Cours d’agriculture (Rozier)/ÉTÊTER UN ARBRE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome quatrièmep. 398).


ÉTÊTER UN ARBRE. C’est lui couper la tête & le réduire à son tronc. On n’étête pas les saules & les peupliers ; au contraire, on leur laisse leur tête formée par la naissance des branches que l’on a coupées. On étête un vieux arbre fruitier, afin de le forcer à donner du bois nouveau qui réussit rarement ; il vaut mieux le couper par le pied au-dessus de la greffe, & sa durée sera plus soutenue,