100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Poirées (rue des)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Poirées (rue des).

Commence à la rue Neuve-des-Poirées et à la place du collége Louis-le-Grand ; finit à la rue de Cluny et à la place Sorbonne. Pas de numéro. Sa longueur est de 56 m. — 11e arrondissement, quartier de la Sorbonne.

Autrefois, la rue des Poirées commençait à la rue Saint-Jacques, et se terminait par un retour d’équerre à la rue des Cordiers. Son premier nom fut rue Thomas. On l’appela ensuite rue Guillaume-d’Argenteuil. Dès 1264 et 1271, elle est ainsi désignée Vicus ad Poretas, vicus Poretarum. Plus tard, la partie du retour d’équerre débouchant dans la rue Saint-Jacques, prit le nom de rue des Poirées, l’autre partie celui de rue Neuve-des-Poirées. — Une décision ministérielle en date du 18 octobre 1808, signée Cretet, fixa la largeur de la rue des Poirées à 7 m. En vertu d’une ordonnance royale du 29 décembre 1824, cette dimension fut portée à 10 m. L’ordonnance prescrivit aussi le prolongement de cette voie publique jusqu’à la place Sorbonne. Ce percement, fixé également à 10 m., fut immédiatement exécuté. — En 1839, on reconnut la nécessité de faciliter la circulation aux abords du collége Louis-le-Grand. Les maisons situées sur le côté gauche de la rue des Poirées, entre les rues Saint-Jacques et Neuve-des-Poirées, furent acquises et démolies immédiatement. Leur emplacement ayant laissé un espace vide d’une assez grande étendue, cette partie de l’ancienne rue des Poirées a reçu le nom de place du Collége-Louis-le-Grand (voyez cet article). La rue des Poirées est réduite aujourd’hui à la partie ouverte, conformément à l’ordonnance de 1824. La maison située sur le côté gauche, à l’encoignure de la rue de Cluny, est seule soumise à retranchement.