Cours d’agriculture (Rozier)/ÉCHIQUIER

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


ÉCHIQUIER, (Pêche,), espèce de filet en nappe simple et carrée, bordée d’une corde, qui est forte sans être grosse, et que l’on attache, par les quatre coins, aux extrémités de deux arcs formés par deux perches légères, pliantes, se traversant en croix, plus longues que la diagonale de la nappe, et fixées, par le point de leur réunion, à une grande perche qui sert de manche au filet. Quelquefois les perches, ou bâtons, ne sont point courbés en arc et forment simplement la croix ; d’autres fois la nappe est attachée presque immédiatement au manche, ou suspendue à une corde.

L’échantillon des mailles de l’échiquier est plus ou moins grand, suivant les espèces de poisson auxquelles on les destine. Il est clair que plus les mailles ont de largeur, plus on a de facilité à retirer le filet de l’eau, et c’est un avantage ; car le succès de cette pêche dépend de la promptitude que l’on met à le relever.

Pour pêcher avec l’échiquier, on le plonge dans l’eau, de manière que la nappe s’étende sur le fond ; on choisit les endroits échauffés par les rayons du soleil, ou ceux dans lesquels on apercevra beaucoup d’insectes. On retire le filet dès que l’on voit au dessus quelques poissons, ou que l’on juge qu’il peut s’en trouver. Cette sorte de pêche se fait en toute saison. (S.)