100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Échaudé-Saint-Germain (rue de l’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Échaudé-Saint-Germain (rue de l’).

Commence à la rue de Seine, nos 36 et 38 ; finit à la place Sainte-Marguerite, nos 2 et 6. Le dernier impair est 29 ; le dernier pair, 26. Sa longueur est de 205 m. — 10e arrondissement, quartier de la Monnaie.

En 1551, c’était une ruelle qui allait du guichet de l’abbaye à la rue de Seine. On la nomma ensuite cul-de-sac du Guichet. Vers 1669 cette impasse, par suite de l’ouverture de la rue de Bourbon-le-Château, fut séparée en deux parties. La première, comprise entre la rue de Seine et celle de Bourbon-le-Château, fut nommée de l’Échaudé (voir pour l’étymologie l’article qui précède). La deuxième partie resta dans son état d’impasse et porta les noms de cul-de-sac du Guichet et de l’Échaudé. En 1790, l’abbaye Saint-Germain-des-Prés devint propriété nationale ; la maison qui terminait l’impasse, et qui dépendait de cette abbaye, fut aliénée par l’État, le 14 thermidor an V. Une clause ainsi conçue fut insérée dans l’acte : « L’acquéreur sera tenu de fournir le terrain nécessaire pour le débouché du cul-de-sac de l’Échaudé et ce sans aucun recours en indemnité. » Cette condition fut exécutée, et l’ancienne impasse fait aujourd’hui partie de la rue de l’Échaudé. Une décision ministérielle du 8 nivôse an IX, signée Chaptal, a fixé la largeur de cette voie publique à 8 m. En 1806, la rue de l’Échaudé prit la dénomination de rue de Durnstein, pour rappeler la victoire de Durnstein, gagnée par les Français sur les Autrichiens le 11 novembre 1805. Depuis 1814, elle a repris son nom de l’Échaudé. — Conformément à un projet publié en vertu d’un arrêté préfectoral du 29 avril 1843, la moindre largeur de cette voie publique serait fixée à 12 m, et on supprimerait : 1o l’îlot situé entre cette rue et celles de Seine et Jacob ; 2o les deux îlots séparant la rue de l’Échaudé de la rue Cardinale et du passage de la Petite-Boucherie. Les propriétés nos 9, 11, 11 bis, 15, 17, 19 et 6 ne sont pas soumises à retranchement, d’après ce projet. — Conduite d’eau depuis la rue Jacob jusqu’à la place.