Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Abattoir (rue de l’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abattoirs  ►

Abattoir (rue de l’).

Commence à la rue de La Fayette ; finit à la rue du Faubourg-Poissonnière. Pas encore de numéro. Sa longueur est de 552 m. — 3e arrondissement, quartier du Faubourg-Poissonnière.

Une ordonnance royale du 31 janvier 1827 autorisa MM. André et Cottier à ouvrir, sur leurs terrains, treize rues indiquées au plan par des numéros. Cette autorisation fut accordée aux conditions suivantes : — d’abandonner gratuitement le sol des nouvelles rues ; de supporter les premiers frais de pavage et d’éclairage, ainsi que ceux des travaux à faire pour l’écoulement souterrain ou à ciel ouvert des eaux pluviales et ménagères ; d’établir, de chaque côté, des trottoirs en pierre dure dont les dimensions seront indiquées par l’administration ; de tenir fermées de portes, de grilles, ou de toute autre manière, les portions de rues qui ne pourraient quant à présent avoir de débouché, et ce jusqu’à ce que les propriétaires sur les terrains desquels lesdites rues devraient se continuer, eussent librement consenti à livrer passage à ces rues suivant les directions arrêtées par le plan ; enfin de se conformer aux lois et règlements sur la voirie de Paris.

Ces divers percements furent immédiatement tracés ; et pour les distinguer, MM. André et Cottier leur assignèrent provisoirement les dénominations suivantes : rues de l’Abattoir, du Delta La Fayette, de la Barrière-Saint-Denis, du Chevet-de-l’Église, du Gazomètre, des Petits-Hôtels, des Jardins, des Magasins, du Nord. La rue en prolongement de celle de la Butte-Chaumont en a retenu le nom. Les deux rues latérales à la nouvelle église Saint-Vincent-de-Paul n’ont pas encore de dénomination. Leur largeur, fixée originairement à 14 m., a été portée à 19 m. 20 c., en vertu d’une ordonnance royale du 2 février 1839. Enfin, la voie publique tracée dans la direction de la rue d’Hauteville, et destinée à communiquer entre les rues du Chevet-de-l’Église et de l’Abattoir, n’est pas dénommée.

L’emplacement sur lequel ces rues ont été ouvertes provenait de l’ancien clos Saint-Lazare, vendu par le domaine de l’État.

À l’égard de celle qui fait l’objet du présent article, elle n’est point encore entièrement bordée de constructions. Elle porte le nom de rue de l’Abattoir, parce qu’elle se dirige vers l’abattoir Montmartre. Sa largeur est de 12 m. Cette voie publique se prolonge comme impasse entre les rues de La Fayette et du Faubourg-Saint-Martin, dans une longueur de 219 m.