De l’Imitation de Jésus-Christ (Brignon)/Privilege du Roy

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par Jean Brignon.
Bruyset (p. 14-16).


PRIVILEGE DU ROY.

LOUIS par la grace de Dieu, Roi de France & de Navarre à Nos Amez & Feaux Conseillers, les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de nôtre Hôtel, Grand Conseil, Prevôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils & autres nos Justiciers qu’il appartiendra : Salut. nôtre Amé Jean Bruyser, Libraire à Lyon, Nous ayant fait exposer qu’il souhaiteroit faire imprimer & donner au public un livre intitulé, Imitation de Jesus-Christ, par le Pere Brignon jesuite, s’il Nous plaisoit luy accorder nos Lettres de Privilege pour la ville de Lyon seulement. Nous luy avons permis & permettons par ces presentes de faire imprimer ledit Livre en telle forme, marge, caractere, conjointement ou separément, & autant de fois que bon luy semblera, & de le faire vendre & debiter par tout nôtre Royaume, pendant le tems de dix années consecutives à compter du jour de la datte desdites presentes ; faisons défenses à toutes sortes de personnes de quelque qualité & condition qu’elles soient d’en introduire d’impression étrangere dans aucun lieu de notre obéïssance, & à tous Imprimeurs & Libraires, & autres dans ladite ville de Lyon seulement d’imprimer ou faire imprimer ledit Livre, & d’y en faire venir, vendre & debiter d’autre impression que de celle qui aura été faite par ledit Exposant, sous peine de confiscation des exemplaires contrefaits, de mille livres d’amende contre chacun des contrevenans & dont un tiers à Nous, un tiers à l’Hôtel-Dieu de Paris, l’autre tiers audit Exposant, & de tous dépens, dommages & interêts, à la charge, que ces presentes seront enregistrées tout au long sur le Registre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, & ce dans trois mois de la datte d’icelles, que l’impression dudit livre sera faite dans nôtre Royaume & non ailleurs, en bon papier & en beaux caracteres, conformément aux Reglemens de la Librairie, & qu’avant que de l’exposer en vente, il en sera mis deux exemplaires dans nôtre Bibliotheque publique, un dans celle de nôtre Château du Louvre, & un dans celle de notre très-cher & feal Chevalier, Chancelier de France le Sieur Voisin, Commandeur de nos Ordres, le tout à peine de nullité des presentes ; Du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire joüir l’Exposant ou ses ayans cause, pleinement & paisiblement, sans souffrir qu’il leur soit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie desdites presentes qui sera imprimée au commencement ou à la fin dudit livre, soit tenuë pour dûëment signifiée, & qu’aux copies collationnées par l’un de nos amez & feaux Conseillers & Secretaires, soy soit ajoutée comme à l’original. Commandons au premier nôtre Huissier ou Sergent de faire pour l’execution d’icelles tous actes requis & necessaires, sans demander autre permission, & nonobstant clameur de Haro, charte Normande, & lettres à ce contraires ; car tel est nôtre plaisir. Donné à Paris le quatorziéme jour du mois de janvier l’an de grace mille sept cens seize, & de notre regne le premier.

Par le Roy en son Conseil.

FOUQUET.


Registré sur le Registre N. 3, de la Communauté des libraires & Imprimeurs de Paris, page 1025.N. 1350. suivant les Reglemens, & notamment l’Arrêt du Conseil du 13. Août 1703. à Paris le 27. Janvier 1716.

DELAULNE, Syndic.


Registré sur le Registre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Lyon, à folio 86. & 87. le 2. uin 1716.

DEVILLE, Syndic.