100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Poliveau (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Poliveau (rue de).

Commence au quai d’Austerlitz ; finit aux rues des Fossés-Saint-Marcel, no 1, et du Jardin-du-Roi, no 2. Le dernier impair est 31, le dernier pair, 26. Sa longueur est de 492 m. — 12e arrondissement, quartier Saint-Marcel.

L’emplacement sur lequel cette rue a été ouverte était voisin d’un territoire nommé anciennement Locus cinerum (le lieu des cendres), et dès 1243, cette voie publique s’appelait rue de la Cendrée. Dans le siècle suivant, elle est nommée rue de la Cendrée ou du Pont-Livaut. Cette dernière dénomination, altérée depuis, lui vient d’un petit pont jeté sur la rivière de Bièvre, et qui avait été vraisemblablement construit par un nommé Livaut. Dans un censier de Sainte-Geneviève, de 1646, elle est appelée rue des Carrières ou de la Cendrée. En 1700, on la nommait rue des Saussaies, en raison des saules qui bordaient le chemin qu’elle traversait. À la fin du XVIIIe siècle, cette voie publique était appelée indifféremment rue des Saussaies et de Poliveau. — Une décision ministérielle du 2 messidor an VIII, signée L. Bonaparte, a fixé à 10 m. la largeur de la partie de cette voie publique comprise entre le boulevart de l’Hôpital et les rues des Fossés-Saint-Marcel et du Jardin-du-Roi. En vertu d’une autre décision ministérielle du 9 septembre 1819, cette partie doit prendre le nom de rue du Fer-à-Moulin. Il serait indispensable, comme on le verra ci-après que cette décision fût exécutée. Les constructions nos 1, 3, 5, 7, 9, 2 et 10 sont alignées. — Conduite d’eau.

La largeur de l’autre partie de la rue de Poliveau, qui commençait au quai et se terminait au boulevart, a été fixée à 12 m. 80 c. par décision ministérielle du 28 juin 1819. En 1836, on a supprimé de cette partie l’emplacement compris entre la rue Neuve-de-la-Gare et le boulevart. Ce terrain est occupé aujourd’hui par les dépendances du chemin de fer de Paris à Orléans. Les constructions qui bordent le surplus de la rue de Poliveau ne sont pas soumises à retranchement.