Mozilla.svg

Cours d’agriculture (Rozier)/AFFANURE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome premierp. 248).


AFFANURE. C’est le terme dont on se sert dans quelques provinces, par exemple en Dauphiné, pour exprimer une certaine quantité de bled qu’on donne aux moissonneurs & aux batteurs. Pour cela, ils sont obligés de moissonner, de battre, de vanner le bled ; enfin, de le porter net & propre au grenier du propriétaire. Le salaire de ces travaux est la dixième mesure de grain, quelquefois la onzième ou la douzième, & moins encore si on le pouvoit. Le propriétaire a la barbarie de profiter de la misère de ces malheureux. Il calcule la diminution du salaire sur la plus ou moins grande détresse où ils se trouvent. Quelle horreur ! ces infortunés préfèrent le grain à l’argent, parce qu’ils le portent tout de suite au moulin.