100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Napoléon (quai)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Napoléon (quai).

Commence à la rue Bossuet et au pont de la Cité ; finit à la rue du Haut-Moulin, no 10, et au pont Notre-Dame. Le dernier numéro est 33. Sa longueur est de 428 m. — 9e arrondissement, quartier de la Cité.

« 22 avril 1769. — Il sera ouvert un nouveau quai appelé le quai des Ursins, depuis la descente du pont Notre-Dame, du côté de Saint-Denis de la Chartre, jusqu’au pont de pierre dont la construction a été ordonnée. La rue Saint-Pierre-aux-Bœufs sera alignée, élargie et prolongée depuis le parvis Notre-Dame jusqu’à son débouché sur le dit quai. » (Extrait des lettres-patentes). — Ces améliorations ne furent point alors exécutées.

« Saint-Cloud, le 29 vendémiaire an XII. — Le gouvernement de la république sur le rapport du ministre de l’intérieur, arrête : Il sera sans délai procédé aux travaux nécessaires pour l’ouverture d’un quai, entre le pont Notre-Dame et celui de la Cité, sur la rive gauche de la Seine, etc. Les dites maisons et celles nationales, situées sur le terrain destiné au nouveau quai, seront démolies, et les matériaux en provenant vendus pour acquitter les frais de démolition, et le surplus être employé aux dépenses de l’ouverture de ce quai ; néanmoins les pierres et moellons seront réservés pour les constructions et réparations du quai. Signé Bonaparte. » (Extrait de l’arrêté). — Le 4 ventôse an XII, le ministre de l’intérieur Chaptal approuva, pour ce quai, un alignement qu’on modifia le 10 prairial suivant. Sa largeur fut alors fixée à 14 m. 50 c. ; dès cette époque le quai devait prendre la dénomination de quai Napoléon. Cette voie publique fut immédiatement commencée, et l’on abattit les maisons des rues Basse-des-Ursins et d’Enfer, qui régnaient le long de la rivière. Les travaux suspendus quelque temps furent continués en vertu d’un décret du 11 mars 1808. En 1816, ce quai reçut le nom de quai de la Cité. Au mois de janvier 1834, il a repris la dénomination de quai Napoléon (Moniteur du 26 janvier). Une ordonnance royale du 4 mars 1834 a définitivement fixé la moindre largeur de cette voie publique à 14 m. Les propriétés riveraines sont alignées, à l’exception de celle qui forme l’encoignure de la rue Bossuet. — Égout entre les rues d’Arcole et Saint-Landry. — Conduite d’eau depuis la rue de la Colombe jusqu’à la borne-fontaine.