Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Beaujolais-Palais-Royal (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beaujolais-Palais-Royal (rue de).

Commence à la rue de Valois, nos 43 et 48 ; finit à la rue de Montpensier, nos 38 et 41. Le dernier impair est 13 ; le dernier pair, 20. Sa longueur est de 128 m. — 2e arrondissement, quartier du Palais-Royal.

Elle a été ouverte en 1784, sur une partie de l’emplacement du jardin du Palais-Royal. Elle fut exécutée sur une largeur de 8 m. 78 c., et reçut la dénomination de passage Beaujolais, en l’honneur du comte de Beaujolais, fils du duc d’Orléans. — « L’administration centrale du département de la Seine, lecture faite des pétitions qui lui ont été adressées, afin de changer la dénomination de certaines rues dans Paris ; voulant effacer tout ce qui tend à perpétuer la mémoire des cy-devant princes ; ouï le commissaire du Directoire Exécutif ; arrête que la rue de Beaujolais, quartier du Palais-Égalité, prendra le nom de rue d’Arcole. Fait au département, le 2 thermidor an VI. » Cette dénomination avait pour but d’éterniser le souvenir de la célèbre bataille d’Arcole, gagnée sur les Autrichiens, le 25 brumaire an V (15 novembre 1796). — Un arrêté préfectoral, en date du 27 avril 1814, rendit à cette rue son premier nom. Par une ordonnance royale du 22 août 1840, la largeur de 8 m. 78 c. a été maintenue. — Égout depuis la rue du Perron jusqu’à celle de Montpensier. — Conduite d’eau dans toute l’étendue. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).