Cours d’agriculture (Rozier)/RAYS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome huitièmep. 557).
◄  RAYON
REBOTTÉ  ►


RAYS. Terme usité à Montreuil, dit M. l’Abbé Roger de Schabol, & inconnu par-tout ailleurs. Ce sont les rayons des vieilles roues de carrosses que des gens achètent à Paris pour déchirer & mettre en pièces. Les gens de Montreuil achètent ces rayons pour les faire sceller au haut de leurs murailles en saillie, & au-dessus ils posent des paillassons plats qui forment un toit qui garantit les arbres en espalier. Pourquoi plutôt ces rays ou rayons de roues que tout autre bois ? C’est par rapport aux diverses couches de vermillon en huile qui les garantit de la pourriture. Dans les pays où le bois de chêne n’est pas cher, je le préférerois à ces rays, parce qu’il dureroit beaucoup plus long-temps, sur-tout s’il est recouvert de deux bonnes couches de couleur en huile.