Coupe de Lingerie/Texte entier

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
E. Lorentz, A. Lacroix
École moderne de coupe de Paris (p. frontispice-142).


COURS COMPLET
D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL
de la
Coupe de Lingerie
PAR
Mme E. LORENTZ et Mlle A. LACROIX
Directrice de l’École Moderne de Coupe de Paris Professeur, diplômée, de la Ville de Paris

ÉCOLE MODERNE DE COUPE DE PARIS
43, Rue de Rivoli, 43



COURS COMPLET
D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL
de la
COUPE

TABLE DES MATIÈRES



Pages
7
1re
Leçon
11
2e
17
3e
21
4e
25
5e
29
6e
35
7e
41
8e
45
9e
49
10e
55
12e
67
13e
71
14e
75
15e
79
16e
83
17e
87
18e
91
19e
97
20e
101
21e
105
22e
109
23e
113
24e
119
25e
123
26e
127
27e
131
28e
135
139




École Moderne de Coupe de Paris,
43, Rue de Rivoli.
PRÉFACE

Préface



Si l’Art de la coupe des Vêtements demande aujourd’hui un ensemble de lignes impeccables, la coupe de la Lingerie a, elle aussi, les mêmes exigences.

Le temps n’est plus où l’on se contentait pour les vêtements de dessous d’une coupe plus ou moins irréprochable. Ils doivent, à présent, de même que la robe, envelopper avec harmonie le corps qu’ils revêtent.

Tout comme les vêtements, la Lingerie à sa Mode.

Et la mode n’est-elle pas la préoccupation constante de notre Capitale, cette reine de l’Élégance et du Luxe féminin, dans laquelle viennent toutes les nations pour y puiser le Goût Moderne.

C’est précisément pour répondre à ce besoin de perfection, qui anime toutes les femmes à notre époque, que nous avons créé cette Méthode, qui par sa simplicité, la précision de ses dessins et la clarté de ses leçons permettra à chacune de vous, Lectrices, d’atteindre ce but.

Les meilleures maisons de trousseaux ont compris depuis longtemps déjà l’utilité et l’importance de la Coupe théorique : elles doivent à ce principe leur réputation et leur supériorité indiscutables.

Qu’elles créent les modèles les plus compliqués, qu’elles combinent les dispositions les plus savantes, avec les tissus les plus légers et les dentelles les plus riches, on reste émerveillé de ce que la ligne ne se soit pas égarée parmi toute cette enveloppante souplesse. Ceci est le résultat de la coupe initiale sur laquelle peuvent s’adapter toutes les fantaisies.

Suivant l’exemple de ces créatrices de la mode, les confectionneurs de lingerie ont, à leur tour, adopté la coupe théorique, comprenant, enfin, qu’il s’agisse d’un simple patron de chemise ou d’une combinaison plus compliquée, que tous deux doivent être établis avec des mesures et sur des bases précises.

Avec notre méthode, l’exécution de tout patron devient, dès lors, facile et parfaite.

Quelques leçons suffisent pour obtenir un résultat des plus concluants.

Toute maîtresse de maison, toute jeune fille soucieuses de posséder, à peu de frais, une lingerie ou un trousseau élégant, peuvent sans aucune crainte résoudre ce problème, notre Méthode s’imposant à elles pour aplanir toutes les difficultés de ce délicat travail qu’est la Coupe. En outre, depuis quelques années, ll est de mode que toutes les jeunes filles, de mettre ce livre a la portée de toutes les intelligences, nous Jtetmeë flllëss même telles ¢Wa"l lllle Sllllelllell de feellllee l”lP0l’· e)(( en avons résumé les diverses lecons sur une base sûre, dégagée de toute tante, apprennent ai confectionner elles-memes leur trousseau. ‘s le wmplimtiûw Dleeleeues eseel 1>m—#emP S plus et ee e et plus agreable e Ce travail, gui est le résultat de patientes et nombreuses annees de Ble” des meees Je famille ewlsees e°mP"e""e”l> en e,deel¤ l’l’"P0"· recherches, d’etudes et d’enseignement, offrira donc à toutesses Lectrices lelllee Wle Peueelll elwle ees leëûmi elle-? *’ee0""“lsse"l éllle les elrls 0 le moyen de confectionner, en peu de temps, sans crainte d’erreur, d’agrément ne sont pas des armes suffisantes contre Fadversite gui l ’ le tfûusseau le plus modeste comme le plus élégant) et fest là un des Pelle malheureusement eeeeemeee tem l e monde’ 0 talents de la femme de gout gue de savoir confectionner les dzfeerentes Pour les moinsprivilegiees, pour celles gui sont appelées de bonne KJ Pièces de la lingerie qui lm donneront um, élégfmœ nzffmé, heure a ne compter que sur elles-mêmes, et gui veulent devenir lingères, notre Métlzode supprime le long et pénible apprentissage, la promis- B É cuite des ateliers souvent si pernieieuse pour les jeunes filles, et si peu en rapport avec leur education, et les rend en peu de temps aptes a eye diriger seules une maison, puisgu’elles connaissent a fond la theorie ° de la Coupe gue l’on n’ense1gne jamais à une apprentie et que même | I ‘ beaucoup d’ouvrières ignorent. _ Celles qui viendront freguenter notre Ecole pourront acguérir, en dehors de la Coupe de la Lingerie, toutes les connaissances compte- · mentaires, c’est-a—dire la preparation et l’application des divers points, 00 gg le montage, l’assemblage, les jours et les diverses manières d’incruster ))(( les dentelles de toutes sortes employées dans la confection des dessous. 9%% Q·¢ sx î 9 Ecolo Moderne de Coupe de Paris, 43, Rua de Rivoll.

Anonyme
PREMIERE LECON

+ + +

PRISE DES MESURES

Manière de prendre les Mesures


Fig. 1. — Prise des mesures du devant.


Fig. 2. — Prise des mesures du dos.
Manière de prendre les Mesures

++ +

EXPLICATION DE LA PREMIÈRE LEÇON

La prise des mesures étant une question très importante pour établir un patron allant correctement, nous allons vous enseigner, Lectrices, à les prendre bien exactement.

Il vous sera d’ailleurs très facile de nous suivre dans nos explications, en vous reportant au croquis ci-contre.

Après avoir entouré la taille et le cou avec un ruban, afin d’en bien déterminer la place respective, il faut procéder comme suit :

1° Longueur du dos :

Prendre cette mesure de la nuque à la taille (4-2 du croquis).

2° Demi-largeur du dos :

Cette mesure se prend environ au 1/4 de la longueur du dos d’une épaule à l’autre, mais s’inscrit par moitié (chiffres 3-4).

3° Hauteur du dessous de bras :

Placer le centimètre sous le bras, et prendre la mesure marquée par le centimètre au bas du ruban de taille, en ayant soin de faire baisser avant le bras de la personne (mesure 5-6).

4° Demi-largeur du devant :

Prendre cette mesure d’une épaule à l’autre à 3 ou 4 centimètres [au-dessous de l’encolure, et l’inscrire par moitié (chiffres 7-8).

5° Hauteur des pinces :

Placer le centimètre au bas de l’encolure et indiquer la hauteur des pinces à l’endroit où il se détache du corps (voir au croquis de 9 à 43).

6° Longueur de taille devant :

Le centimètre se place comme à la précédente mesure, mais celle-ci se prend jusqu’au ruban de taille (se reporter aux chiffres 9-40).

7° Demi-tour de poitrine :

Placer le centimètre sous les bras, en passant par l’endroit le plus fort de la poitrine (si la mesure est bien prise le centimètre ne tombera pas), ensuite inscrire cette mesure par moitié (voir aux dessins les chiffres 44-5 et 42-43).

8" Demi-tour de taille :

Entourer la taille du centimètre et inscrire la moitié de la mesure (chiffres 2-6 et 44-40).

9° Demi-tour du cou :

Entourer le cou du centimètre et inscrire la moitié de la mesure (4 à 4 bis et 9 b 9 bis).

10“ Tour cFEmmanchure :

Entourer le bras avec le centimètre en maintenant légèrement (voir au croquis 15 bis).

11° Demi-tour des hanches à 40 centimètres :

Cette mesure se prend à 10 centimètres au-dessous de la taille en entourant les hanches avec le centimètre et s’inscrit par moitié (voir les chiffres 45-46 et 47-48).

12“ Demi-tour des hanches à 20 centimètres :

Se prend comme la précédente mesure et sert pour les jupes (chiffres 49-20 et 24-22).

13“ Longueur de jupe devant :

Cette mesure se prend de la taille à terre, au milieu du devant (40-23).

14" Longueur de jupe de côté :

Cette mesure se prend de la taille à terre en passant par l’endroit le plus fort des hanches (6-24). 15° Longueur de jupe derrière :

Cette mesure se prend également de la taille à terre,au milieu du dos (2-25.)

Nous ne saurions trop vous répéter de bien vous appesantir sur cette première leçon. Des mesures bien prises dépend la parfaite correction d’un bon patron.

Accessoires

Pour faciliter votre tâche, vous trouverez à l’Ecole Moderne de Coupe de Paris, 43, rue de Rivoli, des équerres spéciales ainsi que des gabarits grandeur naturelle et demi-grandeur, qui seront de précieux auxiliaires pour le tracé de tous les patrons (figures 4 et 5).

Ces accessoires sont indispensables aux personnes n’ayant pas de connaissances approfondies du dessin, ainsi qu’aux confectionneurs, car ils y trouveront toutes les courbes qui se présentent dans l’exécution des divers modèles, en particulier les encolures et les emmanchures.

L'Ecole Moderne de Coupe de Paris tient également à la disposition des élèves des centimètres réduits (fig. 3) particulièrement utiles dans les cours professionnels où l’on confectionne des modèles sur des mannequins réduits demi-grandeur.

Prix de ces Accessoires

Équerre en carton dur ... La douzaine

Equerre réduite 1/2 grandeur

La douzaine

Gabarit spécial

La douzaine

Gabarit réduit 1/2 grandeur

La douzaine. Centimètre réduit 1/2 grand.

en toile vernie

La douzaine

Fig. 3. — Centimètre réduit de l’École Moderne de Coupe de Paris.
Fig. 4 — Équerre de l’École Moderne de Coupe de Paris. (1/3 de grandeur nature, 2/3 de la demi-grandeur.)
Fig. 5 — Gabarit spécial de l’École Moderne de Coupe de Paris pour le tracé des Encolures et des Emmanchures.
(Demi-grandeur.)
DEUXIÈME LEÇON

+++

Tableaux des Proportions

à donner en confection aux chemises de femme, de fillette et d’enfant, aux corsages,

pantalons, chemises de nuit et camisoles.

Tableau des Mesures pour les Chemises de jour et de nuit, les Camisoles et les Pantalons pour femme


CHEMISES DE JOUR
DÉSIGNATION
MANNEQUIN
TAILLE
LONGUEUR
de la
TAILLE
DÉCOLLETÉ
LARGEUR
sous les
BRAS
ENTOURNURE
Chemise à poignet avec gorge
42
1
110
92
120
44
46
2
115
96
128
46
50
3
118
102
138
48
56
4
120
102
152
52
Chemises plates
42
1
110
96
120
44
46
2
115
100
128
46
50
3
118
106
138
48
56
4
120
110
152
52
Chemises avec plis ou froncées
42
1
110
105
124
44
46
2
115
110
132
46
50
3
118
115
144
48
56
4
120
120
148
52
Chemises de forme Bébé
42
1
110
107
120
44
46
2
115
115
128
46
50
3
118
120
138
48
56
4
120
124
146
52


CAMISOLES
TAILLE
LONGUEUR
totale
LONGUEUR
du
DOS
MOITIÉ
de
L’ENCOLURE
LARGEUR
des
POIGNETS
LONGUEUR
de la
MANCHE
EMMANCHURE
1
61
37
17
24
58
42
2
63
38
18
26
60
45
3
65
39
19
28
62
48
4
71
40
20
30
64
52


PANTALONS
DÉSIGNATION
TAILLE
LONGUEUR
de la
TAILLE
LARGEUR
du
FOND
CEINTURE À PINCES
LONGUEUR
des
Fentes de côté
LARGEUR
de la Jarretière
finie
DEVANT
DOS
Forme avec Jarretière
1
70
43
20
25
21
46
2
74
45
21
26
23
48
3
78
48
22.5
28
25
50
4
70 à 78
51
25
30
25
52
Forme
Sabot
1
65
45
22
25
21
60
2
68
47
24
26
23
62
3
72
49
26
28
25
64
4
75
53
28
30
25
66
Forme droite large
1
60
45
23
25
21
62
2
63
47
25
26
23
64
3
66
49
28
28
25
66
4
70
53
29
30
25
68


CHEMISES DE NUIT
TAILLE
LONGUEUR
totale
LONGUEUR
du
DOS
MOITIÉ
de
L’ENCOLURE
LONGUEUR
de la Gorge, prise du haut de l’épaule
LARGEUR
des
POIGNETS
LONGUEUR
totale de la
MANCHE
EMMANCHURE
1
135
37
17
50
24
58
42
2
140
38
18
53
26
60
45
3
140
39
19
55
28
62
48
4
145
40
20
60
30
64
52

Tableau des Mesures pour les Chemises du jour et de nuit, les Pantalons et Jupons pour enfant et fillette

PANTALONS ET JUPONS
CHEMISES DE JOUR
CHEMISES DE NUIT
AGES
LONGEUR
de côté du
PANTALON
Volant compris
LONGUEUR
des
JUPONS
depuis l’épaule
LONGUEUR
totale
depuis l’épaule
LARGEUR
de
L’ENCOLURE
MOITIÉ
de la largeur
du bas
LONGUEUR
totale
MOITIÉ
de la largeur
du bas
LONGUEUR
de la
MANCHE
Volant compris
2 ans
34
50
45
56
40
70
65
30
3 —o
36
55
50
59
44
75
68
32
4 —o
38
60
55
62
48
80
71
34
5 —o
40
65
60
65
52
85
74
36
6 —o
42
70
65
68
56
90
77
38
7 —o
44
75
70
71
60
95
80
40
8 —o
46
80
75
74
64
100
83
42
9 —o
48
85
80
77
68
105
86
44
10 —
50
90
85
80
72
110
89
46
11 —
52
95
90
83
76
115
92
48
12 —
54
100
95
86
80
120
95
50
13 —
56
105
100
89
84
125
98
52
14 —
58
110
105
92
88
130
101
54
15 —
60
115
110
95
92
135
104
56
16 —
62
120
115
98
96
140
107
58
===Tableau des Mesures pour les Corsages===
1° Corsages de femme
NUMÉROS des MANNEQUINSLONGUEUR du DOSDEMI-LARGEUR du DOSHAUTEUR du Dessous de Bras DEMI- LARGEUR du DEVANTHAUTEUR de PINCES LONGUEUR de TAILLE devantDEMI-TOUR de POITRINEDEMI-TOUR de TAILLE DEMI-TOUR des HANCHES à 12 centimètresDEMI-TOUR des HANCHES à 20 centimètresDEMI-TOUR du COUEMMANCHURE
3836142115.520384227424715.536
403714.521.5162241442844491637
4237.516221722424730475116.538
443816.522.517.52343503250541740
4638.517231823445234525717.541
483917.523.518.52445553655591842
504018221924445738576018.543
524018.52219.52243604060621945
543919212021.5426242626519.546
2° Corsages d'enfant, de fillette et de jeune fille
AGESLONGUEUR de TAILLE dosDemi-largeur du DOS HAUTEUR du dessous de brasHAUTEUR des PINCESLONGUEUR de TAILLE devantDEMI- LARGEUR du DEVANTDEMI-TOUR de POITRINEDEMI-TOUR de TAILLEDEMI-TOUR des HANCHES DEMI-TOUR du COU EMMAN- CHURELONGUEUR DE LA MANCHE
au COUDE au POIGNET
2 ans181110De 2 à 10 ans, la hauteur des pinces est égale à la ½ longueur du devant1811283032.513231527
3-19 11.510.51911.52930331323.51628.5
4-20121120123029.53413.5241730
5-221211.522123129.53514251831.5
6-2412.5122412.5322935.514261933
7-2512.513251333293614272035
8-2713142713.534293714.5282137
9-28131528143528.53815292239
10-2913.515.52914363038.515302341
11-3013.516173114.53729.53915312443
12-321416.5183314.53829.54015.5322545
13-3414171935153929.54116332647
14-3514.51819.53615.540304216342749
15-3614.51920371641304316352851
16-37152020.53816.542304416.5362953

TROISIÈME LEÇON

Lignes de Construction

Lignes de Construction


Fig. 6. — Dos


Mesures


1° Longueur du dos ;

2° Demi-largeur du dos ;

3° Hauteur du dessous de bras ;

4° Demi-largeur du devant ;

5° Hauteur des pinces ;

6° Longueur de taille devant ;

7° Demi-tour de poitrine ;

8° Demi-tour de taille ;

9° Demi-tour du cou ;

10° Emmanchure ;



Lignes de Construction


EXPLICATION DE LA TROISIÈME LEÇON


Fig. 7 — Devant.



AVANT toute autre démonstration, il vous faut d’abord, Chères Lectrices, étudier très attentivement cette leçon qui est la base principale de toutes celles qui suivront, puisque vous ne pourrez établir aucun modèle sans avoir, au préalable, tracé les lignes de construction qui sont invariables.


Dos


Après vous être munies de papier, gomme, crayon, équerre, centimètre, etc., tracer à gauche du papier un angle droit aux côtés duquel vous donnerez comme longueur sur la ligne verticale 1-2, environ 50 centimètres et sur la ligne horizontale, 30 centimètres.

Cette ligne horizontale 1 se nomme ligne d’encolure (voir fig. 6).

De 1 à 2, sur la ligne verticale porter la longueur du dos.

À la moitié de 1-2, tracer une ligne horizontale et placer le chiffre 3. Cette ligne se nomme ligne de poitrine.

À la moitié de 1-3, soit au 1/4 de la longueur du dos, tracer une autre ligne horizontale 4, qui se nomme ligne de carrure.

À la moitié de 1-4, soit au 1/8 de la longueur du dos, tracer une dernière ligne horizontale, qui se nomme ligne d’épaule.

