100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Déchargeurs (rue des)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Déchargeurs (rue des).

Commence à la rue des Mauvaises-Paroles, nos 16 et 18 ; finit aux rues Saint-Honoré, no 1, et de la Ferronnerie, no 39. Le dernier impair est 19 ; le dernier pair, 20. Sa longueur est de 106 m. — 4e arrondissement. Tous les numéros impairs et les pairs de 2 à 12 inclusivement sont du quartier Saint-Honoré ; le surplus dépend du quartier des Marchés.

En 1300 et 1313 on la nommait le siège aux Déchargeurs, et depuis rue du Siège et du Viel aux Déchargeurs. Enfin simplement rue des Déchargeurs. Dans la partie comprise entre la rue de la Ferronnerie et l’impasse des Bourdonnais, était une place appelée anciennement place aux Pourciaux, et ensuite place aux Chais. — Une décision ministérielle à la date du 12 fructidor an V, signée François de Neufchâteau, avait fixé la largeur de cette voie publique à 8 m. Cette largeur a été portée à 10 m. en vertu d’une ordonnance royale du 9 décembre 1838. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

Le corps des drapiers avait son bureau dans la rue des Déchargeurs, au no 11. C’était un monument remarquable par la richesse de son frontispice. Il avait été construit vers le milieu du XVIIe siècle, sur les dessins de Libéral Bruant, architecte.