Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Augustins (rue des Petits-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Augustins (rue des Petits-).

Commence au quai Malaquais, nos 7 et 9 ; finit à la rue Jacob, nos 32 et 34. Le dernier impair est 21 ; le dernier pair, 34. Sa longueur est de 253 m. — 10e arrondissement, quartier de la Monnaie.

Cette rue fût ouverte au commencement du XVIIe siècle, sur le Petit-Pré-aux-Clercs. Ce pré avait été donné en 1368 à l’Université en échange du terrain que les religieux de Saint-Germain-des-Prés avaient été obligés d’acheter pour faire creuser des fossés autour de leur abbaye. Il était séparé du Grand-Pré-aux-Clercs par un canal de 27 m. de largeur qui aboutissait aux fossés. Ce canal s’appelait la Petite-Seine, et traversait le terrain qui servit depuis de cloître aux Petits-Augustins. Ce nom de Petite-Seine fut d’abord donné à la rue dont nous parlons lorsqu’on bâtit sur le Petit-Pré, après avoir comblé le canal. À partir de l’année 1664, cette voie publique fut appelée communément rue des Petits-Augustins, en raison du couvent qui y était situé et dont nous avons parlé à l’article École des Beaux-Arts. Une décision ministérielle en date du 2 thermidor an V, signée Benezech, fixa la largeur de cette voie publique à 16 m. Cette largeur est portées à 11 m. en vertu d’une ordonnance royale du 29 avril 1839. Une partie de la maison no 7, les propriétés nos 13 et 17, et le mur de clôture de l’école des Beaux-Arts, ne sont pas soumis à retranchement. — Conduite d’eau depuis la rue Jacob jusqu’aux deux bornes-fontaines. — Éclairage au gaz (compe Française).