Toutes ces lignes horizontales sont naturellement parallèles à la ligne d’encolure. Nous allons les répéter, en classant dans l’ordre :

Ligne d’encolure..

Ligne de taille (à la longueur du dos).

Ligne de poitrine (à la demi-longueur du dos).

Ligne de carrure (au quart de la longueur du dos).

Ligne d’épaule (au 1/8 de la longueur du dos). Toutes ces lignes fondamentales n’étant applicables que pour le dos, passons maintenant au tracé de celles du devant.

Devant

Commencer, cette fois, par tracer à droite du papier un angle droit auquel vous donnerez comme longueur sur le ligne verticale 1--2, environ 60 centimètres, et sur la ligne horizontale, la moitié du demi-tour de poitrine, plus 3 centimètres.

Cette ligne horizontale se nomme ligne d’encolure et porte les chiffres 1-2 (fig. 7),

De 2 à 3, abaisser une ligne verticale à laquelle vous donnerez la longueur du dos u quo vous prolongerez, de 3 à 4, des 2/3 du renversement (C’est-à-dire des 2/3 de le différence qui existe entre la longueur du dos et la longueur du devant}

De 2 à 5, parler le 1/4. de la longueur du dos, et tracer une ligne horizontale qui sse nomme ligne de carrure.

De 2 à 6, compter 3 centimètres pour tous les modèles. Cette ligne se nomme ligne d’épaule.

Pour dessiner l'encolure, porter de 4 à 7 sur la ligne horizontale 1-2, la moitié du 1/2 cou et, de 1 à 8, sur la ligne verticale, le quart plus 1 centimètre du. 1/2 cou.

Élever le point 7 de 1 centimètre et réunir 7 à 8 par une ligue courbe (voir fig. 7)

Rentrer de 1 centimètre à gauche du chiffre 8 et réunir ce nouveau point {comme l’indique le dessin) à la ligne 8-9.

De 8 à 9, sur lu ligne verticale porter le hauteur des pinces et, de 8 à 10. toujours sur celle même ligne, la longueur de taille devant. Indiquer les points trouvés par des lignes horizontales pointillées, comme l’indique la fig. 7

De même que pour le dos, ces lignes sont invariables pour tous les modèles, donc il faut les étudier très attentivement pour ne pas avoir à y revenir. QUATRIÈME LEÇON +++ Chemise de Jour classique

taillée sans couture sur l'épaule

Chemise de Jour classique


Mesures

1° Longueur du dos 
38
2° Longueur totale 
115
3° Demi-tour de poitrine 
48


Métrage


Deux fois la hauteur de la chemise, plus l’ourlet.


Fig. 8 — Dos et devant.

Chemise de Jour classique


EXPLICATION DE LA QUATRIÈME LEÇON



NOUS commencerons, Chères Lectrices, par une chemise toute simple et de forme classique afin de vous initier, graduellement, à toute la confection d’un trousseau.

Reportez-vous à la leçon précédente pour tracer les lignes de construction.

Porter de 1 à 3, la longueur totale de la chemise, soit, pour celle-ci, 115 centimètres.

À ce point 3, tirer une ligne horizontale parallèle aux lignes de construction, à laquelle on donnera, de 3 à 10, la largeur du bas de la chemise, de 45 à 50 centimètres (mesure moyenne pour toutes les chemises et que l’on n’augmente de 5 centimètres que pour de très fortes tailles).

Sur la ligne d’encolure, de 1 à 2, compter 3 ou 4 centimètres pour les fronces ou les plis, et tracer une ligne verticale pointillée parallèle à la ligne 1-3.

Sur la ligne de carrure, de 4 à 5, porter le 1/3 du demi-tour de poitrine.

Exemple : 1/2 tour de poitrine 
48 centimètres.

C’est donc le 1/3, soit 16 centimètres, que l’on donnera de 4 à 5.

Au point 5, élever une ligne verticale pointillée jusqu’à la ligne d’épaule ; à droite du point de jonction de ces deux lignes, ressortir 1 /2 centimètre, ce qui donne le point 5 bis.

Sur la ligne d’encolure, de 2 à 2 bis, porter la même distance que celle comprise entre la ligne de carrure et la ligne d’épaule, c’est-à-dire la même distance que de 5 à 5 bis.

Élever le point 2 bis de 1 centimètre 1/2 au-dessus de la ligne d’encolure et réunir au point 2 par une ligne courbe (voir dessin).

Réunir aussi 2 bis à 5 bis par une ligne pointillée.

De 5 bis à 7, donner comme largeur à l’épaulette de la chemise de 3 à 5 centimètres et tracer une ligne droite horizontale partant du point 7, ayant cette même largeur et donnant le point 6.

Ce modèle se faisant surtout dans la confection bon marché, n’a pas de couture sur l’épaule, c’est ce qui oblige à tracer la ligne 6-7 horizontale (voir fig. 8).

Pour terminer le haut de la chemise, décolleter pour le dos un peu au-dessous de la ligne de carrure et, pour le devant, échancrer 3 ou 4 centimètres de plus qu’au dos (voir le dessin).

Sur la ligne de poitrine donner, de 9 à 8, la moitié du 1/2 tour de poitrine.

Exemple : 1/2 tour de poitrine 
48 centimètres.

Soit la moitié, 24 centimètres, de 9 à 8.

Dessiner ensuite l’emmanchure par une courbe réunissant 6 à 8, en passant par 5, comme l’indique le croquis.

Réunir maintenant 8 à 10 par une ligne pointillée.

Laisser entre 10 et 11, environ 1 centimètre 1/2.

Enfin, pour terminer, réunir 8 à 11 par une ligne pleine, en la cintrant de 2 à 3 centimètres, un peu au-dessus de la ligne de taille (voir le dessin).


Remarque

Il est bien entendu, Chères Lectrices, que dans toutes les leçons où vous voudrez mettre des volants en tissu pareil aux chemises, pantalons, matinées, peignoirs, etc., vous ajouterez au métrage indiqué l’étoffe nécessaire pour faire ces volants, car, dans cette méthode nous n’en avons pas tenu compte, ayant établi toutes les garnitures en broderie.

Pour les volants froncés, vous mettrez comme ampleur une fois 1/2 la largeur du contour à envelopper et, pour les volants plissés, trois fois la largeur.



CINQUIÈME LEÇON

Chemise de Jour élégante

en deux pièces (froncée ou plissée)

Chemise de Jour taillée en deux pièces


Mesures


1° Longueur du dos 
37
2° Longueur totale 
115
3° Demi-largeur du dos 
16
4° Demi-largeur du devant 
17
5° Demi-tour de poitrine 
48


Fig. 9. — Dos.

Chemise de jour taillée en deux pièces


Fig. 10 — Devant.


Métrage


Deux fois la hauteur de la chemise, plus l’ourlet. Chemise de Jour taillée en deux pièces

EXPLICATION DE LA CINQUIÈME LEÇON

Nous allons, Lectrices, continuer par une chemise de jour élégante, en deux pièces. Cette coupe est la forme la plus courante, elle vous servira à établir de chemises Empire, des chemises Bébé, des chemises plissées, etc. Vous en varierez le décolleté selon votre goût.

Dos

Sur les lignes de construction, donner comme longueur, de 1 à 3, la longueur totale de la chemise, soit 115 centimètres.

Au point 3, tracer une horizontale 3-8 parallèle aux lignes de construction, et à laquelle vous donnerez la largeur du bas de la chemise, de 45 à 50 centimètres environ.

Sur la ligne d’encolure, de 1 à 2, laisser 3 à 5 centimètres, et même 1 ou 2 centimètres si vous voulez une chemise plus ajustée.

Tracer une ligne verticale pointillée parallèle à la ligne 1-3.

Sur la ligne de carrure, compter de 4 à 5 la 1/2 largeur du dos, soit 16 centimètres.

Tracer ensuite une verticale pointillée partant de 5 et rejoignant la ligne d’épaule, ce qui donne le point 5 bis ; ressortir ce point de 1/2 centimètre à droite.

Sur la ligne d’encolure, de 2 à 2 bis, porter la même distance que de 5 à 5 bis. Elever 2 bis de 1 centimètre 1/2, réunir 2 à 2 bis par une ligne pointillée courbe, et 2 bis à 5 bis par une ligne pointillée.

Sur la ligne 2 bis5 bis, compter 4 à 5 centimètres en partant de 5 bis, et tracer le décolleté comme vous le voudrez (voir fig. 9).

Sur la ligne de poitrine, de 6 à 7, compter la moitié du demi-tour de poitrine.

Exemple : 1/2 tour de poitrine, 48 centimètres, moitié de ce 1/2 tour, 24 centimètres, que l’on portera de 6 à 7.

Dessiner l’emmanchure en joignant 5 bis à 7, en passant par 5 (voir le croquis).

Réunir 7 à 8 par une ligne pointillée, puis élever de 8 à 9, de 3 centimètres, pour l’arrondi de la chemise, et, enfin, pour terminer, joindre 7 à 9 par une ligne pleine en la cintrant de 2 à 3 centimètres, un peu au-dessus de la ligne de taille (voir dessin fig. 9)


Devant

Pour le devant de la chemise, se reporter aux lignes de construction de la chemisette, excepté pour l’encolure et la largeur du rectangle dont nous indiquons les nouvelles proportions dans cette leçon.

Comme pour le dos, porter la longueur de dos, la moitié et le quart de cette longueur, puis placer la ligne d’épaule à 3 centimètres au-dessous de la ligne d’encolure.

De 1 à 2, compter 5 à 10 centimètres pour les fronces ou plis, et du point 2 tracer une ligne verticale pointillée dans toute la hauteur du dessin (voir fig. 10).

De 2 à 3, compter le 1/4 de la demi-largeur du devant.

De 2 à 4, porter la moitié de la demi-largeur du devant, en ayant soin d’élever le point 4 de 1 centimètre au-dessus de la ligne d’encolure.

Réunir 4 à 3 par une ligne courbe pour former l’encolure.

De 4 à 5, tracer une ligne pointillée ayant comme longueur la longueur de l’épaule du dos plus 1/10 du demi-tour de poitrine.

Exemple : Longueur de d’épaule du dos…. 12 centimètres.

1/10 du 1/2 tour de poitrine (48 centimètres), soit…. 4 centimètres 8 mm.

total…… 16 centimètres 8 mm. C’est donc 16 centimètres 8 mm. qu’il faudra donner comme longueur à la ligne 4-5.

La largeur de l’épaulette 5-6 est d’environ 4 à 5 centimètres ; tracer ensuite l’encolure à votre convenance.

De 9 à 10, compter la moitié du 1/2 tour de poitrine, plus 5 centimètres.

Exemple : 1/2 tour de poitrine.. 48 centimètres.

moitié du 1/2 tour de poitrine….. 24 centimètres,

auxquels on ajoute 5 centimètres, ce qui donne 29 centimètres, dimension qui sera celle de la distance 9-10.

Du point 5, abaisser sur la ligue de carrure une perpendiculaire pointillée qui détermine le point 7.

Porter à droite de ce point 7 une largeur de 2 centimètres et marquer le chiffre 8.

Réunir 5 à 10, en passant par 8, par une ligne arrondie dessinant l’emmanchure (se reporter à la fig. 10).

Donner comme largeur au bas de la chemise, de 11 à 12, environ 45 à 50 centimètres.

Réunir 10 à 12, par une ligne pointillée et porter sur cette ligne, en partant au point 10, une longueur égale à la longueur 7-9 du dos, ce qui donne un nouveau point 12, que l’on joindra définitivement au point 10 par une ligne pleine, cintrée de 2 ou 3 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille (voir le croquis}.

Enfin, descendre le point 11 de 1/10 du l/2 tour de poitrine.

Exemple : 1/2 tour de poitrine.. 48 centimètres. 1/10 du 1/2 tour de poitrine……. 4 centimètres 8 mm.

C’est donc 4 centimètres 8 mm. que l’on portera de 11 à 13.

Pour finir, arrondir le bas de la chemise comme l’indique le dessin.

Le deuxième modèle de chemise se trouve ainsi terminé. SIXIÈME LEÇON

Chemise de Jour fantaisie

ajustée au milieu du dos

Chemise de Jour ajustée dans le dos


Mesures


1° Longueur du dos 
37
2° Longueur totale 
112
3° Demi-largeur du dos 
17
4° Demi-largeur du devant 
18
5° Demi-tour de poitrine 
48


Fig. 11 — Dos.

Chemise de Jour ajustée dans le dos


Fig. 12. — Devant


Métrage


Deux fois la hauteur de la chemise, plus l’ourlet.

Chemise de Jour ajustée dans le dos


EXPLICATION DE LA SIXIÈME LEÇON



NOUS allons, Chères Lectrices, décrire la construction d’un patron de chemise un peu plus compliqué.

Cette chemise, dont le dos est ajusté, ne se fait généralement que dans la belle lingerie, et est très appréciée des personnes élégantes soucieuses d’avoir des dessous allant parfaitement.


Dos

Tracer d’abord les lignes de construction fondamentales (fig. 11).

Compter ensuite, de 1 à 2, une distance de 12 centimètres pour le pli et abaisser du point 2, une perpendiculaire pointillée s’arrêtant à la ligne de taille au point 4.

Porter, maintenant, de 1 à 3, la longueur totale de la chemise et mener par le point 3 une ligne pointillée horizontale, sur laquelle on comptera une largeur de 45 à 50 centimètres, ce qui donnera le point 10.

Sur la ligne de taille, de 4 à 5, porter une largeur de 2 centimètres et marquer le point 5.

Réunir le point 2 au point 5, en prolongeant la ligne de 2 centimètres au-dessous de la ligne de taille ce qui donne 5 bis ; retracer avant d’aller plus loin, la nouvelle ligne de taille en trait plein.

Dessiner alors les lignes pointillées de construction de l’encolure et de l’épaule, comme il a été indiqué aux leçons précédentes.

Sur la ligne de carrure, porter de 6 à 7, la demi-largeur du dos, et sur la ligne de poitrine, de 8 à 9, la moitié du 1/2 tour de poitrine.

Dessiner l’emmanchure et le décolleté de l’encolure, en laissant à l’épaulette une largeur de 4 à 5 centimètres (voir le croquis).

Joindre 9 à 10, par une ligne pointillée sur laquelle on portera, de 10 à 11, environ 2 centimètres pour arrondir le bas de la chemise.

Enfin, pour terminer, réunir 9 à 11 par une ligne pleine, cintrée de 2 à 3 centimètres un peu au-dessus de la ligne taille (se reporter au dessin).


Devant


Nous allons, maintenant, Chères Lectrices, dessiner le devant de la chemise (fig. 12).

Reportez-vous aux lignes de construction de la chemise précédente, puis, celles-ci établies, compter de 1 à 2 une largeur de 5 à 10 centimètres pour les fronces ou plis, et du point 2, tracer une ligne verticale pointillée dans toute la hauteur du dessin.

De 2 à 3, compter le 1/4 de la 1/2 largeur du devant, plus 1 cent.

De 2 à 4, porter la moitié de la 1/2 largeur du devant, en ayant soin d’élever le point 4 de 1 centimètre au-dessus de la ligne d’encolure.

Réunir 4 à 3, par une ligne courbe pointillée pour former l’encolure.

De 4 à 5, tracer une ligne pointillée ayant comme longueur, la longueur de l’épaule du dos plus le 1/10 du 1/2 tour de poitrine.


Exemple : Longueur de l’épaule du dos 
12 centimètres.
1/10 du 1/2 tour de poitrine (48 centimètres) soit 
4 centimètres 8 mm.
               total 
16 centimètres 8 mm.

C’est donc 16 centimètres 8 mm. qu’il faudra donner comme longueur à la ligne 4-5.

La largeur de l’épaulette 5-6 est d’environ 4 à 5 centimètres ; tracer, ensuite, l’encolure à votre convenance.

De 9 à 10, compter la moitié du 1/2 tour de poitrine, plus 5 centimètres. SEPTIÈME LEÇON

Chemise de Jour

pour grande fillette

Chemise de Jour pour grande fillette


Fig. 13 — Dos


Mesures (5 ans)


1° Longueur du dos 
22
2° Longueur totale 
60
3° Demi-largeur du dos 
12
4° Demi-largeur du devant 
13
5° Demi-tour de poitrine 
32




Métrage

Deux fois la hauteur de la chemise, plus l’ourlet.




Chemise de Jour pour grande fillette


Fig. 14 — Devant.


EXPLICATION DE LA SEPTIÈME LEÇON



VOICI, maintenant, Chères Lectrices, la description d’un modèle courant de chemise, pour grande fillette.


Dos


Toujours, en premier lieu, tracer les lignes de construction (fig. 13).

Sur la ligne verticale, porter de 1 à 2, la longueur totale de la chemise et, par le point 2, mener une ligne pointillée horizontale à laquelle vous donnerez, comme longueur, de 2 à 8, la mesure indiquée au tableau spécial que vous trouverez à la 2e leçon.

Sur la ligne d’encolure, compter de 1 à 3, de 3 à 4 centimètres pour les fronces et tracer une ligne verticale pointillée.

Naturellement, les lignes de construction de l’encolure et de l’épaule seront déjà faites, ainsi qu’il a été expliqué pour les chemises de femme.

Sur la ligne de carrure, porter de 4 à 5, la 1/2 largeur du dos et, sur la ligne de poitrine compter, de 6 à 7, la moitié du 1/2 tour de poitrine.

Terminer l’encolure et l’emmanchure comme pour une chemise de grande personne, en laissant à l’épaulette la même largeur.

Joindre 7 à 8 par une ligne pointillée ; élever le point 8 de 1 à 2 centimètres et marquer 8 bis.

Arrondir le bas de la chemise, en réunissant 2 à 8 bis.

Enfin, joindre 7 à 8 bis, par une ligne pleine et cintrée de 1 à 2 centimètres environ un peu au-dessus de la ligne de taille.

Devant


Continuons par le devant de ce modèle, (fig. 14).

Les lignes de construction établies, laisser de 1 à 2, une largeur de 5 à 6 centimètres pour les plis ou fronces et abaisser du point 2 une ligne verticale pointillée.

