100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Anne en la Cité (rue Sainte-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Anne en la Cité (rue Sainte-).

Commence à la rue formant la limite méridionale du Palais de Justice ; finit au quai des Orfèvres, nos 12 et 14. Le dernier impair est 11 ; le dernier pair, 10. Sa longueur est de 31 m. — 11e arrondissement, quartier du Palais-de-Justice.

Juin 1630, lettres-patentes. « Louis, etc… ayant par brevet du 25 juin 1624, permis à nostre amé et féal conseiller en nos conseils, et président en nostre parlement de Paris, le sieur Lejay, de faire pour la commodité publique, desmolir et abbattre en l’enclos de nostre palais deux maisons prosche la fontaine d’icelluy, occupées par Mes Antoine Mareschal et Nicolas Formé, chanoines de la Sainte-Chapelle, et faire ouverture d’une grande porte et un passage de rue pour servir d’entrée et sortie au dit palais, en faisant par lui toutes les dépenses à ce nécessaires, à l’exécution duquel lesdits Mareschal s’estant opposés en nostre chambre des comptes, par arrest du 24 octobre 1628 ; nostre chambre auroit ordonné que les parties se trouveroient par devers nous pour leur estre pourveu. Sur quoy nous estant fait représenter les dites causes et moyens d’oppositions, etc… avons dit, déclaré… voulons et nous plaît qu’ouverture soit faite en la cour et murs de nostre dit palais pour un passage dans la rue Neuve-Saint-Louis, qui sera de la largeur de 3 toises, et que pour cet effect les deux maisons affectées aux prébendes dont jouissent les dits sieurs Mareschal et Formé, seront desmolies et abattues et qu’au lieu d’icelles sera basty un grand pavillon en forme de corps de logis sur la largeur des dites deux maisons du costé de la cour du palais, au milieu du quel il y aura une voulte et arcade pour servir de passage et closture au dit palais, de la hauteur et largeur spécifiées par les dessins et devis faits pour la construction d’icelluy, etc…

Données à Lyon au mois de juin, l’an de grâce 1630 et de nostre règne le vingtième signé : Louis.

Registré en parlement le cinquième septembre 1630, signé : Dutillet. »