Mozilla.svg

Depuis ces deux semaines (Verlaine)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres posthumesMesseinPremier volume (p. 38-39).
À Ph…


Depuis ces deux semaines
Où j’ai failli mourir,
Ces heures jà lointaines
Qui m’ont tant fait souffrir.

Depuis ce temps, chérie,
Comme d’ailleurs depuis
Si longtemps, je marie
Nos cœurs, mais dès ces nuits

Où tu vis l’agonie
Où j’allais m’enlisant,
Elle semble bénie
À nouveau, l’âme, hissant

Du tombeau pour sourire
À ta dive bonté.
Laisse-moi te le dire,
Je l’aime, en vérité,


Comme il me semble, bonne,
Que je n’ai pas aimé…
Reçoit la fleur d’automne
Que voici. Parfumé

De peu, le cadeau sombre
Veut être aussi joyeux,
Laisse-m’en suivre l’ombre
Au soleil de tes yeux.


Fin août 1893, hôpital Broussais.