Porter, de suite, de 1 à 7, la longueur de la chemise et tracer par le point 7 une ligne horizontale pointillée, à laquelle on donnera de 7 à 8’, une longueur égale à celle déjà donnée à la ligne 2-8 du dos.

Tracer l’encolure, en portant de 2 à 3, le quart de la demi-largeur du devant, et de 2 à 2 bis, la moitié de la demi-largeur du devant, en ayant soin d’élever ce point, 2 bis, de 1 centimètre au-dessus de la ligne d’encolure.

Réunir 2 bis à 3, par une ligne courbe pour former l’encolure.

De 2 bis à 3 bis, tracer une ligne pointillée ayant comme longueur celle de l’épaule du dos.

La longueur de l’épaule est égale à celle du dos.

Dessiner le décolleté comme vous le voudrez.

De 5 à 4 bis, compter la demi-largeur du devant, et de 5 à 6, la moitié plus 2 centimètres, du demi-tour de poitrine.

Exemple : 1/2 tour de poitrine 
32 centimètres.
                 moitié de ce demi-tour, 16 plus 2, soit 
18 centimètres,
à donner de 5 à 6.

Dessiner l’emmanchure par une ligne arrondie réunissant 3 bis à 6, en passant par 4 bis.

Réunir 6 à 8, par une ligne pointillée, et porter, sur cette ligne, en partant du point 6, une longueur égale à la longueur 7-8 bis du dos, ce qui donne un nouveau point 8 bis, que vous joignez définitivement au point 6, par une ligne pleine cintrée de 2 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille.

Pour finir ce modèle, arrondir le bas de la chemise comme l’indique le dessin.




HUITIÈME LEÇON


Chemise de Jour


pour petite fillette


Coupe de Lingerie Décoration.png

Chemise de Jour pour petite fillette


Fig. 15 - Dos.


Mesures (2 ans)


1° Longueur du dos 
18
2° Longueur totale 
45
3° Demi-largeur du dos 
11
4° Demi-largeur du devant 
12
5° Demi-tour de poitrine 
28




Métrage

Deux fois la hauteur de la chemise, plus l’ourlet.




Chemise de Jour pour petite fillette


Fig. 16. — Devant.


EXPLICATION DE LA HUITIÈME LEÇON



NOUS terminons la série des chemises de jour par un modèle pour petits enfants, qui est absolument le même, comme tracé, que le précédent, sauf que les proportions de longueurs et largeurs sont réduites suivant l’âge. (Consulter le tableau spécial des proportions (2° leçon).


Dos


Tracer toujours les mêmes lignes de construction, et porter, de 1 à 2, la longueur totale de la chemise.

De 1 à 3, compter 3 centimètres pour les fronces et tracer une ligne verticale pointillée parallèle à la ligne 1-3.

De 4 bis à 5 bis, porter la demi-largeur du dos, et de 4 à 5, la moitié du demi-tour de poitrine.

Terminer le haut de la chemise comme pour les chemises de femme, en laissant à l’épaulette une largeur de 3 à 4 centimètres. Dessiner ensuite l’encolure et l’emmanchure (voir dessin).

Donner comme largeur, au bas de la chemise, de 2 à 6, une largeur proportionnée à l’âge (consulter le tableau spécial des mesures).

Joindre 5 à 6, par une ligne pointillée sur laquelle on élèvera le point 6 de 1 à 2 centimètres, et arrondir le bas de la chemise en joignant de 2 à 6 bis, par une ligne pleine.

Pour terminer le dos, joindre 5 à 6 bis par une ligne pleine, cintrée de 2 centimètres environ au-dessus de la ligne de taille.


Devant


Passons maintenant au devant.

Les lignes de construction tracées, laisser, de 1 à 1 bis, 5 à 6 centimètres pour les plis ou les fronces, et porter, de 1 bis à 7, la longueur de la chemise.

Tracer l’encolure, ainsi que l’épaulette, comme à la leçon précédente, en lignes pointillées, et, sur la ligne de carrure, de 3 à 4, donner la demi-largeur du devant.

De 5 à 6, donner la moitié du demi-tour de poitrine.

Dessiner ensuite le décolleté et l’emmanchure comme on l’a déjà indiqué.

Dans le bas de la chemise, donner la même largeur de 7 à 8, que de 2 à 6 du dos.

Réunir 6 à 8 par une ligne pointillée et tracer une ligne pleine de 6 à 8 bis, légèrement cintrée au-dessus de la ligne de taille, ayant la même longueur que 5 à 6 bis du dos.

Pour terminer, arrondir le bas de la chemise en réunissant 7 à 8 bis par une ligne pleine.






NEUVIÈME LEÇON


Chemise de Nuit


de forme classique


Coupe de Lingerie Décoration.png

Chemise de Nuit de forme classique


Mesures


1° Longueur du dos 
37
2° Longueur totale de la chemise 
145
3° Demi-largeur du dos 
14
4° Demi-largeur du devant 
16
5° Demi-tour de poitrine 
45


Fig. 17 — Dos.

Chemise de Nuit de forme classique


EXPLICATION DE LA NEUVIÈME LEÇON



MAINTENANT, Chères Lectrices, que nous vous avons appris à tracer les différents modèles de chemises de jour, nous allons vous donner la description de la chemise de nuit, de forme classique.


Dos


Les lignes de construction indiquées, porter de 1 à 3 la longueur totale de la chemise, soit 145 centimètres (fig. 17).

De 1 à 2, sur la ligne d’encolure, compter 12 centimètres pour les plis ou fronces et tracer une ligne verticale pointillée parallèle à 1-3.

Sur la ligne de carrure, de 4 à 5, porter la demi-largeur du dos, soit 14 centimètres.

Au-dessus et au-dessous de la ligne de carrure, au point 5, compter 1 centimètre (voir dessin) ; ceci pour donner l’aplomb à la chemise sur le côté.

Dessiner, maintenant, l’empiècement en traçant une verticale partant du point 5 et s’arrêtant à la ligne d’épaule ; ressortir, à droite, 1/2 centimètre et marquer le chiffre 5 bis.

Sur la ligne d’encolure, compter de 2 à 2 bis, le 1/3 de la 1/2 largeur du dos et élever ce point de 1 centimètre 1/2, ce qui donne 2 bis.

Réunir 2 à 2 bis, par une ligne courbe.

Tracer la ligne d’épaule, en réunissant par une ligne pleine 2 bis à 5 bis.

Sur la ligne de poitrine, de 6 à 7, porter la moitié du demi-tour de poitrine.

Exemple : 1/2 tour de poitrine 
45 centimètres,
                moitié de ce 1/2 tour 
22 centimètres 1/2,
que vous compterez de 6 à 7.

Dessiner l’emmanchure, comme l’indique le dessin, en réunissant 5 bis à 7 en passant par 5.

Donner maintenant, de 3 à 8, la largeur du bas de la chemise qui varie de 55 à 60 centimètres, suivant la taille de la personne.

Réunir 7 à 8 par une ligne pointillée. Élever le point 8 de 1 centimètre 1/2 à 2 centimètres et marquer 8 bis.

Joindre, enfin, par une ligne pleine 7 à 8 bis, en cintrant de 2 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille (se reporter au dessin).


Devant


Dessiner toujours les mêmes lignes de construction, puis, porter de 1 à 9 la longueur de la chemise (fig. 18).

De 1 à 2, compter 8 à 10 centimètres pour les plis ou fronces, et tracer une ligne verticale pointillée, parallèle à 1-9.

De 2 à 2 bis, donner comme profondeur à l’encolure, le 1/4 de la 1/2 largeur du devant plus 1 centimètre, et, en largeur de 2 à 3, la moitié de la 1/2 largeur du devant.

Élever le point 3, de 1 centimètre au-dessus de la ligne d’encolure.

De 3 à 4, tracer une ligne oblique ayant comme longueur, la longueur de l’épaule au dos, plus 1/10 du demi-tour de poitrine.

Exemple : longueur de l’épaule du dos 
13 centimètres.
                demi-tour de poitrine 
45 centimètres.

Le 1/10 est donc de 4 centimètres 5 mm. que l’on ajoute à 13 centimètres, soit 17 centimètres 5 mm. à porter de 3 à 4.

À la moitié de 4-3, former une pince à laquelle on donnera comme profondeur le 1/10 du demi-tour de poitrine, soit 4 centimètres 5 mm. de 5 à 6.

Sur la ligne de poitrine, de 7 à 8, compter la moitié du demi-tour de poitrine, plus 5 centimètres.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres,
                moitié de ce demi-tour 
22 centimètres 5 mm.,
soit 27 centimètres 5 mm. à porter de 7 à 8.

Dessiner l’emmanchure en réunissant 4 à 8, comme l’indique le croquis.

Donner comme largeur, au bas de la chemise, de 9 à 11, la même largeur que de 3 à 8 du dos, soit de 55 à 60 centimètres.

Réunir 8 à 11, par une ligne pointillée et tracer à nouveau une ligne pleine, cintrée de 2 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille, et à laquelle on donnera, comme longueur, la même mesure que de 7 à 8 bis du dos.

Prolonger la ligne 1-9, du 1/10 du demi-tour de poitrine.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres ;
le 1/10 de 45 donne 4 centimètres 5 mm. qui sont à porter de 9 à 10.

Enfin, terminer en arrondissant le bas de la chemise, comme l’indique le dessin et en réunissant 11 à 10 par une ligne pleine.




DIXIÈME LEÇON


Chemise de Nuit fantaisie


Coupe de Lingerie Décoration.png

Chemise de Nuit fantaisie


Mesures


1° Longueur du dos 
38
2° Longueur totale de la chemise 
145
3° Demi-largeur du dos 
15
4° Demi-largeur du devant 
17
5° Demi-tour de poitrine 
48
6° Demi-tour de cou 
17


Fig. 19 — Dos.

Chemise de Nuit fantaisie


Fig. 20. — Devant.


Métrage


Deux fois la hauteur de la chemise, tissu en 120 de large.

Chemise de Nuit fantaisie


EXPLICATION DE LA DIXIÈME LEÇON



VOICI maintenant une chemise de nuit de fantaisie à ajouter à votre trousseau. Cette chemise de forme japonaise peut devenir aussi un peignoir sans ajouter aucune modification au tracé.


Dos


Indiquer, comme toujours, les lignes de construction, et porter de 1 à 2, le 1/3 du demi-cou. Élever ce point de 1 centimètre 1/2, ce qui donne le point 2 bis (fig. 19).

Sur la ligne de carrure, de 3 à 4, porter la demi-largeur du dos.

Au point 4, élever une verticale pointillée et marquer le chiffre 5.

Ressortir le point 5 de 1/2 centimètre ce qui donne 5 bis et indique le commencement de l’emmanchure.

Former l’épaule en réunissant 2 bis à 5 bis.

De 6 à 7, moitié du demi-tour de poitrine ; dessiner l’emmanchure en réunissant 5 bis à 7, en passant par 4.

De 1 à 8, porter la longueur totale (environ 145 ou 150 centimètres), et donner de 8 à 9, de 35 à 45 centimètres, suivant la largeur que l’on veut obtenir.

Réunir 7 à 9, par une ligne pointillée, et cintrer de 2 à 3 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille 10-11, comme l’indique le dessin.

Dessiner maintenant la manche, en traçant une ligne horizontale partant de 2 bis, ayant une longueur moyenne de 45 à 55 centimètres, ce qui donne le point 12.

De 12 à 13, tracer une verticale pointillée à laquelle on donnera comme longueur, 3 centimètres de plus que celle que l’on veut donner au bas de la manche (environ 20 centimètres).

De 12 à 14, compter 3 centimètres et réunir 2 bis à 14 par une ligne pleine légèrement courbe.

De 13 à 15, rentrer le point 13 de 3 centimètres et réunir 15 à 14 par une ligne pleine, ainsi que 15 à 7, en arrondissant légèrement au-dessous de bras, environ 1 à 2 centimètres.

Pour terminer le dos, dessiner le décolleté à votre goût. (Voir croquis).


Devant


Les lignes de construction habituelles une fois établies, porter de 1 à 2, la moitié du 1/2 cou (fig. 20).

Élever le point 2 de 1 centimètre 1/2, et marquer 2 bis.

De 1 à 3, donner comme profondeur à l’encolure 1/4 du demi-cou, plus 1 centimètre et réunir 2 bis à 3, par une ligne concave pointillée.

Mesurer l’épaule du dos et donner à celle du devant la même longueur plus 1/5 du demi-tour de poitrine comme dans la leçon de la chemisette (s’y reporter) et fermer la pince. (Pour l’harmonie du croquis la chemise a été dessinée la pince fermée).

De 5 à 6, porter la demi-largeur du devant.

Sur la ligne de poitrine, de 7 à 8, porter la moitié plus 5 centimètres du demi-tour de poitrine.

Tracer l’emmanchure en réunissant 4 à 8, en passant par 6.

De 3 à 9, reporter la même longueur que de 1 à 8 du dos, et prolonger cette longueur du 1/10 du demi-tour de poitrine ce qui donne le point 10.

De 9 à 11, donner comme largeur de 40 à 45 centimètres, et réunir 8 à 11 par une ligne pointillée.

De 8 à 12, reporter la même longueur que 7-9 du dos, et réunir 12 à 10 par une ligne courbe, pleine comme l’indique le dessin.

De 1 à 1 bis, ajouter 8 à 10 centimètres pour la croisure, et réunir 1 bis à 10 bis par une ligne parallèle à la ligne 1-10.

Pour tracer la manche, prolonger la ligne d’encolure et compter en partant de 2 bis jusqu’à 13, une longueur moyenne de 45 à 50 centimètres.

De 13 à 14, tracer une verticale pointillée ayant comme longueur 3 centimètres de plus que celle que l’on veut donner au bas de la manche (environ 20 centimètres).

De 13 à 15, compter 3 centimètres, et réunir 2 bis à 15, par une ligne pleine légèrement courbe.

De 14 à 16, biaiser de 3 centimètres et réunir 15 à 16 par une ligne pleine ainsi que 16 à 8, en arrondissant légèrement au dessous de bras, comme au dos.

Comme pour le dos, cintrer de 2 à 3 centimètres au-dessus de la taille (voir dessin).

Consulter aussi le croquis pour indiquer le décolleté et la croisure.





ONZIÈME LEÇON


Chemise de Nuit classique


pour fillette


Coupe de Lingerie Décoration.png

Chemise de Nuit classique pour fillette


Fig. 21. — Dos.


Mesures (6 ans)


1° Longueur du dos 
24
2° Longueur totale de la chemise 
90
3° Demi-largeur du dos 
12 1/2
4° Demi-largeur du devant 
13 1/2
5° Demi-tour de poitrine 
33

Chemise de Nuit classique pour fillette


Fig. 22. — Devant.


Métrage


Deux fois la hauteur de la chemise, tissu en 90 ou en 1 mètre de large.

Chemise de Nuit classique pour fillette


EXPLICATION DE LA ONZIÈME LEÇON



NOUS continuons, Chères Lectrices, par la confection d’une chemise de nuit pour fillette.


Dos

Les lignes de construction étant les mêmes que celles des chemises de nuit de femme, vous n’aurez qu’à indiquer, dès que celles-ci auront été tracées, de 1 à 2, la longueur totale de la chemise qui varie suivant la taille.

Pour ce modèle, la longueur est de 90 centimètres.

De 1 à 3, sur la ligne d’encolure, compter 8 à 10 centimètres pour les plis ou fronces, et tracer une ligne verticale pointillée parallèle à la ligne 1-2 (fig. 21).

Sur la ligne de carrure, de 4 à 5, porter la 1/2 largeur du dos, soit 12 centimètres 1/2.

Au-dessus et au-dessous de la ligne de carrure, au point 5, compter 1 centimètre (voir dessin), afin de donner l’aplomb à la chemise sur le côté.

Dessiner ensuite l’empiècement, en traçant une verticale partant du point 5 et s’arrêtant à la ligne d’épaule ; ressortir à droite 1/2 centimètre et marquer le chiffre 5 bis.

Sur la ligne d’encolure, compter de 3 à 3 bis, le 1/3 de la demi-largeur du dos.

Élever ce point de 1 centimètre 1 /2, ce qui donne 3 bis.

Réunir 3 à 3 bis, par une ligne courbe. Tracer la ligne d’épaule, en réunissant par une ligne pleine 3 bis à 5 bis.

Sur la ligne de poitrine, de 6 à 7, compter la moitié du demi-tour de poitrine.

Exemple : demi-tour de poitrine 
33 centimètres.
                moitié de ce demi-tour 
16 centimètres 1/2,
que l’on compte de 6 à 7.

Dessiner l’emmanchure, comme l’indique le dessin, en réunissant 5 bis à 7, en passant par 5.

Donner maintenant, de 2 à 8, la largeur du bas de la chemise (se reporter au tableau des proportions pour fillettes). Pour ce modèle (six ans), donner 37 centimètres.

Réunir 7 à 8, par une ligne pointillée. Élever le point 8 de 1 1/2 à 2 centimètres, et marquer 8 bis.

Joindre enfin, à nouveau, par une ligne pleine, 7 à 8 bis, en cintrant de 2 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille (consulter le dessin).


Devant


Tracer toujours les lignes fondamentales de construction et porter, de 1 à 9, la longueur de la chemise (fig. 22).

De 1 à 2, compter 6 à 8 centimètres pour les plis ou fronces et abaisser une ligne verticale pointillée, parallèle à la ligne 1-9.

De 2 à 2 bis, donner comme profondeur à l’encolure, le 1/4 de la demi-largeur du devant, plus 1 centimètre et en largeur, de 2 à 3, la moitié de la demi-largeur du devant.

Élever le point 3 de 1 centimètre au-dessus de la ligne d’encolure.

De 3 à 4, tracer une ligne oblique ayant comme longueur, la longueur de l’épaule du dos.

Sur la ligne de carrure, porter de 5 à 6 la demi-largeur du devant.

La forme de l’empiècement est facultative, mais il faut toujours supprimer 1 centimètre à l’emmanchure, pour éviter que l’ampleur revienne en avant.

En général, la hauteur de l’empiècement se définit entre la ligne de carrure et la ligne de poitrine.

Sur la ligne de poitrine, de 7 à 8, compter la moitié du demi-tour de poitrine, plus 2 centimètres.

