Cours d’agriculture (Rozier)/JULEP

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome sixièmep. 105).


JULEP. Potion médicinale, faite avec une eau distillée, ou avec de l’eau commune, ou avec une décoction légère de plantes & d’autres ingrédiens, unis à une certaine quantité de sirop quelconque ; par exemple d’une once sur six onces d’eau. Je crois les juleps plus avantageux aux apothicaires qu’aux malades. Les juleps se conservent peu ; on doit les faire au moment de les donner.

Julep Cordial. Mêlez une once de sirop d’écorce de citron avec les eaux distillées de scorsonère, de chicorée sauvage, de chardon béni & de mélisse, de chacun une once. Ajoutez-y deux de canelle orgée. Les trois premières eaux n’ont pas plus d’efficacité que l’eau de rivière. Une infusion de canelle dans l’eau commune avec le sirop, produiroit le même effet, ainsi que de simples infusions de plantes aromatiques.

Julep Rafraîchissant. Sans recourir aux mélanges, un peu de vinaigre étendu dans l’eau commune, jusqu’à agréable acidité ; la limonade, le suc de groseilles, d’épine vinette, avec un peu de sirop ou du sucre.