100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Gracieuse (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Gracieuse (rue).

Commence à la rue d’Orléans-Saint-Marcel, nos 32 et 34 ; finit à la rue Copeau, nos 29 et 31. Le dernier impair est 17 ; le dernier pair, 26. Sa longueur est de 370 m. — 12e arrondissement de 1 à 7, et de 2 à 12 quartier Saint-Marcel ; le surplus est du quartier du Jardin-du-Roi.

Cette communication, qui dans toute son étendue porte aujourd’hui le nom de rue Gracieuse, avait autrefois deux dénominations. La partie comprise entre les rues d’Orléans et de l’Épée-de-Bois s’appelait rue du Noir. Une maison appartenant à Jacques Pays, avocat, et ayant pour enseigne une tête noire, lui avait fait donner cette dénomination qu’elle conservait encore en 1801. Ce n’est que depuis cette époque qu’elle a pris le nom de rue Gracieuse, à laquelle elle fait suite. La deuxième partie, qui s’étend de la rue de l’Épée-de-Dois à la rue Copeau, devait sa dénomination à Jean Gracieuse qui y possédait une maison en 1243. En 1589 plusieurs titres la désignent sous le nom de rue Saint-Médard. — Une décision ministérielle à la date du 28 pluviôse an IX, signée Chaptal, a fixé la moindre largeur de la rue Gracieuse à 7 m. Les constructions nos 7 et 11 ne sont pas soumises à retranchement.