Exemple : demi-tour de poitrine 
33 centimètres.
               moitié de ce demi-tour 16 centimètres 1/2, plus 2 centimètres, soit 
18 centimètres 1/2,

Dessiner l’emmanchure, en réunissant 4 à 8, comme l’indique le croquis.

Donner ensuite comme largeur au bas de la chemise, de 9 à 10, la même largeur que de 2 à 8 du dos, soit 37 centimètres.

Réunir 8 à 10 par une ligne pointillée et tracer, à nouveau, une ligne pleine, cintrée de 2 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille, et à laquelle on donnera, comme longueur, la même longueur que de 7 à 8 bis du dos ; marquer 10 bis.

Pour terminer, joindre 10 bis à 9, par une ligne pleine.





DOUZIÈME LEÇON


Pantalon de Dame


(Modification pour les Pantalons
sur Mesure)


Coupe de Lingerie Décoration.png

Pantalon pour Dame


Fig. 23
Modification à faire pour les pantalons sur mesure.


Mesures


1° Longueur de côté 
50
2° Contour des hanches pris à l’endroit le plus fort 
104




Métrage


Deux fois la hauteur du pantalon, prise de 10 à 13 ; largeur du tissu : 80 à 90 centimètres (volant non compris).




Pantalon pour Dame


Fig. 24. — Dos et Devant.


EXPLICATION DE LA DOUZIÈME LEÇON



CONTINUONS votre trousseau, Chères Lectrices, par la confection d’un pantalon.

Établissez d’abord les lignes de construction, en traçant un rectangle ayant, de 1 à 3, comme longueur 50 centimètres, (longueur moyenne) sans compter le volant et comme largeur, de 1 à 2, le tiers du contour des hanches plus son 1/5 (fig. 24).

Exemple : le 1/3 du contour des hanches 
34 centimètres 7 mm.
                  plus son 1/5, soit 
6 centimètres 8 mm.
                     total 
41 centimètres 5 mm.

Fermer le rectangle 1-2-3 et 4.

Sur la ligne verticale 2-4, porter de 2 à 5, une longueur égale à la ligne horizontale 1-2, moins son 1/10.

Exemple : longueur 1-2 
41 centimètres 5 mm.
                  moins le 1/10 
4 centimètres 1 mm.
soit 37 centimètres 4 mm. à porter de 2 à 5.

Ressortir, à droite de la ligne verticale, 3 centimètres, ce qui donne le point 6.

De 5 à 7, tracer une ligne horizontale pointillée, ayant comme longueur 1/3 de la distance 1-2; placer le point 7.

De ce point 7, tracer une ligne verticale pointillée 8-11, parallèle à la ligne 2-4.

Prolonger cette ligne au-dessus du point 8, de la moitié de la distance 8-2, ce qui donne le point 9.

De 9 à 10, reporter la même mesure que de 8 à 9, et marquer le chiffre 10.

Réunir alors 1 à 10, en passant par 9, par une ligne pleine, ainsi que 10 à 6, (se servir de l’équerre spéciale pour obtenir la courbe voulue).

Pour terminer la partie de derrière du pantalon dessiner le bas.

Prendre la moitié de 11 à 4, et marquer 12. (Cette mesure peut être également au 1/3 ou au 1/4, suivant que l’on veut un pantalon plus ou moins large).

De 12 à 13, compter 3 centimètres, mesure invariable, puis réunir 6 à 13, ainsi que 3 à 13, par des lignes pleines. (Voir dessin).

Il reste à dessiner maintenant, en traits pleins, les contours du devant de ce pantalon.

De 8 à 14, compter de 5 à 7 centimètres, et rentrer à gauche du point 14, de 2 centimètres, ce qui donne 14 bis.

Réunir ce nouveau point 14 bis au point 1, par une ligne pleine (voir le dessin).

Selon la grosseur de la taille, diviser la distance 1-14 bis en 3 ou 4 parties égales, suivant que l’on veut former 2 ou 3 pinces (voir le croquis).

Pour faciliter le tracé de la courbe, placer au 1/3 de la distance 14-7, le chiffre 15, et réunir 14 bis à 5 bis, en passant par 15, comme l’indique le dessin.

Il faut avoir soin de bien donner de 13 à 5 bis, la même longueur que de 13 à 6, car ces deux parties doivent être cousues ensemble.

Presque toutes les lingères exécutent les pantalons sans apporter aucune modification au tracé, mais, pour celles qui font la lingerie de luxe sur commande, le pantalon devant aller aussi bien qu’un corsage, il y a certaines précautions à prendre.

Vous avez, sans doute, maintes fois remarqué Lectrice, que les pantalons achetés tout faits, craquent, se déchirent même étant neufs.

Ceci tient à ce que le fond de ces pantalons n’a pas assez de longueur.

La modification suivante supprime cet inconvénient, et donne un pantalon ne faisant aucun pli sur le devant (voir fig. 23).

Prendre la moitié de 1-2, puis former une pince égale au 1/10 de la largeur 3-4.

Ensuite, fendre de 5 à 4 et laisser le patron se remettre à plat de lui-même.

Retracer alors le patron, comme l’indique le trait pointillé du dessin.




TREIZIÈME LEÇON


Pantalon-Collant


Coupe de Lingerie Décoration.png

Pantalon-Collant


Fig. 25 — Pantalon-Collant.


Mesures


1° Longueur de côté 
50
2° Demi-contour des hanches, pris à l’endroit le plus fort 
52
3° Largeur de la jarretière 
26
4° Demi-tour de taille, 37 plus 6 
43




Métrage


Deux fois la hauteur (volant non compris) ; compter de 9 à 10 (fig. 25).





Pantalon-Collant


EXPLICATION DE LA TREIZIÈME LEÇON



COMME pour le pantalon précédent, tracer un rectangle ayant, sur la ligne horizontale de 1 à 3, les 2/3 du 1/2 tour des hanches plus 1/10 des 2/3.

Exemple : 1/2 tour des hanches 
52 centimètres.
                 2/3 du 1/2 tour des hanches 
34 centimètres 5 mm.,
auxquelles on ajoute 1/10 de cette mesure 3 centimètres 4 mm., soit, au total, 38 centimètres à compter de 1 à 3.

De 1 à 2, porter la longueur de côté (50 centimètres).

De 3 à 5, compter les 2/3 du 1/2 tour des hanches moins 1/10 des 2/3.

Exemple : 1/2 tour des hanches 
52 centimètres.
                 2/3 du 1/2 tour des hanches 
34 centimètres 5 mm.,
dont on diminue 1/10, soit 3 centimètres 4 mm., ce qui donne 31 centimètres à porter de 3 à 5.

Sur la ligne horizontale 1-3, prendre la moitié et placer le chiffre 6.

Compter 3 centimètres, de 6 à 7, et réunir par une ligne pleine 1 à 7, avec l’équerre spéciale (voir croquis).

Prolonger la ligne 6-7, en comptant de 6 à 8 la moitié de la distance 6-3.

Compter, de 1 à 9, le complément du 1/2 de taille en passant par 8.

Les distances 7-1 et 1-9 doivent donner le 1/2 tour de taille (soit pour ce modèle 43 centimètres). Réunir 1 à 9 par une ligne pleine, ainsi que 9 à 5 et 7 à 5, comme l’indique le dessin.

La distance au bas, de 2 à 10, varie entre 22 centimètres et 30 centimètres, suivant la largeur que l’on veut donner à la jarretière, (soit pour ce modèle 26 centimètres).

Joindre 2 à 10 par une ligne droite pleine, pour ce qui concerne le devant, puis par une ligne courbe, creusée d’environ 1 centimètre 1/2 à la moitié de 2-10 pour la partie de derrière (voir croquis).

Pour terminer, réunir 10 à 5 par une ligne pointillée, puis par une ligne pleine courbe creusée d’environ 1 centimètre 1/2 à la moitié de 10-5 (se reporter au croquis).

Cette forme de pantalon demande des volants dont la hauteur varie entre 5 et 8 centimètres ; la garniture est faite généralement à même le pantalon, soit carrés de plis, incrustations d’entre-deux ou appliques, etc…

Un biais, mis en faux-ourlet, forme la ceinture et termine le haut du pantalon.

QUATORZIÈME LEÇON


Chemise-Pantalon


Coupe de Lingerie Décoration.png

Chemise-Pantalon


Mesures


1° Longueur du dos 
38
2° Longueur totale de la chemise 
100
3° Demi-largeur du dos 
16
4° Demi-largeur du devant 
17
5° Longueur de taille du devant 
41
6° Demi-tour de poitrine 
50
7° Demi-tour de cou 
18


Fig. 26 — Dos.

Chemise-Pantalon


Fig. 27. — Devant


Métrage


Deux fois la hauteur de la chemise, plus 30 centimètres pour la partie du dos formant pantalon, en tissu de 1 mètre de large.

Chemise-Pantalon


EXPLICATION DE LA QUATORZIÈME LEÇON



EN dehors des chemises classiques, Empire et autres fantaisies, la mode et surtout le luxe que l’on apporte chaque jour davantage aux dessous féminins, développe et crée sans cesse de nouvelles combinaisons, parmi lesquelles la Chemise-Pantalon.


Dos


Le haut de ce modèle est semblable à celui de la chemise ajustée du dos.

Tracer donc, comme toujours les lignes fondamentales, et porter de 1 à 3 la longueur totale (fig. 26).

De 1 à 2, compter de 12 à 15 centimètres, pour le pli.

De 4 à 4 bis, compter 2 centimètres pour la cambrure.

Joindre 2 à 4 bis, par une ligne pleine et prolonger cette ligne de 2 centimètres au-dessous de la ligne de taille ce qui donne le point 5.

De ce point, tracer une ligne pleine horizontale jusqu’à 5 bis (voir dessin).

Dessiner, comme toujours, les lignes pointillées de construction de l’encolure et de l’épaule.

De 6 à 7, porter la demi-largeur du dos, et de 8 à 9, la moitié du demi-tour de poitrine.

Donner comme largeur à l’épaulette, environ 4 à 5 centimètres, et dessiner l’encolure, suivant le modèle choisi, soit en rond, en carré ou en pointe ; ainsi que l’emmanchure, en se reportant au dessin.

Le haut de la chemise, est ainsi achevé. Occupons-nous maintenant du bas.

Du point 3, tracer une ligne horizontale, à laquelle on donnera comme dimension de 3 à 10, 40 à 45 centimètres.

Joindre 9 à 10 par une ligne pleine, cintrée de 2 centimètres un peu au-dessus de la ligne de taille.

Prolonger la longueur totale de la chemise de 25 à 30 centimètres, et placer le chiffre 11.

Pour terminer, porter de 11 à 12 de 4 à 5 centimètres, et arrondir comme l’indique le dessin, en joignant 12 à 10.


Devant

Établir les lignes ordinaires de construction (fig. 27).

Dessiner l’encolure et l’épaule comme d’habitude, ainsi que l’emmanchure, en réunissant 5 à 10, en passant par 8.

Compter de 3 à 2 bis la même longueur que de 1 à 3 du dos.

De 3 à 14, porter la longueur de taille devant, plus 5 centimètres, ce qui donne le point 15.

À ce point, ressortir de 12 à 15 centimètres pour le pli ce qui donne 15 bis, tracer une ligne verticale parallèle à la ligne 2-2 bis et placer le point 11.

Descendre ce point du 1/10 du demi-tour de poitrine, ce qui donne le point 13.

De 11 à 12, compter 40 à 45 centimètres et réunir 10 à 12 par une ligne pointillée. Réunir à nouveau 10 à 12, par une ligne pleine, cintrée de 2 à 3 centimètres au-dessus de la ligne de taille.

Avoir soin de donner à cette ligne la même longueur que de 9-10 du dos, et réunir pour terminer 12 à 13, comme l’indique le dessin.

Pour l’assemblage de cette chemise, on forme un pli au dos avec la largeur fournie par 5-5 bis et au devant, un autre pli avec la largeur 15-15 bis.

Les plis se forment intérieurement et la patte 3-12 vient se boutonner dans le creux du pli du devant,

Les largeurs 10-10 bis du dos et 12-12 bis du devant, agrémentées de broderies, simulent le bas d’un pantalon.

QUINZIÈME LEÇON


Pantalon-Jupon


Coupe de Lingerie Décoration.png

Pantalon-Jupon


Fig. 28 — Pantalon-Jupon avec plis.


Mesures


1° Demi-tour de taille 
30
2° Tour des hanches 
104
3° Longueur de devant 
100
jusqu’à terre
4° Longueur de côté 
104
jusqu’à terre
5° Longueur de derrière 
104
jusqu’à terre
6° Longueur du côté ou longueur réelle du pantalon, sans volant 
55




Métrage


Deux fois la hauteur du pantalon, environ 1 m. 50 de tissu en 120 de large ; si le tissu est étroit, prendre quatre fois la hauteur.

Pantalon-Jupon


Fig. 29. — Pantalon-Jupon sans plus.


EXPLICATION DE LA QUINZIÈME LEÇON



POUR faire ce pantalon-jupon, nous nous baserons sur les lignes de construction d’une jupe (voir le 3e volume du Cours complet de Coupe).

Tracer une ligne verticale pointillée 1-6 à laquelle on donne comme dimension la longueur du devant, soit l mètre. Menez par le point 1 une ligne horizontale qui aura comme longueur, de 1 à 2, le demi-tour des hanches, soit 52 centimètres (fig. 28).

Élever le point 2, du 1/5 de la largeur 1-2, c’est-à-dire du 1/5 du 1/2 tour des hanches, soit de 10 centimètres 4 mm.

De 3 à 4, tracer une ligne horizontale ayant comme dimension 1/8 de la demi-largeur que l’on veut donner au bas du jupon ; cette largeur est en moyenne du 3/4 du tour des hanches.

Réunir 4 à 1, par une ligne pointillée, comme l’indique le dessin, et placer le chiffre 5 à la moitié de cette ligne 1-4. Joindre à nouveau 1 à 4 par une ligne pleine légèrement cintrée de 1 à 5 et de 5 à 4, pour déterminer la ligne de taille (voir dessin).

Donner, pour ce modèle, de 6 à 7, les 3/4 du tour des hanches, et porter ensuite, de 4 à 7, la longueur du jupon derrière (104).

Réunir alors 6 à 7, par une ligne pointillée que l’on arrondira, comme l’indique le dessin.

De 1 à 8, ajouter 10 ou 12 centimètres pour former un pli. Faire de même de 4 à 9, en plaçant la règle d’équerre sur la verticale pointillée 4-7 (se reporter à la fig. 28).

De 6 à 10 et de 7 à 11, ajouter 15 centimètres environ, toujours pour le pli, et réunir par des lignes pointillées 8 à 10 et 9 à 11.

Un pantalon-jupon étant naturellement plus court qu’une jupe, vous supprimerez, Chères Lectrices, de 35 à 45 centimètres sur les longueurs totales, selon votre goût.

Nous allons maintenant dessiner le fond du pantalon représenté par 8-13 au devant et 9-16 au dos.

L’entrejambe est indiqué par les chiffres 13-14 au devant et 16-15 au dos.

De 8 à 12, compter 1/3 du contour des hanches, plus son 1/10.

Exemple : contour des hanches 
104 centimètres.

Le 1/3 de 104 centimètres est de 35 centimètres, plus le 1/10 de ces 35 centimètres, cela donne 38 centimètres 5 mm., qui sont à porter de 8 à 12.

De 12 à 13, donner 1/3 de la longueur 8-12.

Exemple : longueur 8-12 
38 centimètres 5 mm.
                 le 1/3 donne 
12 centimètres 8 mm.,
que l’on portera de 12 à 13

Pour donner la pente à la ligne 12-13, placer l’équerre spéciale contre la ligne pointillée 8-10.

Tracer l’entrejambe par une ligne pleine, comme l’indique le dessin, en réunissant 13 à 8.

Reporter la largeur 12-13 au bas du pantalon-jupon, placer le chiffre 14 et réunir 14 à 13 par une ligne droite pleine.

Placer les points 15 et 16, comme il a été indiqué pour 13 et 14, et donner de 15 à 16 la même longueur que de 14 à 13, ces deux côtés devant être assemblés.

Enfin, pour terminer, dessiner l’entrejambe, comme l’indique le dessin, en réunissant 9 à 16 par une ligne pleine.

Comme ce pantalon se met au-dessous de la taille, il est nécessaire de le busquer de 2 à 7 centimètres environ, suivant la mode, afin d’éviter qu’il ne remonte à la taille (voir dessin de 1 à 1 bis). À l’essayage, faire une ou deux pinces, selon l’ampleur.

On peut fermer ce pantalon sur les côtés par une patte, comme les pantalons de fillettes.


Jupon-Pantalon sans plis


Pour faire ce modèle il faut procéder exactement de la même façon que pour le précédent, sauf qu’il ne faut pas ajouter, ni au devant, ni au dos, les largeurs 1-8 et 4-9 (fig. 29).

Pour vous en rendre compte, vous reporter au croquis ci-contre.

Lorsque votre fond sera tracé, portez de 1 à 8 le tiers du contour des hanches plus son 1/10 et de 8 à 9 ressortir 1/3 de la longueur 1-8.

Conserver cette largeur jusqu’au bas et réunir 9 à 10 par une ligne pleine.

Terminer l’entrejambe du devant en réunissant 1 à 9 par une ligne courbe comme l’indique le croquis.

Pour le dos faire exactement, comme pour le devant, mais en ayant soin d’abord de reporter la longueur 9-10 du devant de 11 à 12.

Et joindre pour terminer 4 à 12 (voir croquis).

Busquer à la taille comme pour le précédent pantalon.




SEIZIÈME LEÇON


Pantalon ouvert et fermé


pour fillette et enfant


Coupe de Lingerie Décoration.png

Pantalon ouvert et fermé pour fillette et enfant


Fig. 30 — Pantalon ouvert.


PANTALON OUVERT


Mesures (7 ans)


1° Longueur du côté 
44
2° Contour des hanches, pris à l’endroit le plus fort. 
72




PANTALON FERMÉ


Mesures (2 ans)


1° Longueur du côté 
34
2° Contour des hanches, pris à l’endroit le plus fort. 
60




Métrage


Deux fois la hauteur 10-13 (fig. 30 et 31), en tissu 80 ou 90 de large.

