100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Arcole (pont d’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Arcole (pont d’).

Une ordonnance royale en date du 6 décembre 1827 a autorisé la construction de ce pont. — Commencé en 1828 il a été livré à la circulation le 21 décembre de la même année. M. Desjardins en a obtenu la concession pour 45 années à partir du 1er janvier 1831 jusqu’au 2 janvier 1876. — Ce pont, qui ne sert qu’aux piétons, est suspendu en chaines de fer et composé de deux demi-travées de 40 m. 17 c. et de 39 m. 75 d’ouverture. Sa largeur entre les garde-corps est de 3 m. 50 c. — Il prit d’abord le nom de pont de la Grève ; le 28 juillet 1830, un jeune homme nommé d’Arcole, s’élançant sur ce pont à la tête de plusieurs combattants qui se dirigeaient sur l’Hôtel-de-Ville, tomba mort percé d’une balle. Pour perpétuer ce souvenir, on donna à ce pont le nom d’Arcole.