Cours d’agriculture (Rozier)/ROQUETTE DES JARDINS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome huitièmep. 620-621).


Roquette des jardins. Tournefort & Von-Linné la classent ainsi que la précédente. Le premier la nomme Eruca latifolia alba, sativa dioscoridis, & le second, Brassica Eruca.

Fleur, en croix, pétales ovales, planes, ouverts, diminuant vers les onglets, qui ont la longueur du calice, rougeâtre, dont les découpures sont linéaires en forme de lance, rougeâtres, presque réunies.

Fruit ; silique longue, presque cylindrique, mais comprimée de chaque côté ; les battans plus courts que la cloison qui est surmontée d’un stile en forme d’épée. Les semences sont arrondies.

Feuilles, en forme de lyre, lisses, presque ailées.

Racine, en forme de fuseau, blanche, ligneuse, menue.

Port ; tiges de deux à trois pieds, velues ; les fleurs naissent au sommet.

Lieu, les champs ; cultivée dans les jardins ; la plante est annuelle, y fleurit en mai & juin.

Propriétés. La racine a une saveur âcre ainsi que les feuilles ; ces dernières sont utiles dans l’asthme pituiteux, la toux catarrhale, la coqueluche & le scorbut de mer. Elles sont avantageuses aux personnes phlegmatiques, & nuisibles à celles qui sont bilieuses ou sanguines. L’odeur de cette plante est forte ; elle est aphrodisiaque, diurétique, stomachique, anti-scorbutique & détersive.

Usages. L’herbe & les semences sont souvent employées ; de l’herbe on fait des décoctions ; de la semence, une poudre ; la semence mâchée provoque la salive, & par conséquent on s’en sert dans la paralysie de la langue, dans la disposition à l’apoplexie pituiteuse.

Culture. Dans les provinces du midi on sème la roquette en février, en mars, en avril, & même pendant toute l’année si on a de bons abris, afin d’en avoir toujours de tendres. Pendant les chaleurs, elle devient dure, coriace, & monte promptement en graine. Dans les provinces du nord, on la sème en mars ou avril, suivant le climat. Cette plante est robuste, ne demande aucun soin particulier, & s’accommode assez bien de toute espèce de terrain. Son acreté augmente si on lui refuse de fréquens arrosemens.