Pantalon ouvert et fermé pour fillette et enfant


Fig. 31. — Pantalon fermé.


EXPLICATION DE LA SEIZIÈME LEÇON



PASSONS maintenant, Chères Lectrices, aux pantalons pour fillette et enfant, que vous pourrez faire ouverts ou fermés, selon votre désir.

Les deux croquis de cette leçon, basés sur les mêmes principes, montrent la modification à faire au tracé du pantalon suivant que celui-ci doit être ouvert ou fermé.

Commençons, par tracer comme pour le précédent modèle un rectangle de construction, auquel on donnera, comme largeur sur la ligne horizontale 1-2, le 1/3, plus son 1/5 du tour des hanches.

Exemple : tour des hanches 
72 centimètres,
                 le 1/3 donne 
24 centimètres,
auquel on ajoute son 1/5 soit 4 centimètres 8 mm., ce qui donne 28 centimètres 8 mm. à porter de 1 à 2.

Sur la ligne verticale, de 1 à 3, porter la longueur du côté, soit 44 centimètres, et fermer le rectangle 1-2-3 et 4.

Compter sur la ligne verticale 2-4, la même longueur que de 1 à 2, moins son 1/10.

Exemple : largeur 1-2, 28 centimètres 8 mm., moins son 1/10 soit 2 centimètres 8 mm., ce qui donne 26 centimètres à porter de 2 à 5.

De 5 à 6, compter 3 centimètres.

Sur la ligne horizontale 4-3, prendre en partant du point 4, le 1/3 de cette distance.

Exemple : la largeur 3-4 est de 
28 centimètres 8 mm.,
                 le 1/3 est donc de 
9 centimètres 6 mm.,
qu’il faut compter de 4 à 7.

Élever au point 7, une ligne verticale pointillée, parallèle à la ligne verticale 2-4, et se prolongeant, au delà du rectangle, de la moitié de la distance 8-2 donner, en outre de 9 à 10, une distance égale à 8-9 (voir croquis).

Réunir ensuite par un trait plein 1 à 10, 10 à 6 et renforcer la verticale 1-3 (se reporter au dessin).

De 8 à 11, descendre de 2 à 3 centimètres, mais placer le chiffre 11 à 2 centimètres à gauche de la verticale pointillée, réunir alors 1 à 11, par une ligne pleine (voir croquis).

Suivant la largeur que l’on veut donner au pantalon on place le chiffre 12 au 1/3 du 1/4 ou à la moitié, de la distance 7-4.

De 12 à 13, compter 2 à 3 centimètres et réunir par des lignes pleines 13 à 3, et 13 à 6 (voir fig. 30).

De 13 à 14, reporter la même longueur que de 13 à 6, en passant par le point 5.

Terminer en réunissant 11 à 14, par une ligne courbe (consulter le dessin).

Cette description est faite avec les mesures d’un enfant de 7 ans ; ce pantalon est ouvert (fig. 30)

Pour le même modèle fermé, représenté dans la fig. 34 (établi pour l’âge de 2 ans), vous n’aurez qu’à réunir 11 à 14 par une ligne très légèrement arrondie au lieu de la ligne courbe dont il est parlé plus haut.




DIX-SEPTIÈME LEÇON


Cache-Corset (2 pièces)


Coupe de Lingerie Décoration.png

Cache-Corset en 2 pièces


Fig. 32 - Dos.


Mesures


1° Longueur du dos 
36
2° Demi-largeur du dos 
14
3° Hauteur du dessous de bras 
21
4° Longueur de taille du devant 
40
5° Demi-tour de poitrine 
45
6° Demi-tour de taille 
30
7° Demi-tour de cou 
16.5




Métrage


Une fois la hauteur, en tissu 120 de large ; deux fois en tissu étroit.

Pour la basque, compter environ 30 centimètres.





Cache-Corset en 2 pièces


Fig. 33. — Devant.


EXPLICATION DE LA DIX-SEPTIÈME LEÇON


Dos



AVANT de commencer à dessiner les contours du cache-corset, établissez d’abord les lignes de construction, en vous reportant à la première leçon.

Celles-ci tracées, porter sur la ligne d’encolure, de 8 à 9, le tiers du demi-cou, soit pour les mesures prises pour ce modèle, 5 centimètres 1/2 (fig. 32).

Élever le point trouvé de 1 cent. 1/2 et marquer le chiffre 9.

Réunir 8 à 9, par une ligne pointillée légèrement courbe.

Sur la ligne de carrure, de 1 à 2, porter la demi-largeur du dos, soit 14 centimètres.

Au point 2, élever une ligne verticale jusqu’à la ligne d’épaule ; à ce point, ressortir à droite de 1/2 centimètre, ce qui donne le chiffre 11.

Réunir 11 à 2 par une ligne pleine, ainsi que 9 à 11, ce qui donne la longueur de l’épaule du dos.

Sur la ligne de poitrine, donner de 3 à 4, une distance égale à la moitié, moins 3 centimètres, du demi-tour de poitrine.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres,
                moitié de ce demi-tour 
22 centimètres 5 mm.

C’est donc 22 centimètres 5 mm., moins 3 centimètres, que l’on comptera de 3 à 4, soit 19 centimètres 5 mm.

Sur la ligne de taille, de 5 à 6, marquer la moitié du demi-tour de taille.

Exemple : demi-tour de taille 
30 centimètres,
                moitié de ce demi-tour 
15 centimètres.

Descendre au chiffre 6, la ligne de taille, du tiers du renversement.

Exemple : longueur du devant 
40 centimètres,
                longueur du dos 
36 centimètres.
                                  renversement 
4 centimètres.

Dont on prendra le tiers, soit 1 centimètre 3 mm., qui sera porté de 6 à 7 ; réunir 5 à 7 par une ligne pleine courbe.

En partant du point 7, compter la hauteur du dessous de bras, moins 2 centimètres, jusqu’à 12, en passant par 4 (pour ce modèle, 19 centimètres).

Joindre 7 à 12 par une ligne pleine légèrement arrondie (se servir de l’équerre spéciale).

Terminer l’emmanchure en réunissant 2 à 12 par une ligne pleine arrondie, comme l’indique le croquis.

De 11 à 10, compter 4 à 5 centimètres, suivant la largeur que l’on veut donner à l’épaulette.

Pour finir le dos de ce cache-corset, dessiner le décolleté à votre goût (voir le croquis).


Devant


Comme pour le dos, Chères Lectrices, reportez-vous à la première leçon, puis les lignes de construction terminées, tracer d’abord l’encolure en lui donnant en largeur, de 1 bis à 1, la moitié du demi-cou (8 centimètres 3 mm.). Élever ce point de 1 centimètre 1/2 environ, ce qui donne le chiffre 1. Donner aussi, en profondeur, de 1 bis à 10, le quart, plus 1 centimètre du demi-tour de cou (5 cent. 2 mm.).

Réunir 1 à 10, par une ligne arrondie pointillée (voir la fig. 33).

De 1 à 2, donner comme longueur à l’épaule du devant, la longueur de l’épaule du dos, plus 1/10 du demi-tour de poitrine,

Exemple :
longueur de l’épaule du dos 
12 centimètres 5 mm.,
1/10 du demi-tour de poitrine (demi-tour de poitrine : 45 centimètres) 
4 centimètres 5 mm.
longueur de l’épaule du devant, de 1 à 2 
17 centimètres.

Joindre d’abord, 1 à 2, par une ligne pointillée, puis 2 à 3, par une ligne pleine qui aura 4 à 5 centimètres de longueur, suivant la largeur que l’on veut donner à l’épaulette.

Du point 2, abaisser une ligne verticale pointillée jusqu’à la ligne de carrure, ce qui donne le chiffre 4.

À droite du chiffre 4, compter 2 centimètres, marquer le point 5 et réunir par une ligne pleine, 2 à 5 (consulter le croquis).

Sur la ligne de poitrine, de 6 à 7 porter une distance égale à la moitié, plus 3 centimètres, du demi-tour de poitrine.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres.
                moitié du demi-tour de poitrine 
22 centimètres 5 mm.,

À ces 22 centimètres 5 mm., ajouter 3 centimètres, on trouvera alors 25 centimètres 5 mm., comme largeur, à donner de 6 à 7.

Au point 7, abaisser, jusqu’à la taille du dos, une verticale pointillée parallèle à 10-11, et marquer le point 7 bis.

À droite de 7 bis, compter 1 centimètre 5 mm., ce qui détermine le chiffre 8.

Descendre enfin la ligne de taille du dos, de 8 à 9, des 2/3 du renversement.

Exemple : longueur de taille devant 
40 centimètres,
                longueur de taille du dos 
36 centimètres,
                                  renversement 
4 centimètres.

C’est donc les 2/3 de 4 centimètres, c’est-à-dire 2 centimètres 6 mm., que l'on comptera de 8 à 9.

De 9 à 13, porter la hauteur du dessous de bras, moins 2 centimètres, et réunir ces deux points, en passant par 7, par une ligne pleine légèrement courbe (se servir de l’équerre spéciale).

Pour terminer l’emmanchure, réunir 5 à 13, comme l’indique le dessin, par une ligne pleine. Continuer en portant la longueur de taille devant de 10 à 11.

Réunir encore 9 à 11 par une ligne pleine (se reporter au dessin) ; la distance 11-12 indique la largeur de l’étoffe nécessaire pour faire les boutonnières, soit 2 à 3 centimètres.

Enfin, pour terminer ce cache-corset, dessiner le décolleté à votre goût (voir fig. 33).




DIX-HUITIÈME LEÇON


Cache-Corset ajusté


en 4 pièces


Coupe de Lingerie Décoration.png

Cache-Corset ajusté, en 4 pièces


Mesures


1° Longueur du dos 
37
2° Demi-largeur du dos 
15
3° Hauteur du dessous de bras 
21
4° Demi-largeur du devant 
16.5
5° Hauteur des pinces 
22
6° Longueur de taille du devant 
40
7° Demi-tour de poitrine 
45
8° Demi-tour de taille 
30
9° Demi-tour du cou 
16.5
10° Emmanchure 
37
11° Demi-tour des hanches 
48


Fig. 34. — Dos.

Cache-Corset ajusté, en 4 pièces


Métrage


Une fois la hauteur en 120 centimètres de large ; deux fois en petite largeur ;


Fig. 35. — Devant.

Cache-Corset ajusté, en 4 pièces


EXPLICATION DE LA DIX-HUITIÈME LEÇON


Dos



ÉTABLIR comme pour les autres leçons toutes les lignes de construction ; celles-ci indiquées porter sur la ligne d’encolure, de 1 à 2, le tiers du demi-cou, soit, pour les mesures de ce cache-corset, 5 centimètres 1/2 (fig. 34).

Élever le point trouvé de 1 centimètre 1/2 et marquer le chiffre 2.

Réunir 1 à 2 par une ligne pleine, légèrement courbe.

Sur la ligne de taille, depuis la ligne verticale pointillée, compter 3 centimètres, et marquer le chiffre 9.

Réunir 9 à 1 par une ligne pleine (voir fig. 34).

Sur la ligne de carrure, de 3 à 4, porter la demi-largeur du dos, soit 15 centimètres.

Au point 4, élever une ligne verticale pointillée jusqu’à la ligne d’épaule et à la rencontre des deux lignes, ressortir à droite un demi-centimètre, puis marquer le chiffre 5.

Réunir 5 à 4, par une ligne pleine, ainsi que 2 à 5, pour définir la longueur de l’épaule du dos.

Sur la ligne de poitrine, de 7 à 8, porter la moitié du demi-tour de poitrine, moins 3 centimètres.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres.
                 moitié de ce demi-tour 
22 centimètre 5 mm.,
moins 3 centimètres, soit 19 centimètres 5 mm. à porter de 7 à 8.

Sur la ligne de taille, de 9 à 10, porter le 1/5 du demi-tour de taille.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres.
                 le cinquième 
6 centimètre,
à porter de 9 à 10.

De 10 à 11, laisser un intervalle de 4 centimètres pour la pince.

De 11 à 12, donner à nouveau le cinquième du demi-tour de taille, soit 6 centimètres.

Exemple : longueur du devant 
40 centimètres.
                 longueur du dos 
37 centimètre,
                              le renversement est donc de 
3 centimètres,
dont on descend le tiers, soit 1 centimètre, de 12 à 13.

Réunir 11 à 13 par une ligne pleine (voir fig. 34).

Du point 13, porter vers 8 bis, en passant par 8, la hauteur du dessous de bras, exacte ou diminuée de 2 centimètres, suivant la grandeur que l’on veut donner à l’emmanchure.

Joindre 13 à 8 bis, avec l’équerre spéciale par une légère ligne pleine (voir le croquis).

Terminer l’emmanchure en joignant 4 à 8 bis, par une ligne pleine arrondie, comme l’indique le dessin.

Il reste maintenant, Chères Lectrices, à tracer la couture bretelle.

Placer le chiffre 6, au tiers, à moitié de la distance 2-5; cette mesure est tout à fait facultative.

Ensuite, réunir 6 à 10 par une ligne pleine, puis joindre le point 11 à la ligne 6-10, un peu au-dessus de la ligne de poitrine, par un trait plein.

Terminer le dos du corsage en, y ajoutant une basque, à laquelle on donnera 6 à 8 centimètres de hauteur, comme l’indique la ligne pointillée du dessin.

Le tour des hanches étant toujours pris à 12 centimètres au-dessous de la taille, pour les corsages, on calculera donc la largeur de chaque basque sur la ligne des hanches à 12 centimètres.

À droite de la ligne verticale pointillée, compter 1 centimètre 1/2, ce qui donne le point 15.

Du 15 vers 16, porter le cinquième moins 1 centimètre du demi-tour des hanches, 12 centimètres au-dessous de la ligne de taille.

Exemple : demi-tour des hanches 
48 centimètres.
                 le cinquième 
9 centimètres 6 mm.,
moins 1 centimètre, donne 8 centimètres 5 mm., à porter de 15 à 16.

À droite du point 16, laisser 1 centimètre d’écart, et placer le chiffre 17.

De 17 à 18, porter le cinquième plus 2 centimètres du demi-tour des hanches, soit 11 centimètres 6 mm.

Réunir enfin, par des lignes pleines, 9 à 15, 10 à 16, 11 à 17 et 13 à 18 ; pour cette dernière courbe, se servir de l’équerre spéciale.


Devant


Établir d’abord les lignes de construction ordinaires ; celles-ci terminées, porter de 1 à 2, la moitié du demi-tour de poitrine, plus 3 centimètres (fig. 35).

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres.
                moitié de ce demi-tour 
22 centimètres 5 mm.,
plus 3 centimètres, soit 25 centimètres 1/2 à donner de 1 à 2.

Pour dessiner l’encolure, compter de 1 à 4 la moitié du demi-tour de cou (8 centimètres 3 mm.), élever ce point de 1 centimètre 1/2 et, de 1 vers 3, porter le quart plus 1 centimètre du demi-cou (5 centimètres 2 mm.).

Réunir 4 à 3 par une ligne pleine arrondie (voir dessin).

De 4 à 5, donner la même longueur qu’à l’épaule du dos, plus un cinquième du demi-tour de poitrine.

Exemple : longueur de l’épaule du dos 
12 centimètres 5 mm.
                demi-tour de poitrine 
45 centimètres
                le cinquième de ce demi-tour est donc de 
9 centimètres

L’épaule du devant aura alors comme longueur de 4 à 5, 12 centimètres 5 mm., plus 9 centimètres, soit 21 centimètres 5 mm.

Joindre 4 à 5 par une ligne pointillée.

De 5 à 7, reporter la même largeur que de 5 à 6 du dos.

De 7 à 6, donner un écart égal au cinquième du demi-tour de poitrine, soit 9 centimètres.

De 3 à 12, porter la hauteur des pinces (22 centimètres) et l’indiquer par une ligne horizontale pointillée.

De 3 à 14, porter la longueur du devant (40 centimètres), l’indiquer, comme la précédente, par une ligne pointillée.

Pour terminer le bord du devant, rentrer 1 centimètre à gauche de la verticale pointillée, au point 3 ; faire de même sur la ligne de taille au point 14.

À la hauteur des pinces, c’est-à-dire de 12 à 13, porter la moitié de la demi-largeur du devant (8 centimètres 3 mm.), et réunir de 6 à 13 par une ligne pleine.

Sur la ligne de taille de 14 à 15, compter un cinquième du demi-tour de taille (6 centimètres) et réunir 13 à 15 par une ligne pleine.

De 13 à 16, donner comme écart la moitié de 6 à 7 plus 1 centimètre et réunir 7 à 16 par une ligne pleine légèrement courbe ; se servir pour cela de l’équerre spéciale (voir dessin).

La distance 8 à 9 étant égale à 12 centimètres et les deux largeurs 8-9 et 10-11 devant donner ensemble la demi-largeur du devant, soit 16 centimètres 1/2, il n’y aura plus à compter, de 10 à 11, que la différence, c’est-à-dire 4 centimètres 1/2.

Prolonger la longueur normale du dos des deux tiers du renversement.

Exemple : longueur du dos 
37 centimètres.
                la longueur du devant étant de 
40 centimètres
il y aura donc 3 centimètres de renversement, dont on ajoutera les deux tiers, soit 2 centimètres, à la longueur du dos, de 19 à 20.

De 20 vers 21, porter la hauteur du dessous de bras, 22 centimètres, et tracer à ce point une ligne horizontale pointillée, à laquelle on donnera, comme largeur, une distance égale à l’écart 17-18, ce qui détermine le point 22.

Du point 22, abaisser une ligne verticale pointillée, parallèle à la ligne 21-20 et de même longueur que celle-ci.

Rentrer, de 23 vers 24, de 1 centimètre 1/2, pour biaiser la couture du dessous de bras.

Réunir 24 à 22, avec l’équerre spéciale, et dessiner l’emmanchure, comme l’indique le dessin, en réunissant 5 à 22, par une ligne arrondie.

De 24 à 25, donner le complément du demi-tour de taille.

