100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Mondétour (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Mondétour (rue de).

Commence à la rue des Prêcheurs, nos 30 et 32 ; finit à la rue Mauconseil, nos 5 et 7. Le dernier impair est 37 ; le dernier pair, 32. Sa longueur est de 193 m. — Les numéros de 1 à 17 et de 2 à 6 sont du 4e arrondissement, quartier des Marchés ; le surplus dépend du 5e arrondissement, quartier Montorgueil.

La partie de cette voie publique comprise entre la rue des Prêcheurs et celle du Cygne, était complètement bâtie en 1250. Dans un acte de 1205, rapporté par Jaillot, il est dit : que Burchard d’Orsay délaisse à l’évêque de Paris les dîmes d’Orsay et de Mondétour. Il est fait mention également dans un acte de vente à la date du 2 juin 1540, d’une maison située rue Pyrouet (Pirouette), aboutissant des deux côtés aux héritiers de Claude Foucault, seigneur de Mondétour. Ce Claude Foucault, seigneur de Mondétour, était échevin de la ville de Paris en 1525, sous la prévôté de maître Jean Morin. — Une décision ministérielle du 13 vendémiaire an X, signée Chaptal, a fixé la largeur de cette voie publique à 7 m.

La partie de la rue de Mondétour qui s’étend de la rue du Cygne à la rue Mauconseil a été percée vers 1815, sur l’emplacement du cloître Saint-Jacques-l’Hôpital ; ce prolongement avait été autorisé par une décision ministérielle du 2 novembre 1814, signée l’abbé de Montesquiou, qui fixa la largeur de cette partie de rue à 7 m.

La propriété située sur le côté gauche à l’encoignure droite de la rue de Rambuteau, celles nos 33, 37 et 32 ne sont pas soumises à retranchement. — Conduite d’eau dans une partie. — Éclairage au gaz (compe Française).