Correspondance de Voltaire/1767/Lettre 6684

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Correspondance : année 1767GarnierŒuvres complètes de Voltaire, tome 45 (p. 56).

6684. — À M. DAMILAVILLE.
18 janvier.

Je n’ai que le temps, mon cher ami, de vous envoyer ces deux rogatons. Ils ont fait diversion dans mon esprit quand j’ai été accablé de chagrins. Envoyez-en un exemplaire de chacun à Thieriot ; il en fera sa cour à son correspondant d’Allemagne.

J’attends de vos nouvelles, mon cher ami, sur l’affaire des Sirven et sur tout le reste.