Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Anjou-Saint-Honoré (rue d’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anjou-Saint-Honoré (rue d’).

Commence à la rue du Faubourg-Saint-Honoré, nos 42 et 44 ; finit à la rue de la Pépinière, nos 13 et 15. Le dernier impair est 53 ; le dernier pair, 64. Sa longueur est de 684 m. — 1er arrondissement, quartier du Roule.

Cette voie publique, dans la partie comprise entre la rue du Faubourg-Saint-Honoré et celle de la Ville-l’Évêque, était connue dès la fin du XVIe siècle, sous le nom de rue d’Anjou ; elle portait aussi la dénomination de rue des Morfondus. — Un arrêt du conseil, à la date du 4 décembre 1720, ordonna le prolongement de cette rue jusqu’au canal du grand égout ; cette disposition, confirmée par un autre arrêt du 22 juillet 1721, qui fixait la largeur de ce prolongement à 4 toises, ne tarda pas à être exécutée. — En 1778, sur la demande de plusieurs propriétaires, le roi prescrivit la continuation de la rue d’Anjou, depuis le grand égout jusqu’à la rue de la Hoche (aujourd’hui rue du Rocher). Il fut décidé que ce percement aurait 30 pieds de largeur et recevrait la dénomination de rue Quatremère, en l’honneur de François Bernard Quatremère de l’Épine, qui avait rempli les fonctions d’échevin de la Ville de Paris de 1772 à 1774. — Ce percement ne fut exécuté que jusqu’à la rue de la Pépinière. — En 1796, la rue qui nous occupe portait dans toute son étendue le nom de rue d’Anjou. — Une décision ministérielle à la date du 22 prairial an V, signée Benezech, fixa, ainsi qu’il suit, la largeur de cette voie publique : pour la partie comprise entre les rues du Faubourg-Saint-Honoré et de la Ville-l’Évêque, à 8 m. moindre largeur ; depuis la rue de la Ville-l’Évêque jusqu’à celle de la Pépinière, à 8 m. 44 c. — Conformément à une ordonnance royale du 23 septembre 1825, la rue d’Anjou doit être alignée d’après une largeur uniforme de 10 m. Les constructions ci-après sont alignées : 7, 9, 41 bis ; 44, 46, 48, 54, 56, 58, 60 et 64, et les deux maisons aux encoignures de la rue Lavoisier. — Égout et conduite d’eau dans une partie de la rue. — Éclairage au gaz (compe Anglaise). — Dans l’hôtel portant le no 6, le général La Fayette est mort le 20 mai 1834, à l’âge de 77 ans.