Mozilla.svg

Cours d’agriculture (Rozier)/BAGUE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome secondp. 112).


BAGUE. On nomme ainsi les œufs de certaines chenilles disposés par rangs tout au tour d’une branche, ou pousse de l’année, & jamais sur le vieux bois ; chaque œuf n’est pas plus gros que la tête d’une petite épingle. Ils sont ordinairement blancs, quelquefois bruns, surtout quand ils sont nouveaux. Ces rangs, souvent au nombre de 12 à 15, ressemblent à des perles enfilées ; ils sont si serrés, si pressés les uns contre les autres, que le doigt ne suffit pas pour détacher ces œufs. Dès qu’on les apperçoit, si on les laisse éclore, les chenilles qui en sortiront, ne tarderont pas à dévorer toute la verdure de l’arbre.