Cours d’agriculture (Rozier)/PANICULE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
A. B.
Hôtel Serpente (Tome septièmep. 401).


PANICULE. Elle diffère de l’épi en ce que les fleurs qui la composent, disposées sur un axe assez long, sont supportées séparément ou plusieurs ensemble sur des pédoncules alongés qui vont s’attacher sur cet axe : ainsi la panicule sera plus ou moins lâche, selon que les pédoncules seront plus ou moins longs. Il y a des panicules serrées qui de loin imitent des épis ; telle est la panicule du panis : d’autres fleurs formées par des pédoncules étages & verticillés comme dans l’avtoine : d’autres enfin sont composées de rameaux disposés symétriquement ainsi qu’on le voit dans le lilac. La panicule ne diffère essentiellement de la grappe que par sa situation ; la grappe pend en bas, tandis que l’axe d’une panicule s’élève vers le ciel. A. B.