 1812-1876, 6/1872/DCCCXLI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Texte établi par Calmann-Lévy,  (Correspondance Tome 6 : 1870-1876p. 191).


DCCCXLI

À GUSTAVE FLAUBERT, À PARIS


Nohant, 17 janvier 1872.


Mon troubadour, je pense à ce que tu m’as demandé et je le ferai ; mais, cette semaine, il faut que je me repose. J’ai trop fait la folle au carnaval avec mes petites-filles et mes petits-neveux.

Je t’embrasse pour moi et toute ma couvée.