100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Bourbon-Villeneuve (rue de)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Bourbon-Villeneuve (rue de).

Commence à la rue des Petits-Carreaux, nos 42 et 44 ; finit à la rue Saint-Denis, nos 383 et 387. Le dernier impair est 65 ; le dernier pair, 60. Sa longueur est de 387 m. — 5e arrondissement, quartier Bonne-Nouvelle.

Cette rue portait anciennement le nom de Saint-Côme du milieu des Fossés ; au commencement du XVIIe siècle, celui de Bourbon, en l’honneur de Jeanne de Bourbon, abbesse de Fontevrault ; elle prit ensuite la dénomination de Bourbon-Villeneuve, parce qu’elle se trouve dans le quartier dit autrefois la Ville-Neuve. En 1793, on lui donna le nom de rue Neuve-Égalité ; en 1807, on la désigna sous la dénomination d’Aboukir, en mémoire du célèbre combat livré le 19 juillet 1799. — Un arrêté préfectoral du 27 avril 1814 rendit à cette voie publique sa dénomination de Bourbon-Villeneuve. En 1830 on effaça le mot Bourbon ; il a été rétabli en 1837. — Une décision ministérielle, à la date du 23 brumaire an VIII, signée Quinette, fixa la largeur de cette voie publique à 10 m. Cette dimension est portée à 12 m. en vertu d’une ordonnance royale du 21 juin 1826. Les maisons nos 43, 63 et 65 sont alignées ; les autres constructions de ce côté sont soumises à un retranchement qui varie de 1 m. 30 c. à 1 m. 60 c. Les maisons du côté des numéros pairs devront éprouver un reculement de 1 m. à 1 m. 40 c. — Égout entre les rues Saint-Philippe et Saint-Denis. — Conduite d’eau dans une grande partie. — Éclairage au gaz (compe Française).