Cours d’agriculture (Rozier)/BICHET

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome secondp. 262).
◄  BICHERÉE
BICHOT  ►


BICHET. Mesure de grains, dont la consistance varie selon les lieux, & que l’on évalue en général au minot de Paris. Il est particulièrement en usage en Bourgogne &c dans le Lyonnois. A Lyon, un bichet de froment pèse communément de cinquante-huit à soixante-deux livres. Le blé de la montagne pèse plus que celui de la plaine, … Le bichet est encore en usage à Montereau, à Moret, à Sens, à Meaux. A Montereau, le bichet de froment pèse 40 livres ; celui de méteil 38 ; de seigle, trente-six ; & d’orge, trente-deux. Huit bichets font le septier du pays, qui est de seize boisseaux de Paris. Le muid est de douze septiers ; mais on y ajoute toujours quatre bichets pour faire le compte rond de cent bichets pour un muid. Le bichet de Moret est plus petit que celui de Montereau. A Sens, il y a huit bichets au septier du pays, & il en faut sept pour faire le septier de Paris ; ainsi il est plus petit d’un sixième que celui de Montereau ; car le septier de Paris est de douze boisseaux. A Meaux, le septier de Paris contient quatre minots ou bichets, & pèse deux cents livres. Ce bichet est plus pesant que celui de Montereau.

A Tournus, le bichet est de seize mesures ou boisseaux du pays, qui sont dix-neuf boisseaux de Paris, & un peu plus. Le bichet de Beaune, ainsi que celui de Tournus, se divise en seize mesures, mais qui ne rendent à Paris que dix-huit boisseaux. Celui de Verdun est composé de huit mesures ou boisseaux, & il rend quinze boisseaux de Paris. Celui de Châlons-sur-Saône contient huit mesures, & est égal à quatorze boisseaux de Paris. Ne verra-t-on donc jamais disparoître cette bigarrure dans les poids & dans les mesures !