Cours d’agriculture (Rozier)/POIRÉ

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome huitièmep. 149).


POIRÉ, liqueur extraite par la pression des poires, qui, après avoir subi la fermentation, produit une boisson spirituelle, & dont, par la distillation, on obtient de l’eau-de-vie.

On cultivée des poiriers uniquement destinés à fournir le piré. Sa qualité varie comme celle du vin, ou celle du cidre, suivant l’espèce, le sol, l’exposition & l’année. Les poiriers qui donnent la meilleure boisson sont ceux nommés l’êcuyer,… le jacob,… le rouillard,… le gros menil,… le rouge-vigny,… le blin,… le bois prieur,… le huchet gris,… le huchet blanc, le vert. Le nom de ces arbres varie beaucoup de cantons à cantons ; mais je ne les ai rapportes qu’afin d’indiquer que M. le marquis de Chambray en offre des greffes à tous les cultivateurs qui s’adresseront à ce bon citoyen en son château de Chambray près Tillères, route de Bretagne. On sera sur d’avoir de bonnes espèces, & l’on pourra les comparer avec celles qui sont déjà dans le pays.

Il est inutile d’insister plus longtemps sur cet article, puisque la récolte des poires, leur triturage, la pression, la fermentation & la conduite de la liqueur sont entièrement conformes à la manipulation du cidre. (Consultez ce mot.)