Pour trouver ce complément, mesurer sur la ligne de taille les deux pièces du dos, c’est-à-dire les largeurs 9-10 et 11-13, y ajouter la largeur 14-15 du devant.

Additionner le tout et soustraire le total du demi-tour de taille ; la différence fournira la largeur 24-25.

Exemple : demi-tour de taille 
30 centimètres,
les largeurs 9-10, 11-13 et 14-15 font un total de 18 centimètres, il reste donc 12 centimètres à porter de 24 à 25 comme complément du demi-tour de taille.

Réunir 16 à 25 par une ligne pleine (se servir de l’équerre spéciale), de façon que la longueur 16-25 soit égale à la longueur 13-15.

Ne pas oublier, Chères Lectrices, de vérifier les encolures et les emmanchures.

Si celles-ci étaient trop petites, vous opéreriez comme suit :

Pour les tailles normales, ajouter la moitié de ce qui manque à l’extrémité de chaque épaule, c’est-à-dire que pour le dos, vous éléverez le point 5, de la moitié de ce qui vous manque, et rejoindre le point 2.

Procéder de même au point 5, de l’extrémité de l’épaule du devant.

Pour les tenues renversées, ajouter à l’extrémité de l’épaule du dos, un tiers de ce qui manque, et les deux autres tiers à l’extrémité de l’épaule du devant.

Pour les tailles voûtées, faire le contraire ; ajouter les deux tiers à l’épaule du dos, et un tiers à l’épaule du devant.

Ceci terminé, avoir bien soin, Lectrices, de donner la même longueur de 6 à 13 et de 7 à 16.

Faire de même, comme il a été dit plus haut, pour les longueurs 13-15 et 16-25, ces coutures devant être assemblées.

Ajoutons, comme pour le dos, une petite basque, lui donner, comme longueur, de 6 à 8 centimètres.

Ceci fait, compter de 26 à 27 la même largeur que de 14 à 15.

Puis, du point 25, abaisser une verticale pointillée d’une longueur de 12 centimètres ; à son extrémité, porter, à droite, 1 centimètre et placer le chiffre 28 ; réunir 25 à 28 par une ligne pleine.

Enfin, de 28 à 29, porter le complément du demi-tour des hanches, en le calculant comme il a été fait pour celui de la taille.





DIX-NEUVIÈME LEÇON JUPON

Jupon


Fig. 36. — Jupon.


Mesures


1° Demi-tour de taille 
30
2° Demi-tour des hanches 
51
3° Longueur du devant 
100
4° Longueur de côté 
104
5° Longueur de derrière 
104
(Mesures prises jusqu’à terre).




Métrage


Jupon étroit :

Trois hauteurs, en tissu 50 de large.

Jupon ampleur moyenne :

Deux hauteurs, en tissu 100 de large.

Jupon large :

Deux hauteurs, en tissu 120 de large, ou quatre hauteurs en tissu 50 de large.




Jupon


Fig. 37. — Jupon.


EXPLICATION DE LA DIX-NEUVIÈME LEÇON



LE tracé de ce modèle de jupon, qui est le plus usité, vous paraîtra, Chères Lectrices, fort simple, puisqu’il est un dérivé du jupon-pantalon.

Nous recommencerons donc les mêmes lignes fondamentales ; seule la largeur du bas peut varier, suivant la mode ou le goût de chacune.

La largeur moyenne d’un jupon varie de 1 m. 20 à 2 m. 25.

Ce jupon peut se faire biaisé, comme une jupe à lés, ou droit-fil derrière (cette seconde façon est indiquée sur la fig. 37 par les lignes pointillées 3-12 et 12-10).

Tracer le lé du devant, en portant de 1 à 2, le quart du demi-tour de taille, ainsi que de 3 à 4.

Exemple : demi-tour de taille 
30 centimètres.
              le quart est donc de 
7 centimètres 5 mm.,
à porter de 1 à 2 et de 3 à 4.

À la moitié de la distance 2-4, former une pince égale à l’excédent du demi-tour de taille, ce qui donne la profondeur de la pince 5-6.

La pince ne doit pas se prolonger au-delà de 12 à 15 centimètres au-dessous de la ligne de taille.

Selon la longueur que l’on veut donner, supprimer 15 à 20 centimètres environ au bas du jupon.

De 8 à 9, donner le double de la largeur 1-2, soit 15 centimètres.

Faire de même de 10 à 11.

Pour obtenir un jupon droit-fil derrière, reporter, de 1-12, la largeur 10-11 du bas.

Ne jamais couper les pinces avant l’essayage du jupon.

VINGTIÈME LEÇON


Cache-Corset-Jupon


ou Combinaison


Coupe de Lingerie Décoration.png

Cache-Corset-Jupon ou Combinaison


Mesures


Coupe de Lingerie fig-38.JPG


Métrage


Deux fois la hauteur, en tissu de 1 mètre de large : quatre fois en 50.


Fig. 38 et 39. — Dos.

Cache-Corset-Jupon ou Combinaison


Mesures


1° Longueur du dos 
37
2° Demi-largeur du dos 
15
3° Hauteur du dessous de bras 
21
4° Demi-largeur du devant 
17
5° Hauteur des pinces 
22
6° Longueur de taille devant 
41
7° Demi-tour de poitrine 
45
8° Demi-tour de taille 
30
9° Demi-tour des hanches 
42


Pris à 12 cent. au-dessous de la ligne de taille :
10° Demi-tour des hanches 
47


Pris à 20 cent. au-dessous de la ligne de taille :
11° Demi-tour du cou 
16.5
12° Tour d’emmanchure 
38
13° Longueur de jupe devant 
100
14° Longueur de jupe de côté 
103
15° Longueur de jupe derrière 
104
(Ces trois dernières mesures sont prises jusqu’à terre).


Coupe de Lingerie fig-40.JPG
Fig. 40 et 41. — Devant.
Cache-Corset-Jupon ou Combinaison

EXPLICATION DE LA VINGTIÈME LEÇON

CE modèle a été créé pour remplacer le cache-corset et le jupon, d'où son nom de combinaison. La mode actuelle s'attachant surtout à la ligne impeccable, il était, en effet, quelquefois difficile d'obtenir la ligne rêvée avec le cache-corset et le jupon, ces deux dessous de lingerie coupant la silhouette à la taille et donnant une épaisseur inutile. Avec la combinaison, on obtient aussi la suppression des fonds de jupe, puisqu'elle peut servir également comme fond ou comme transparent de robe. Dos Pour la confectionner, commencer d'abord par établir le patron du cache-corset ajusté (18e leçon). Celui-ci terminé, avoir soin de bien vérifier les emmanchures et les hanches à 12centimètres et à 20 centimètres, puis découper le patron. Appliquer chaque pièce séparément sur l'étoffe, le droit fil bien à la taille, et porter pour la première pièce du dos, depuis la taille jusqu'au bas, c'est-à-dire de •/ vers 3 en passant par 2, la longueur de jupe prise derrière. De 4 vers 6> reporter cette même longueur en passant par 5, ce qui détermine la largeur du bas 8-6. Pour la seconde pièce du dos, reporter toujours, de 7 à #, la longueur de jupe, prise derrière, comme à l'autre pièce, en passant par 8. De 40 à 42, donner la longueur de jupe de côté, en passant par •/•/. On obtient ainsi, comme pour la première pièce, la largeur 5-/2. Maintenant, Chères Lectrices, si vous vouliez faire le dos d'une seule pièce, c'est-à-dire sans couture au milieu du dos, il faudrait remettre le droit fil sur le tissu double, pli de l'étoffe de 4 bis à •/, et ressortir environ 2 centimètres aux hanches à 12 centimètres, point 5, pour regagner ce que vous aurez supprimé au milieu du dos, point ?. Devant Commencer par la pièce du milieu du devant (fig. 40 et 41), Le patron bien épingle sur le tissu double, pli de l'étoffe droit fil, bien à la taille, porter de 43 à 44, la longueur de jupe prise devant. Donner comme largeur, de 44 à 45,1 fois 1/2 la distance 43-46 et reporter de 46 à 45, la longueur de jupe prise devant, la première pièce se trouve ainsi terminée. Passons maintenant à la deuxième pièce du devant. Après l'avoir épmglée, comme les précédentes, le droit fil, bien à la taille, porter de 47 à 49, la longueur de jupe prise devant. Avant de finir cette pièce, mesurer les pièces du dos, sur la ligne des hanches indiquée, par les chiffres 2 bis, 5 bis, 8 bis et 44 bis, prise de 20 centimètres au-dessous de la ligne de taille. Mesurer aussi 43 bis et 46 bis, de la première pièce du devant, et donner de 47 bis à 48 6is, le complément du demi-tour des hanches, pris à 20 centimètres au-dessous de la ligne de taille. Pour définir la largeur de cette pièce au bas donner de 49 à 20, 5 à 10 centimètres de plus que la distance 47 bis-48 bis, pour terminer réunir 48 a 20 en passant par 48 bis. Selon que vous voudrez votre combinaison plus ou moins longue, vous supprimerez la hauteur nécessaire en partant de terre comme l'indique le dessin. Si vous faites de ce modèle un transparent de robe avec manches, vous ne diminuerez rien aux emmanchures. Si au contraire, il doit tenir lieu de jupon et de cache-corset, vous enlèverez comme à ce dernier 2 à 3 centimètres à la hauteur du dessous de bras et vous creuserez de 1 centimètre environ tout autour de l'emmanchure.

VINGT-UNIÈME LEÇON


Cache-Corset-Pantalon-Jupon


Coupe de Lingerie Décoration.png
Cache - Corset-Pantalon-Jupon

Mesures

1° Longueur du dos......... 38 2° Demi-largeur du dos........ 16.5 3° Hauteur du dessous de bras .... 22 4° Demi-largeur du devant...... 18 5° Hauteur des pinces........ 22 6° Longueur de taille devant..... 42 7° Demi-tour de poitrine........ 50 8° Demi-tour de taille......... 33 9° Demi-tour des hanches....... 46 Pris à 12 cent, au-dessous de la taille : 10° Demi-tour des hanches....... 52 Pris à $0 cent, au-dessous de la taille : 11° Demi-tour du cou.......... 18 12° Tour d'emmanchure........ 40 13° Longueur de jupe devant...... 102 14° Longueur de jupe de côté...... 105 15° Longueur de jupe derrière...... 106

1-2 longueur de cote


Fig. 42 et 43. — Dos. loe

Pantalon-Jupon


Métrage


Deux fois la hauteur, en tissu de 120 de large, quatre fois en tissu de 60 de large.


Coupe de Lingerie fig-44.JPG
Fig. 44 et 45. — Devant.
Cache-Corset-Pantalon-Jupon

EXPLICATION DE LA VINGT-UNIÈME LEÇON

LA mode, toujours si capricieuse et si tyrannique, le devient chaque jour davantage et nous devons par tous les artifices nous soumettre à sa loi. Sommes nous fortes, ou simplement potelées il faut à tout prix, paraître sveltes et minces. Pour atteindre ce but, nous supprimons naturellement des dessous qui jadis faisait notre joie. D'où la naissance du cache-corset-pantalon-jupon, qui remplace ces trois objets, en amincissant la ligne.

Dos

A part la partie du bas à la première pièce du dos, et à la première du devant qui forme pantalon c'est exactement la même façon de procéder qu'à la précédente leçon (s'y reporter). Lorsque le patron sera établi absolument, comme si vous faisiez le cache-corset-jupon, vous porterez à la pièce 2, du devant, de 4 à 2, la longueur que vous voudrez donner à votre pantalon (en moyenne 50 à 60 centimètres) . Afin que le jupon soit bien arrondi diminuer tout autour la même hauteur que de 3 à 2. Revenons à la pièce 4 du dos. Compter de -/ à #, les 2/3 du demi-tour des hanches plus le 1/10 (des 2/3). Placer l'équerre en angle droit contre la ligne 8-2 et donner comme largeur de 8-9, le 1/3 de la longueur 4-8. De 7 à 40, reporter la même distance que de 8 à 9. Terminer en réunissant 9 à 70, par une ligne pleine et arrondir l'entrejambe par une ligne courbe comme l'indique le croquis.

Devant

Passons maintenant à la première pièce du devant. Donner de 7 à ê, la même hauteur que de 7 à 5, du dos ( 4e pièce) et de 2 à 3, la même distance que de 8 a 9, du dos (4e pièce) 7-8, largeur égale à 2-5. Réunir 3 à 5, par une ligne pleine et terminer, en dessinant l'entre-(£^ jambe par une ligne courbe comme l'indique le dessin.

VINGT-DEUXIÈME LEÇON


Corsage pour Jupon de fillette


Coupe de Lingerie Décoration.png

Pantalon-Jupon


Fig. 46. — Pour enfant.


Mesures


2 à 3 ans
6 ans
1° Longueur du dos 
18
24
2° Demi-largeur du dos 
12
12.5
3° Demi-largeur du devant 
12.5
13
4° Demi-tour de poitrine 
30
32
5° Demi-tour de cou 
12
14
6° Emmanchure 
20
26
7° Hauteur du dessous de bras 
12
8° Demi-tour de taille 
29




Métrage

(pour ces deux corsages)


Une fois la hauteur, en tissu 80, pour enfant, et 1 m., pour fillette.



Corsage pour Jupon de fillette

de 2 à 3 ans et de 6 à 10 ans

EXPLICATION

DE LA VNGT-DEUXIÈME LECON

Corsage pour fillette de 2 à 3 ans

Réunir 13 à 14, par une ligne courbe.

Revenons au dos, et donnons sur la ligne de carrure, de 7 à 15, la demi-largeur du dos.

Élever au point 15, une ligne verticale rejoignant la ligne d’épaule, ce qui donne le point 15 bis.

Tracer l’épaule en réunissant 11 à 15 bis.

Passons maintenant au devant.

Porter sur la ligne de carrure, de 8 à 16, la demi-largeur du devant.

Tracer la ligne d’épaule en donnant de 13 à 16 bis, la même longueur que 11 à 15 bis, de l’épaule du dos.

Pour terminer l’emmanchure, prendre la moitié de 5-6 et placer le chiffre 17. Abaisser ce point de 1 centimètre 1/2 à 2 centimètres et réunir 16 bis à 15 bis, en passant par 15, 18 et 16 (se servir de l’équerre spéciale).

Prolonger maintenant la ligne verticale 2-4 du devant, du 1/10 de la largeur du rectangle, ce qui donne le point 19.

Réunir 19 à 3, par une ligne pleine. Selon que l’on veut la taille plus ou moins longue, on prolonge la ligne 3-19, au devant et au clos, de 4 à 8 centimètres.

À la moitié de 3-19, placer le point 19 bis et compter de chaque côté de ce point environ 1 centimètre, pour donner un peu de cambrure au corsage.

Réunir les points trouvés avec le point 18, comme l’indique le croquis.

Voici ce corsage terminé, il vous suffira si vous voulez le décolleter, de supprimer environ 2 centimètres tout autour de l’emmanchure, comme l’indiquent les chiffres 20, 21 et 22.

Pour l’encolure, échancrer à votre goût, mais, en moyenne, entre la ligne d’épaule et celle de carrure pour le dos. Le décolleté du devant est facultatif.

Pour terminer ce vêtement de dessous, ajouter au corsage un volant ayant une hauteur facultative suivant l’âge et ayant comme ampleur 1 fois 1/2 le tour de la taille.


Corsage pour fillette de 6 à 12 ans


Pour ce corsage (fig. 47), tracer exactement le même fond que pour le précédent, avec la seule différence que la ligne d’épaule est placée à 2 centimètres 1/2 de la ligne d’encolure au lieu de 2 centimètres. En outre, ce corsage est taillé en 4 pièces.

Pour dessiner ces dernières, se reporter au croquis et prendre la moitié de 1-2, ce qui donne 2 bis.

À droite et à gauche de ce point, compter 1 centimètre, et réunir 3 à 5 et 4 à 6, en se servant de l’équerre spéciale (voir dessin).

Sur la ligne de poitrine, porter de 7 à 8 la moitié de la demi-largeur du devant.

À ce point, abaisser une ligne verticale jusqu’au bas du corsage.

À gauche et à droite du chiffre 9, compter 1 centimètre pour obtenir les points 10 à 11.

Placer le chiffre 12, 2 ou 3 centimètres au-dessous de la ligne de carrure, et réunir 10 à 12 et 11 à 13, (voir dessin) environ à la moitié de 12-10.




VINGT-TROISIÈME LEÇON


Fond de Chemisette


Coupe de Lingerie Décoration.png

Fond de Chemisette


Fig. 48. — Dos.


Fig. 49 — Basque.

Fond de Chemisette


Fig. 50. — Devant.


Mesures


1° Longueur du dos 
37
2° Demi-largeur du dos 
15
3° Hauteur du dessous de bras 
22
4° Demi-largeur du devant 
16.5
5° Hauteur des pinces 
22
6° Longueur de taille devant 
40
7° Demi-tour de poitrine 
45
8° Demi-tour de taille 
30
9° Demi-tour du cou 
16.5
10° Emmanchure 
37




Métrage


Une hauteur en 120, plus 30 centimètres pour la basque en forme.





Fond de Chemisette


EXPLICATION DE LA VINGT-TROISIÈME LEÇON



NOUS ne saurions trop, Chères Lectrices, vous recommander de porter toute votre attention sur ce modèle, car, avec ce fond de chemisette, vous pourrez faire plusieurs genres de blouses.

En premier lieu le genre chemisier, puis les chemisettes non doublées et enfin toutes les blouses de lingerie.


Dos


Établir les lignes de construction habituelles (fig. 48).

Dessiner ensuite l’encolure en portant, de 1 à 2, le 1/3 du demi-cou, soit 5 centimètres 1 / 2.

Élever ce point de 1 centimètre 1/2, placer le chiffre 2 et réunir 1 à 2, par une ligne courbe (voir fig. 48).

Sur la ligne de carrure, porter de 3 à 9, la demi-largeur du dos (15 centimètres).

Du point 9, élever jusqu’à la ligne d’épaule une ligne verticale pointillée et marquer le chiffre 10.

Ressortir 1/2 centimètre, à droite de ce point.

Tracer l’épaule en réunissant 2 à 10.

