100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Louvois (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Louvois (rue de).

Commence aux rues Lulli et de Richelieu, no 77 ; finit à la rue Sainte-Anne, nos 60 et 62. Le dernier impair est 7 ; le dernier pair, 12. La longueur du côté gauche qui est bordé par la place de Richelieu est de 49 m. ; celle du côté droit, de 116 m. — 2e arrondissement, quartier Feydeau.

Louis-Sophie Le Tellier, marquis de Louvois, brigadier des armées du roi, était, en 1784, propriétaire d’un hôtel ayant son entrée dans la rue de Richelieu et qui s’étendait jusqu’à la rue Sainte-Anne. Il sollicita et obtint de sa majesté l’autorisation d’ouvrir une rue sur l’emplacement de cet hôtel. Les lettres-patentes furent expédiées le 30 avril 1784. Elles portent : « Article 1er. Il sera ouvert aux frais du sieur marquis de Louvois, sur le terrain de l’hôtel à lui appartenant, rue de Richelieu, une nouvelle rue de 30 pieds de largeur qui traversera le d. hôtel et conduira de la d. rue de Richelieu à la rue Sainte-Anne. — Art. 2e. La dite rue sera nommée rue de Louvois, etc. — Art. 5e. Voulons et entendons que les propriétaires des maisons, formant tant à droite qu’à gauche la façade de la d. rue, soient tenus de construire un trottoir le long des dites maisons, dont la largeur sera de 4 pieds et la hauteur de 10 à 12 pouces au moins, avec une bordure de pierres, propre à soutenir le d. trottoir, lequel sera en outre couvert d’un pavé uni et défendu dans toute sa longueur de petites bornes qui seront posées à une certaine distance les unes des autres, telle qu’elle sera déterminée, etc. » — Ces lettres-patentes reçurent leur exécution au mois de novembre 1784. La rue fut ouverte sur une largeur de 9 m. 60 c., dimension qui a été maintenue par une ordonnance royale du 16 avril 1831. Les propriétés riveraines sont alignées. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

Le théâtre de Louvois était situé dans cette rue, au no 6. Il avait été construit, en 1791, sur les dessins de Brongniart, architecte. Son inauguration eut lieu le 1er juillet 1793. Fermé pendant quelque temps, il fut rouvert le 7 mai 1801. On y joua jusqu’en 1808. Vers 1820, par suite de l’interdiction de la salle de l’Opéra, les acteurs de ce théâtre donnèrent quelques représentations sur le théâtre de Louvois, qui a été transformé depuis en maison particulière.