Dans la rue (Bruant)/À Pantruche

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ernest Flammarion (Volume IIIp. 45-49).


À PANTRUCHE



\relative c' {
  \clef treble
  \key bes \major
  \time 2/4
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
  \autoBeamOff
  \tempo "Andantino"
\partial 4 f8 f | bes c bes a | bes4 bes8 c | d d c bes
  d (d) d d | ees d c bes | f'4 f8 d | c4~ c | bes r \bar "||"
}

\addlyrics {
Bru -- ne fil -- le d’An -- ge -- vins,
Pour tout faire elle é -- tait "bon - ne"
Chez un vieux mar -- chand de vins,
À Cha -- ron -- ne.
}

\layout {
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
    \set fontSize = #-1
}


Brune fille d’Angevins,
Pour tout faire elle était bonne
Chez un vieux marchand de vins,
            À Charonne.

Quand le maître en eut soupé,
Elle erra, sans domicile,
Sur le pavé retapé,
            À Bell’ville.

Un soir elle rencontra
Un boucher, sans gigolette,
Qui voulut l’emmener à
            La Villette.

Mais les bouchers sont brutaux,
Elle reçut des torgnolles
Puis, une nuit, s’enfuit aux
            Batignolles…

Fit rencontre d’un cocher
Qui cherchait une femelle
Et qui l’emmena bâcher
            À Grenelle.


Puis, son ventre ayant grossi,
Elle accoucha, dans un bouge,
Par là… pas trop loin d’Issy…
            À Montrouge.

Pour élever l’innocent,
Elle dut se mettre en carte
Et travailler le passant,
            À Montmart’e.

Et voilà !… Mince d’chopin !…
Faut vraiment être guenuche
Pour venir chercher son pain,
            À Pantruche.