Sur la ligne de poitrine, de 4 à 5, porter la moitié du demi-tour de poitrine, moins 3 centimètres (19 centimètres 1 /2).

Sur la ligne de taille, de 6 à 7, moitié du demi-tour de taille (15 centimètres).

Abaisser le point 7 du 1/3 du renversement et marquer 8.

Exemple : longueur du devant 
40 centimètres.
                 longueur du dos 
37 centimètres,
le renversement est donc de 3 centimètres, dont il faut porter le 1/3, soit 1 centimètre, de 7 à 8.

Réunir 6 à 8, par une ligne pleine cintrée (voir fig. 48).

De 8 à 5 bis, porter la hauteur du dessous de bras, 22 centimètres, en passant par 5.

Enfin, terminer l’emmanchure en réunissant 10 à 5 bis, en passant par 9.


Devant


Les lignes de construction tracées, porter de 1 à 2, la moitié du demi-tour de poitrine, plus 3 centimètres (fig. 50.).

Tracer l’encolure, en comptant de 1 à 4 la moitié du demi-cou.

Élever ce point de 1 centimètre 1/2.

De 1 à 3, donner 1/4 du demi-cou plus 1 centimètre. Rentrer à gauche de la ligne de construction, 1 centimètre, et dessiner l’encolure en réunissant 4 à 3, par une ligne courbe pleine (consulter dessin).

De 4 à 5, reporter la longueur de l’épaule du dos, plus 1/5 du demi-tour de poitrine.

Exemple : demi-tour de poitrine 
45 centimètres,
dont le 1/5 donne 9 centimètres, à ajouter à la longueur de l’épaule.
Exemple : longueur de l’épaule du dos 
12 centimètres,
plus 9 centimètres fournis par le 1/5 du demi-tour de poitrine, soit 21 centimètres à porter de 4 à 5.

À la moitié de 4-5, former une pince ayant comme écart de 6 à 7, le 1/5 du demi-tour de poitrine, soit 9 centimètres.

De 3 à 12, porter la hauteur des pinces, soit 22 centimètres, et tracer au point 12, une ligne horizontale pointillée sur laquelle vous porterez, de 12 à 13, la moitié de la demi-largeur du devant, c’est-à-dire 8 centimètres 2 mm.

De 3 à 22, porter la longueur du devant.

Réunir 6 à 13, par une ligne pleine et donner comme écart, de 13 à 14, la moitié de la distance 6-7, plus 1 centimètre, soit 5 centimètres 5 mm.

Réunir 7 à 14, par une ligne pleine (se servir de l’équerre spéciale).

Les lignes 8 à 9 et 10 à 15 devant donner ensemble la demi-largeur du devant (16 centimètres 1/2), il faut compter, de 10 à 11, la différence entre 16 centimètres 1/2 et la longueur 8-9.

De 17 à 18, prolonger la longueur du dos des 2/3 du renversement.

Exemple : le renversement étant de 
33 centimètres,
les 2/3 de ces 3 centimètres donnent 2 centimètres qui sont à porter de 17 à 18.

De 18 à 19, donner la hauteur du dessous de bras (22 centimètres) et tracer à ce point 19, en dehors du rectangle, une ligne horizontale pointillée 19-20, à laquelle on donnera une largeur égale à celle 15-16.

Dessiner ensuite l’emmanchure, en réunissant par une ligne pleine 5 à 20, en passant par 11 (Voir fig. 50).

Au point 20, abaisser une ligne verticale pointillée parallèle à la ligne 19-18.

Rentrer à droite de cette ligne 1 centimètre 1/2, pour cintrer la couture du dessous de bras et marquer le chiffre 21.

Réunir 20 à 21, par une ligne pleine, en se servant de l’équerre spéciale.

Terminer le devant en joignant 21 à 22, par une ligne pleine légèrement courbe.


Basque


Nous allons indiquer, maintenant, le tracé d’une basque en forme, que vous pourrez adapter à tous les corsages.

Commencer en traçant un angle droit, auquel on donnera, comme largeur, sur la ligne horizontale 1-2, les 2/3 du demi-tour de taille, moins 2 centimètres (fig. 49).

Exemple : demi-tour de taille 
30 centimètres,
dont les 2/3 donnent 20 centimètres, desquels il faut retrancher 2 centimètres, soit 18 centimètres à porter de 1 à 2.

De 1 à 3, donner comme longueur sur la ligne verticale, les 2/3 du demi-tour de taille, soit 20 centimètres.

De 1 à 4, donner une longueur intermédiaire, soit, pour ce modèle, 19 centimètres.

Réunir 2 à 3, en passant par 4, par une ligne pleine courbe qui donne le demi-tour de taille.

La hauteur de la basque est facultative, elle est en moyenne de 8 à 12 centimètres (voir le tracé fig. 49).





VINGT-QUATRIÈME LEÇON

Saut de lit

Saut de lit

Mesures

1' Longueur du dos 38

Saut de lit


Fig. 52 — Devant.


EXPLICATION DE LA VINGT-QUATRIÈME LEÇON




SI l’antique camisole est depuis longtemps abandonnée par la femme, elle est remplacée par un élégant déshabillé, ou saut de lit, dont la coupe est la même, mais, qui est confectionné aujourd’hui au lieu du calicot employé jadis, avec du fin nansouck ou des soies légères, que l’on garnit de broderies ou de dentelles diverses. Elle est devenue de nos jours un objet de luxe.


Dos


Pour confectionner ce déshabillé, établir les lignes de construction habituelles, (longueur dos, 1/2, 1/4 et 1/8), puis, sur la ligne d’encolure de 1 à 2, porter le 1/3 du demi-cou, élever le point 2 de 1 centimètre 1/2 et placer le chiffre 2 bis, réunir 1 à 2 bis, par une ligne légèrement courbe (fig. 51).

Sur la ligne de carrure, de 3 à 4, indiquer la demi-largeur du dos.

Au point 4 tracer une ligne verticale, rejoignant la ligne d’épaule ce qui donne le point 5.

À droite de ce point, ressortir 1/2 centimètre et marquer 5 bis.

Réunir 2 bis à 5 bis, pour former l’épaule.

Sur la ligne de poitrine, de 6 à 7, porter la moitié moins 3 centimètres du demi-tour de poitrine.

Dessiner l’emmanchure en réunissant 5 bis à 7, en passant par 4.

De 8 à 9, indiquer la ligne des hanches à 20 centimètres au-dessous de la ligne de taille, et donner comme largeur de 9 à 10, la largeur 6-7, plus son 1/10.

Réunir 7 à 10, par une ligne oblique pointillée, et cintrer 2 ou 3 centimètres au-dessus de la taille, comme l’indique le croquis.

Devant


Passons maintenant au devant (fig. 52).

Après avoir tracé les lignes de construction, porter de 1 à 2, la moitié du demi-cou.

Élever le point 2 de 1 centimètre 1/2 ce qui donne 2 bis.

De 1 à 3, donner comme profondeur à l’encolure 1/4, plus 1 centimètre, du demi-cou, et réunir 2 bis à 3, par une ligne courbe.

De 3 à 7, marquer la hauteur des pinces et de 3 à 8, porter la longueur de taille devant.

De ce point 8 vers 17, indiquer la ligne des hanches à 20 centimètres.

De 2 bis à 4, donner une longueur égale à celle de l’épaule du dos, plus 1/10 du demi-tour de poitrine.

À la moitié de 2 bis-4, former une pince égale au 1/10 du demi-tour de poitrine, de 5 à 6.

Sur la ligne des pinces de 7 à 9, compter la moitié de la demi-largeur du devant, puis réunir 5 à 9 et 6 à 9, comme l’indique le croquis.

Sur la ligne de carrure, mesurer 13-14 et donner de 15 à 16, le complément de la demi-largeur du devant.

Sur la ligne de poitrine, compter de 11 à 12, une distance égale à 11 bis-12 bis, dessiner l’emmanchure en réunissant 4 à 12, en passant par 6. (Remarquer que, pour ce modèle, la hauteur du dessous de bras devient inutile, l’emmanchure étant tracée à la ligne de poitrine.)

Dessiner suivant le goût l’empiècement, mais en ayant soin de laisser un intervalle de 1 centimètre 1/2 à 2 centimètres entre l’empiècement et le corps du saut de lit, afin d’éviter l’ampleur en avant, (se reporter au croquis de 15 bis à 16 bis).

Sur la ligne des hanches, donner de 17 à 18, le complément du demi-tour des hanches plus 6 à 10 centimètres.

Réunir 18 à 12, par une ligne pointillée, puis par une ligne pleine, cintrée de 2 centimètres environ à la taille.

De 3 à 3 bis, compter 3 centimètres environ pour faire des boutonnières et tracer une verticale parallèle à la ligne 3-17.

Pour faire le col rabattu, réunir les deux épaules et dessiner ce col comme l’indique le dessin.

La pince de poitrine n’existe qu’au tracé du patron. Au moment de tailler, fermer cette pince en rapprochant la ligne 6-9 sur 5-9.





VINGT-CINQUIÈME LEÇON


Manches Chemisier, Ballon


Mancheron, Col rabattu


Coupe de Lingerie Décoration.png

Manches Chemisier, Ballon Mancheron, Col rabattu


Fig. 52. - Manche Chemisier.
Fig. 53 - Manche Ballon.


Mesures


1° Longueur totale 
60
2° Emmanchure 
40
3° Poignet (17 + 3 centimètres) = 
20


EXPLICATION DE LA VINGT-CINQUIÈME LEÇON


PPOUR compléter les blouses de lingeries et autres, nous allons, Chères Lectrices, donner le tracé des manches.


Manche Chemisier

Commençons par la manche chemisier, la plus usitée, puisqu’elle sert aussi pour les chemises de nuit, les matinées et sauts de lits, etc. (fig. 52).

Établissez un rectangle, auquel vous donnerez comme longueur de 2 à 3, la longueur totale de la manche (60 centimètres) et comme largeur de 1 à 2, le demi-tour d’emmanchure (20 centimètres). Fermer le rectangle 1-2-3-3 bis.

Tracer à la moitié de 1-2, une ligne verticale pointillée dans toute la hauteur du rectangle.

Élever le point 2, de 1 centimètre 1/2 et marquer 2 bis.

Élever le point 5, de 3 centimètres, ce qui donne le point 6.

De 1 à 4, porter la moitié de 1 à 2, soit 10 centimètres.

Ressortir le point 4, à droite de la ligne verticale pointillée de 2 centimètres et marquer le chiffre 4 bis.

Dessiner le haut de la manche en réunissant 2 bis à 4 bis, en passant par 6 (voir fig. 52).

Supprimer, de la longueur totale de la manche, la hauteur que l’on veut donner au poignet (environ 6 à 10 centimètres).

Puis, porter de chaque côté de la ligne pointillée 5-11, la moitié de la demi-largeur que l’on veut donner au poignet, c’est-à-dire de 7 à 8.

De 9 à 10, compter 2 centimètres pour biaiser la saignée et réunir 4 bis à 10, par une ligne pleine (en se servant de l’équerre spéciale).

Élever par le point 10, une ligne parallèle à la ligne 6-11 et reporter sur cette ligne, de 10 à 12, la longueur 4 bis. 10.

Pour terminer la manche, dessiner l’emmanchure comme l’indique le dessin.

La patte se place à la moitié de la largeur de la manche ; lui donner comme hauteur de 8 à 10 centimètres.


Manche Ballon


Fig. 54 — Mancheron.
Pied.
.
Rabat.
Fig. 56 et 57. — Col rabattu.
Fig. 55. — Mancheron.

Continuons, Chères Lectrices, cette leçon de manches, par une manche ballon (fig. 53).

À part quelques légères modifications à la couture de la saignée, le tracé est exactement le même que pour l’autre manche.

Établir, comme pour celle-ci, un rectangle en lui donnant comme largeur de 1 à 2, une moyenne de 20 à 35 centimètres, suivant la mode.

Élever le point 2, de 3 centimètres, ce qui donne 2 bis

À la moitié de 1-2, élever aussi de 3 centimètres et marquer le chiffre 6.

Porter de 1 à 3, la moitié de 1-2.

Ressortir de 3 centimètres ce point 3 à droite du rectangle, ce qui donne 3 bis.

La longueur de la manche est facultative, selon que l’on veut plus ou moins découvrir le bras, mais elle est, en moyenne, de 30 à 40 centimètres.

De 4 à 5, rentrer à gauche de la ligne verticale pointillée 1-4, 1/5 ou 1/4 de la largeur du rectangle et marquer le chiffre 5.

Élever le point 5, de 3 centimètres ce qui donne 5 bis.

Réunira 3 bis à 5 bis, par une ligne pleine. Au point 5 bis, mener une ligne parallèle à la ligne 1-4 et lui donner la longueur 3 bis-5 bis.

Enfin, pour dessiner le haut de la manche, joindre 2 bis à 3 bis, en passant par 6 et 2 bis à 7 (voir dessin).

Se reporter aussi au croquis pour finir le bas ; creuser un peu le dessous de la manche d’environ 1 centimètre.

Mancheron


Ce mancheron est la répétition de la manche ballon, sauf que l’on n’augmente pas le demi-tour d’emmanchure ou très peu, 3 ou 4 centimètres environ (fig. 54).

Sur la ligne horizontale 1-2, élever le point 1, de 1 centimètre 1/2 à 3 centimètres et placer le chiffre 5.

À la moitié de 1-2, placer le chiffre 6 et élever ce point de la même hauteur que 1-5, ce qui donne le point 7.

De 2 vers 3, moitié de 1-2, et ressortir à droite du point 3, de 1 à 3 centimètres, ce qui donne le point 4.

Dessiner le haut de l’emmanchure, en joignant 5 à 4, en passant par 7 (voir dessin).

Descendre maintenant à la ligne horizontale 1 bis-2 bis et donner de 1 bis à 8, la largeur que l’on veut avoir au bas du mancheron (de 15 à 18 environ).

Élever le point 8, de 2 à 3 centimètres, ce qui donne le point 9 et réunir 9 à 4, par une ligne pleine.

De 9 vers 12, tracer une ligne parallèle à la ligne 2-2 bis, en ayant soin de donner à cette ligne la même longueur qu’à la ligne 9-4.

Joindre 12 à 5, par une ligne concave (voir dessin).

Au bas de la manche, creuser un peu le dessous (voir la figure).

Toujours au bas du mancheron, prendre la moitié de 1 bis-8 et placer le chiffre 10.

De ce point, tracer une ligne verticale qui sera la ligne 10-11 (voir dessin).

Cette ligne pointillée indique l’endroit où il faudra couper le dessous, car pour les mancherons, en tissus légers, on fait la couture en plein sous le bras.

Découper la partie 11-12, 9-10 et la reporter, à droite de la ligne 9-4, comme il est indiqué à la fig. 55, de 3 à 5 et 4 à 6.


Col rabattu


Nous allons terminer cette leçon par le tracé d’un col rabattu (fig. 56 et 57).

Commencer par faire le pied du col, en traçant une ligne horizontale pointillée, à laquelle on donnera comme largeur, de 1 à 2, le demi-tour de cou (18 centimètres).

Élever le point 2, du 1/10 de la largeur 1-2, soit 1 centimètre 8 mm. et marquer le point 3.

Réunir 1-3, avec l’équerre (voir croquis).

De 1 à 4, hauteur facultative (de 3 à 4 centimètres environ).

Pour terminer, joindre 4 à 5 et 5 à 3, par des lignes pleines.

Enfin, donner de 4 à 5. 1 centimètre environ de moins que de 1 à 3.

Tracer maintenant le rabat de ce col, en donnant à la ligne horizontale 1-2, la largeur du demi-tour de cou (18 centimètres).

Élever toujours le point 2, du 1/10 de la largeur 1-2, ce qui donne le chiffre 3.

Réunir 1 à 3, avec l’équerre.

De 1 à 4 et de 3 à 5, hauteur facultative, mais donner cependant, 1 centimètre ou 2 de plus qu’au pied du col.

Ressortir enfin 1 centimètre 1/2 à gauche de la ligne pointillée 1-4, pour obtenir la largeur nécessaire au bas du col devant.




VINGT-SIXIÈME LEÇON


Matinée ou Liseuse


de forme Empire


Coupe de Lingerie Décoration.png

Liseuse de forme Empire


Fig. 58 — Dos.


Mesures


1° Longueur du dos 
38
2° Demi-largeur du dos 
16.5
3° Hauteur du dessous de bras 
22
4° Demi-largeur du devant 
17.5
5° Hauteur des pinces 
23
6° Longueur de taille devant 
43
7° Demi-tour de poitrine 
48
8° Demi-tour de taille 
32
9° Demi-tour des hanches 
50
10° Demi-tour du cou 
18
11° Emmanchure 
39




Métrage


Deux hauteurs en 1 mètre, plus la longueur de la manche.





Liseuse de forme Empire


Fig. 59. — Devant.


EXPLICATION DE LA VINGT-SIXIÈME LEÇON



CONTINUONS, Chères Lectrices, notre trousseau en faisant une matinée de forme Empire, qui peut servir de liseuse.


Dos


Les lignes de construction sont exactement les mêmes que pour les modèles précédents.

Dans les matinées ou peignoirs genre Empire, l’empiècement se trouve toujours prolongé à quelques centimètres au-dessous de la ligne de poitrine (environ 3 à 4 centimètres), de 5 à 5 bis.

À ce point 5 bis, cintrer de 2 centimètres.

Cette cambrure est faite pour éviter le petit bec qui se formerait inévitablement, mais elle n’existe qu’au patron, puisqu’en taillant on met le pli de l’étoffe sur la ligne 1-5 bis (fig. 58).

Dessiner l’encolure en portant de 1 à 2, le 1/3 du demi-cou (6 centimètres).

Élever ce point de 1 centimètre 1/2 et placer le chiffre 2.

Réunir 1 à 2, par une ligne pleine courbe.

De 3 à 4, porter la demi-largeur du dos, 16 centimètres 1/2 ; et tracer au point 4, une ligne verticale pointillée jusqu’à la ligne d’épaule.

Ressortir 1/2 centimètre à droite de ce nouveau point et placer le point 4 bis.

Tracer la ligne d’épaule, en joignant 2 à 4 bis, et indiquer le commencement de l’emmanchure en réunissant 4 bis à 4.

