Cours d’agriculture (Rozier)/ORVALE ou TOUTE SAINE ou TOUTE BONNE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome septièmep. 339).


Rozier - Cours d’agriculture, tome 7, pl. 4, orvale.png

ORVALE ou TOUTE SAINE ou TOUTE BONNE, (Voyez Planche IV, page 316.) Tournefort la place dans la première section des herbes à fleur en lèvres, dont la supérieure est en casque ou en faucille ; & il l’appellesclarea tabernum. Von-Linné la classe dans la diandrie monogynie, parmi les sauges, & la nomme salvia sclarea.

Fleur ; divisée en deux lèvres, dont la supérieure est alongée en forme de faucille, & beaucoup plus grande que l’autre qui est divisée en trois parties. Les étamines au nombre de deux C, sont renfermées vers le fond de la lèvre inférieure ; le pistil D sort du fond d’un calice E, en tuyau, glutineux, & à cinq dentelures.

Fruit ; composé de quatre embryons qui, lorsque la fleur est passée deviennent autant de semences F, assez grosses, lisses & presque rondes.

Feuilles ; ridées en forme de cœur, alongées, dentelées par les bords, ondulées, très-grandes.

Racine ; ligneuse A, garnie de fibres.

Port ; tige à quatre angles, roide, velue, pleine d’une moelle blanche, divisée en rameaux opposés. Les fleurs sont accompagnées de fleurs florales B, plus longues que le calice, concaves, pointues, colorées.

Lieux. Les prés, sur-tout ceux des pays chauds. La plante est bienne, & fleurit en juin & juillet.

Propriétés ; plante d’une odeur aromatique & forte, d’une saveur amère & âcre. Elle est stimulante, sternutatoire, résolutive & stomachique. Son suc ou ses feuilles sèches trempées quelque temps dans du vin, sont employées pour les ulcères.