Cours d’agriculture (Rozier)/PROVIN. PROVIGNÉ

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome huitièmep. 399).


PROVIN. PROVIGNÉ. Il est dit dans le Dictionnaire Encyclopédique, que c’est coucher en terre des branches d’arbre ou de vigne pour leur faire prendre racine & en multiplier l’espéce ; c’est la même chose que marcotter. L’auteur de cet article donne une définition fausse. (consultez l’article Marcotte)

Les mots provin, provigner, sont plus particulièrement consacrés au renouvellement d’une vigne qu’à celui de tout autre arbre ou arbuste. Je définis le provin un cep ou plusieurs ceps couchés entièrement avec leurs sarmens & enterrés dans une fosse de grandeur & largeur relatives au but qu’on se propose, dont les sarmens relevés contre les parois de cette fosse forment autant de ceps qu’il est nécessaire d’en remplacer. À l’article vigne on trouvera tous les détails de cette opération.