Cours d’agriculture (Rozier)/RAME. RAMER DES POIS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome huitièmep. 519-520).


RAME. RAMER DES POIS. Rameau de bois sec que l’on fiche en terre près des pois ou des haricots ou de toute espèce de plantes garnies de vrilles ou mains, que l’on veut faire monter, pour leur servir de points d’appui. On ne doit ramer les pois, les haricots, (consultez ces mots) qu’après leur avoir donné la seconde façon. En général, les rames employées à cette opération, sont pour l’ordinaire trop courtes, pas assez branchues : plus les plantes grimpent quand la saison les favorise, plus elles sont productives. Si le sommet de leurs pousses ne trouve pas où s’accrocher, il se rassemble en touffe épaisse ; la plante y fleurit, ne graine pas, ou graine mal, & dévore en pure perte la substance de la partie inférieure de la plante. Il y a un art à bien ramer. La rame doit être fortement fichée en terre afin de ne point être ébranlée & dérangée par les coups de vent. Si les rames cèdent ou plient, les tiges sont mâchées & altérées, leur partie supérieure en souffre. Il faut ramer de manière qu’il reste toujours de l’espace entre chaque table de pois, de haricots, 1°. afin de cueillir le fruit sans piétiner les plantes ; 2°. afin de laisser entre chaque table un libre courant d’air, & afin que les plantes jouissent de la chaleur & de la lumière du soleil. (Consultez l’article Pois)