Sur la ligne de poitrine, de 5 à 6, porter la moitié du demi-tour de poitrine, moins 3 centimètres.

De 6 à 6 bis, compter 2 à 3 centimètres de plus que de 5 à 5 bis, et réunir 5 bis à 6 bis, par une ligne pleine (le point 6 bis se trouvant placé à 1 centimètre 1/2 de la verticale pointillée).

Indiquer la ligne des hanches 20 centimètres au-dessous de la ligne de taille et porter sur cette ligne, de 9 à 10, une largeur égale à 5-6, plus 1/10 ou 1/5, suivant la largeur que l’on désire obtenir au bas de la matinée.

Réunir 5 bis à 9, par une ligne pleine.

Descendre la ligne de taille de 7 à 8, du 1/3 du renversement.

Exemple : longueur du devant 
43 centimètres,
                longueur du dos 
38 centimètres.
Le renversement est donc de 
5 centimètres,
dont il faut porter le 1/3, soit 1 centimètre 6 mm., de 7 à 8.

De 8 à 11, porter la hauteur du dessous de bras (22 centimètres) et terminer l’emmanchure en réunissant 4 à 11, par une ligne pleine.

Enfin, joindre 6 bis à 10, par une ligne pleine.


Devant


Tracer les lignes de construction et donner, de 1 à 2, la moitié du demi- tour de poitrine, plus 3 centimètres (fig. 59).

Indiquer l’encolure en portant de 1 à 4, la moitié du demi-tour de cou.

Élever ce point 4, de 1 centimètre 1/2.

De 1 à 3, porter le 1/4 du demi-cou, plus 1 centimètre.

À gauche de la ligne verticale pointillée, rentrer, au chiffre 3, de 1 centimètre et dessiner l’encolure en réunissant avec l’équerre 4 à 3, par une ligne pleine (voir dessin).

De 4 à 5, donner comme longueur une longueur égale à celle de l’épaule du dos, plus 1/5 du demi-tour de poitrine.

Exemple : épaule du dos 
13 centimètres,
                ce demi-tour de poitrine 
48 centimètres,
dont le 1/5 donne 9 centimètres 1/2, à ajouter aux 12 centimètres de l’épaule, soit 22 centimètres 1/2 à porter de 4 à 5.

À la moitié de 4-5, former une pince de 6 à 7, égale au 1/5 du demi-tour de poitrine (9 centimètres 1/2).

De 3 à 12, porter la hauteur des pinces et l’indiquer, de 12 à 13, par une ligne horizontale pointillée à laquelle on donnera comme largeur la moitié de la demi-largeur du devant (8 centimètres 3/4).

De 3 à 14, porter la longueur du devant (43 centimètres) et prolonger cette ligne de 20 centimètres au-dessous de la ligne de taille, ce qui donne le chiffre 22.

Réunir 6 à 13 et 7 à 15, par des lignes pleines, en donnant comme écart de 13 à 15, la moitié de 6 à 7, soit 4 centimètres 3/4.

Prolonger la longueur du dos, des 2/3 du renversement, soit 3 centimètres 2 mm., à porter de 20 à 21.

De 21 à 18, porter la hauteur du dessous de bras (22 centimètres).

À gauche de la ligne verticale pointillée du rectangle, au point 18, reporter de 18 à 19, une distance égale à l’écart 16-17.

Les largeurs 8 à 9 et 10 à 11 doivent donner ensemble la demi-largeur du devant ; porter alors de 10 à 11, la différence entre cette dimension et la largeur 8-9.

Dessiner maintenant l’emmanchure, en réunissant 5 à 19’, en passant par 11.

Au point 19, abaisser une ligne verticale pointillée, parallèle à la ligne 18-21.

Sur cette nouvelle ligne, reporter de 19 à 19 bis, la même longueur que de 11 à 6 bis du dos.

De 12 à 24, même distance que de 19 à 19 bis, afin de donner une ligne harmonieuse à l’empiècement.

De 24 à 25, donner 1 centimètre de moins que de 12 à 13 et réunir 13 à 25, par une ligne pleine.

Laisser comme écart de 25 à 26, 2 centimètres de plus que de 13 à 15, et réunir 15 à 26, par une ligne pleine.

Joindre aussi 19 bis à 26.

De 19 bis à 20 bis, supprimer 1/10 du demi-tour de poitrine, soit 4 centimètres 8 mm. et réunir 20 bis à 26 par une ligne pleine (voir croquis).

Sur la ligne des hanches de 22 à 23, porter le complément du demi-tour des hanches, plus 5 à 10 centimètres.

Réunir 20 bis à 23, en ayant soin de donner à cette ligne la même longueur que de 6 bis à 10 du dos.

Pour terminer cette matinée, joindre 22 à 23, par une ligne pleine.




VINGT-SEPTIÈME LEÇON


Peignoir Empire


Coupe de Lingerie Décoration.png

Peignoir Empire


Mesures


1° Longueur de devant 
101
2° Longueur de côté 
106
3° Longueur de derrière 
107


Fig. 60 — Dos.

Peignoir Empire


EXPLICATION DE LA VINGT-SEPTIÈME LEÇON



FAISONS maintenant, Chères Lectrices, un peignoir Empire.

Cette forme de peignoir n’étant autre chose qu’une matinée Empire prolongée, nous ne nous attarderons pas à vous répéter mot à mot la leçon précédente.

Nous allons seulement vous indiquer la façon de vous servir du patron de matinée, pour le transformer en peignoir.


Dos


Le croquis n° 60 représente ce patron prolongé, sur lequel on ajoute, de 1 à 2, depuis la ligne de taille, la longueur du côté (106 centimètres), en l'indiquant par une ligne verticale pointillée.


Fig. 61. — Devant.

À droite de cette ligne, au point 2, ressortir de 5 centimètres pour biaiser la couture et marquer le chiffre 3.

Réunir 6 à 3, par une ligne pleine.

De 3 à 5, largeur variant de 40 centimètres à 80 centimètres, suivant la mode.

Réunir 7 à 5, si l’on veut un peignoir sans plis ni fronces au-dessous de l’empiècement.

Lorsque l’on emploie des tissus légers, on taille généralement la partie jupe du peignoir complètement droit fil, qui est représentée au croquis par la ligne 8-5.

Si l’on veut faire quelques plis ou fronces, en biaisant légèrement, prendre la moitié de 8 à 7, ce qui donne le point 9 et réunissez-le au point 5, par une ligne pleine.


Devant


Faire, comme pour le dos, disposer votre patron sur le tissu, (voir croquis n° 61) et porter de 1 à 2, c’est-à-dire depuis la ligne de taille, la longueur du devant (101).

Donner comme largeur de 2 à 4, de 40 à 60 centimètres, suivant la mode.

Réunir 5 à 4, par une ligne pleine (voir dessin) en portant de 3 à 4, la longueur de côté plus le 1/10 du demi-tour de poitrine.

Lorsque vous ferez des plis, il faut les former à l’avance et ne disposer le patron sur le tissu qu’une fois ces plis faits.




VINGT-HUITIÈME LEÇON

Peignoir demi-ajusté

de forme classique

Peignoir demi-ajusté de forme classique


Coupe de Lingerie fig-62.JPG
Fig. 62 et 63. — Dos.


Mesures


1° Longueur de devant 
100
2° Longueur de côté 
104
3° Longueur de derrière 
105

Peignoir demi-ajusté de forme classique


EXPLICATION DE LA VINGT-HUITIÈME LEÇON



POUR ce peignoir, nous allons procéder comme pour le précédent, cette forme n’étant que la répétition du corsage en 4 pièces, prolongé.


Dos


Disposer la première pièce du patron, c’est-à-dire le dos, sur le tissu, comme l’indique le croquis, et donner de 2 à 4, la longueur de derrière (105 centimètres) (fig. 62-63).

La ligne verticale pointillée représentant la lisière du tissu indique la pente à donner de 2 à 4.

De 4 à 3, largeur variant de 35 à 60 centimètres, suivant la mode.

Réunir ensuite 4 à 3, par une ligne pleine.

Pour la deuxième pièce du dos, opérer de même, en ayant soin de conserver toujours le droit fil à la taille.

Comme pour la première pièce, la ligne verticale pointillée indique la lisière du tissu, ce qui donne ainsi le droit fil depuis les hanches jusqu’au bas du peignoir, point 4.


Fig. 64. — Devant.
De 2 à 4, porter la longueur de côté et, de 4 à 3, donner une largeur «§d» en ayant soin de donner un peu moins de profondeur à la pince (environ

variant 35 à 60 centimètres, suivant la mode. 0 1 /10 du demi—tour de poitrine); de cette manière on obtiendra plus d’aisance Il est bien entendu que les deux pièces doivent avoir la même largeur ( ( à la taille. au bï; _ 4 _ 3 1_ 1 _ ( _ d _ ) De·I a3, porter la longueur du devant (100 centimètres). eumr a par une igne p eme voir essm . l 1 De 3 à 4, donner en moyenne le demi-tour des hanches lorsque l’on fait Devant ( î un volant, et le demi—tour des hanches plus son 1 /10, s’il n'y a pasde volant. Passons maintenant au devant (fig 64) 0 0 Réunir 2 à 4, en donnant à cette ligne la longueur dè côté. Disposer le patron du corsage, comme il est indiqué au croquis, mais «p§» Le peignoir se trouve ainsi terminé. Q]/È

    • 9

13B Eoolo Moderne de Ooupo do Paris, 43, Rua de Rivoli.

L’École Moderne de Coupe


de Paris


Coupe de Lingerie Décoration.png

L’École Moderne de Coupe de Paris



BIEN que les leçons de cette méthode aient été conçues dans un esprit pratique et que la description de chaque modèle ait été faite avec une précision et une minutie quelquefois excessives, avec des dessins parfaitement clairs et faciles a reproduire, il se pourrait que vous ayez besoin, Chères Lectrices, de renseignements complémentaires.

D’autre part, quelques-unes parmi vous voudront sans doute perfectionner les notions acquises par l’étude de cet ouvrage et exécuter pratiquement, sous la direction de professeurs compétents, tous les modèles décrits, afin d’obtenir ensuite un diplôme de professionnelle ou de professeur, semblable au modèle ci-contre.

Aux unes et aux autres nous ne pouvons mieux faire que de leur indiquer la seule école de Paris ou elles pourront parachever leur éducation professionnelle.

L’École Moderne de Coupe de Paris
43, RUE DE RIVOLI, 43

est, en effet, l’unique Institut de Coupe dans lequel vous pourrez choisir parmi une variété de cours, du plus simple au plus compliqué, et dans lequel vous pourrez acquérir rapidement le tour de main si nécessaire dans le fini de n’importe quel modèle.

Les professeurs de cette École Moderne de Coupe, qui ont fait leurs preuves, s’attachent avec le plus grand soin a ne laisser dans l’ombre aucun point de chaque description et répètent, jusqu’à parfaite compréhension, les explications nécessaires.

Les Cours de l’École Moderne de Coupe se divisent en trois parties :

1° Cours pour professeurs ou pour élèves désirant le devenir ;

2° Cours pour professionnelles ;

3° Cours pour jeunes filles du monde.

Il est bien évident que les élèves désirant obtenir des diplômes de professeur, leur donnant le droit d’enseigner la présente méthode tant en France qu’a l’Étranger, de même que la coupe des vêtements ou du corset, les études doivent être très approfondies.

L’École Moderne de Coupe ne saurait leur délivrer ces diplômes qu’après des examens très sérieux, passés à la suite des cours spéciaux organisés a cet effet.

Les personnes non munies de ces diplômes de professeur ne peuvent enseigner cette méthode, sans s’exposer a être poursuivies conformément à la loi.

Pour les professionnelles et pour les jeunes filles du monde, il est également délivré, après examen, des diplômes facilitant leur placement.

Demander le programme détaillé de son enseignement complet à

L’École Moderne de Coupe de Paris
43, RUE DE RIVOLI, 43
(Voir ci-contre un extrait de ce programme).
Coupe de Lingerie diplôme.jpg
ÉCOLE MODERNE DE COUPE DE PARIS
43, Rue de Rivoli, 43 — PARIS



TABLE DES MATIÈRES DES DIFFÉRENTS COURS
Cours de Coupe par Théorie et par Moulage

1re Chemisette (non doublée).
2e Fond de Chemisette.
3e Fond de Corsage (tailles minces).
4e Fond de Corsage (tailles fortes).
5e Fond de Corsage (2 pinces).
6e Fond de Manche.
7e Manche tailleur.
8e Manche chemisier.
9e Manche plissée et froncée.
10e Manche fantaisie.
11e Paletot demi-cintré.
12e Paletot cintré.
13e Jaquette tailleur (taille minces).
14e Jaquette tailleur (tailles fortes).
15e Boléros.
16e Collets.
17e Corsage kimono.
18e Fond de Jupe (sous-jupes).
19e Fond de Jupe (pour jupes plissées).
20e Jupes à plus plats et ronds.
21e Jupes tailleur.
22e Jupes à lés.
23e Jupes nouvelles.
24e Jupes à tailles hautes.
25e Jupe cycliste.
26e Jupons.
27e Robe princesse en 4 pièces.
28e Robe princesse très ajustée.
29e Peignoir.
30e Corsages fillette.
31e Manteaux fillette.
32e Jupe de mariée.
33e Corsage (pour taille voûtée).
34e Sortie de bal.


Cours de Corsets

1re Corset baleiné sur les coutures (pour taille minces).
2e Corset baleiné sur les coutures (pour tailles fortes).
3e Corset gaîne en 5 pièces.
4e Corset gaîne en 6 pièces (pour taille minces).
5e Corset gaîne en 7 pièces (pour taille moyennes).
6e Corset gaîne en 8 pièces (pour taille fortes).
7e Corset Louis XV (sans gousset de poitrine pour tailles minces).
8e Corset Louis XV (avec gousset de poitrine pour tailles fortes).
9e Corset de fillette.
10e Corset d’enfant.
11e Soutien-gorge.
12e Corset tailleur.
13e Corset tricot.
14e Corset médical.
15e Corset genre médical (avec gousset)
16e Corset de grossesse.
17e Corset gaîne en 5 pièces (avec goussets de hanches et de poitrine).
18e Corset gaîne en 7 pièces (avec goussets de hanches et de poitrine).
19e Corset ruban.
20e Soutien-gorge ruban.
21e Ceintures.
22e Soutien-gorge lingerie.


Apprêt, assemblage, baleinage, essayage, garniture et finition de tous les modèles.

Cours de Lingerie

1re Prise des Mesures.
2e Chemise de jour classique.
3e Chemise de jour élégante.
4e Chemise de jour fantaisie.
5e Chemise de jour pour grande fillette.
6e Chemise de jour pour petite fillette.
7e Chemise de nuit classique.
8e Chemise de nuit fantaisie.
9e Chemise de nuit classique pour fillette.
10e Pantalon pour dame.
11e Chemise-Pantalon.
12e Pantalon-Jupon.
13e Pantalon collant.
14e Pantalons ouvert et fermé pour fillette
15e Cache-corset en 2 pièces.
16e Cache-corset ajusté en 4 pièces
17e Jupon
18e Cache-corset-Jupon.
19e Cache-corset-Jupon-Pantalon.
20e Corsage pour Jupon de fillette.
21e Fond de Chemisette.
22e Saut de lit.
23e Manches diverses, Cols.
24e Matinée ou Liseuse forme Empire.
25e Peignoir Empire.
26e Peignoir demi-ajusté.

Cours de Modes

1re Barrettes.
2e Formes en laiton.
3e Formes en sparterie.
4e Nœuds divers.
5e Cocardes diverses.
6e Fleurs en rubans.
7e Fleurs en dentelles.
8e Manière d’ourler le velours en biais.
9e Béguins d’enfants.
10e Chapeaux d’enfants.
11e Chapeaux tendus.
12e Chapeaux plissés.
13e Chapeaux coulissés.
14e Chapeaux de fleurs.
15e Chapeaux en biais.
16e Toques fourrures.
17e Toques drapées.
18e Charlottes.
19e Coiffures de théâtre.
20e Capuchons de théâtre.
21e Chapeaux d’autos.
22e Capotes pour dames âgées.
23e Chapeaux de deuil.
24e Chapeaux de fourrure.
25e Manchons fantaisie.
26e Manière de friser les plumes.
27e Composition d’après gravure.

Cours de Manteaux et de Confection

1re Paletot sac.
2e Paletot demi-cintré.
3e Boléros.
4e Jaquettes (pour tailles minces).
5e Jaquettes (pour tailles fortes).
6e Jaquettes fantaisie.
7e Paletot Empire.
8e Paletot Directoire.
9e Paletot tailleur (coupe vêtements hommes).
10e Blouse Russe.
11e Manches diverses.
12e Carricks.
13e Manteaux du soir.
14e Manteaux kimono.
15e Cols et Capuchons.
16e Sorties de bal.
17e Manteaux d’enfants.
18e Séries de patrons pour confection.


RENSEIGNEMENTS




L’École étant ouverte toute l’année, les Élèves peuvent se faire inscrire à toute époque ; toutefois le nombre d’Élèves étant limité pour chaque cours, il est nécessaire que les inscriptions soient données un peu à l’avance.

Les Élèves sont reçues à tout âge, à partir de 13 ans.

Les cours étant donnés à forfait, sans nombre limité de leçons, les Élèves ont la faculté de fréquenter l’École jusqu’à ce qu’elles aient acquis une parfaite connaissance de toutes les leçons comprises au programme de chaque cours.

L’École prépare aux examens des concours de la Ville de Paris et des Écoles professionnelles et ménagères de la Province et de l’Étranger.

L’École délivre à la fin de chaque cours, et après examen, des diplômes qui facilitent le placement des Élèves dans des Maisons de premier ordre.

L’École, confortablement organisée, répond à toutes les exigences d’hygiène et est munie de tout le confort moderne nécessaire, elle possède aussi un Internat.

Le service de l’enseignement est confié à des professeurs-dames diplômées.

Des leçons particulières peuvent être données sur tous les cours enseignés.





PARIS


IMPRIMERIE A. PUYFOURCAT


10, Rue de Rochechouart, 10