100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Boucheries (rue des)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Boucheries (rue des).

Commence au carrefour de l’Odéon, no 2, et à la rue de l’Ancienne-Comédie, no 28 ; finit aux rues Montfaucon, no 1, et de Buci, no 43. Le dernier impair est 65 ; le dernier-pair, 56. Sa longueur est de 226 m. — Les numéros impairs sont du 11e arrondissement, quartier du Luxembourg ; les numéros pairs, du 10e arrondissement, quartier de la Monnaie.


Elle tire son nom des boucheries de Saint-Germain-des-Prés, qui, de temps immémorial, étaient établies en cet endroit. La moitié de cette voie publique a été construite sur un terrain qui faisait partie de la garenne de l’abbaye Saint-Germain-des-Prés. — Une décision ministérielle du 24 messidor an V, signée Benezech, avait fixé la moindre largeur de cette voie publique à 9 m. Cette moindre largeur a été portée à 11 m., en vertu d’une ordonnance royale du 27 mars 1831. Un arrêté préfectoral du 24 avril 1837 a prescrit la régularisation d’une partie du numérotage de cette rue. Les maisons nos 47, 65, 2, 6, 8 et 10, sont alignées ; les propriétés nos 61, 63, 12 et 14, ne sont assujetties qu’à un léger redressement. — Conduite d’eau depuis la rue de Seine jusqu’aux deux bornes-fontaines. — Éclairage au gaz : entre les rues de l’Ancienne-Comédie et de Seine (compe Parisienne) ; pour le surplus (compe Française).