100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Greneta (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Greneta (rue).

Commence à la rue Saint-Martin, nos 219 et 221 ; finit à la rue Saint-Denis, nos 262 et 264. Le dernier impair est 61 ; le dernier pair, 52. Sa longueur est de 239 m. — 6e arrondissement, quartier de la porte Saint-Denis


Cette rue était presqu’entièrement bordée de constructions en 1230. Dans un acte de donation faite en 1236, par Amauri de Meudon, à l’abbé de Notre-Dame-de-la-Roche, on voit que cette rue s’appelait de la Trinité, en raison de la principale entrée de l’hôpital de la Trinité qu’on voyait dans cette voie publique. Dès 1262, cette rue portait le nom d’Arnetal, qu’elle devait vraisemblablement à un particulier qui l’habitait ; ce nom s’altéra dans les siècles suivants et se changea en ceux de Guernetal, Garnetal, et enfin de Greneta. — Une décision ministérielle à la date du 8 prairial an VII, signée François de Neufchâteau, fixa la largeur de cette voie publique à 10 m. En vertu d’une ordonnance royale du 21 juin 1826, sa moindre largeur est portée à 11 m. Les maisons nos 29 et 31 sont alignées ; celles nos 19, 21, 23, 25, 27 et 33 ne sont soumises qu’à un faible retranchement. — Portion d’égout du côté de la rue Saint-Denis. — Conduite d’eau entre cette rue et les deux bornes-fontaines. — Éclairage au gaz (compe Française).