Mozilla.svg

Cours d’agriculture (Rozier)/AFFAISSEMENT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome premierp. 248).


AFFAISSEMENT. Jardinage. Toutes terres creusées ou transportées s’affaissent par leur propre poids. Il en est ainsi des couches préparées avec le fumier, si on n’a pas la grande attention de les battre, de les fouler avec la masse jusqu’à ce qu’elles n’enfoncent plus. Les pluies contribuent beaucoup à affaisser les terres.

Toute terre remuée ou transportée s’affaisse d’un pouce par pied. Cette observation est de la plus grande importance, lorsque l’on plante des arbres dans les trous préparés à les recevoir. Si le trou est de trois, quatre ou cinq pieds de profondeur, l’arbre s’enfoncera successivement de trois, quatre ou cinq pouces, la greffe se trouvera enterrée, & l’arbre trop profondément enfoui. Ainsi un bon jardinier se conformera à cette règle, & laissera toujours une élévation de terre sur le trou, parce qu’à la longue la terre remuée se mettra de niveau avec la terre voisine.