Cours d’agriculture (Rozier)/GLAISE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome cinquièmep. 308).


GLAISE. Les naturalistes distinguent la glaise de l’argile & disent qu’elle tient le milieu entre l’argile, la marne & les terres bolaires ; enfin, ils appellent glaise, l’argile la plus dépouillée de parties sableuses. En admettant ces divisions, il est clair que la glaise est, de toutes les terres, la moins propre à la végétation, puisque toutes ses molécules sont tellement unies les unes aux autres, qu’elles ne sauroient être pénétrées par l’eau, par l’air & encore moins par les racines. Il est inutile d’entrer ici dans de nouveaux détails. (Voyez ce qui a été dit au mot Argile).