Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Beaujolais-Saint-Honoré (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beaujolais-Saint-Honoré (rue de).

Commence à la rue de Chartres, nos 23 et 23 bis ; finit à la rue de Valois, nos 2 et 4. Le seul impair est 1 ; le dernier pair, 4. Sa longueur est de 37 m. — 1er arrondissement, quartier des Tuileries.

Des lettres-patentes, à la date du 16 décembre 1779, registrées au parlement le 31 du même mois, ordonnèrent de transférer l’hôpital royal des Quinze-Vingts, situé rue Saint-Honoré, dans l’hôtel des mousquetaires noirs de la rue de Charenton. Ces mêmes lettres-patentes autorisèrent le cardinal de Rohan, grand-aumônier de France et supérieur immédiat dudit hôpital, à vendre tous les terrains et bâtiments formant l’enclos de cet établissement. Les acquéreurs des terrains étaient tenus d’ouvrir les rues et passage désignés au plan arrêté par le roi ; ce plan tracé par M. Lenoir, architecte, indiquait cinq rues sous les dénominations de Beaujolais, de Chartres, Montpensier, Rohan et Valois ainsi qu’un passage entre les rues Rohan et Saint-Nicaise. Lors de l’exécution, quelques changements furent faits à ce plan ; le passage dut être supprimé, et l’on forma la rue des Quinze-Vingts. À l’égard de la voie publique qui fait l’objet du présent article, elle fut tracée le 3 juillet 1781, conformément au plan de M. Lenoir, et sur une largeur de 18 pieds. Dans la partie débouchant sur la rue de Valois, elle forme un passage dont la largeur est de 3 m. 60 c.

Le nom de Beaujolais lui a été donné en l’honneur du comte de Beaujolais, fils du duc d’Orléans. — En vertu d’un arrêté de l’administration centrale du département de la Seine à la date du 12 thermidor an VI, elle prit la dénomination de rue Hoche, en mémoire du célèbre Lazare Hoche, né à Montreuil, près Versailles, le 24 février 1768, mort le 15 septembre 1797. Son titre le plus glorieux à la reconnaissance de sa patrie est la pacification de la Vendée. — Une décision ministérielle, en date du 3 messidor an IX, signée Chaptal, a porté à 7 m. la largeur de cette voie publique, dans toute son étendue. Conformément à un arrêté préfectoral du 27 avril 1814, elle reprit sa première dénomination. Les maisons nos 2 et 4 ne sont pas soumises à retranchement. — Conduite d’eau depuis la rue de Chartres jusqu’à la borne-fontaine. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).