Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Portes-Saint-Sauveur (rue des Deux-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portes-Saint-Sauveur (rue des Deux-).

Commence aux rues Pavée, no 2, et du Petit-Lion, no 28 ; finit à la rue Thévenot, nos 11 et 13. Le dernier impair est 31 ; le dernier pair 36. Sa longueur est de 234 m. — 5e arrondissement, quartier Montorgueil.

Un bail de l’année 1241 indique que cette voie publique était alors construite. Elle s’arrêtait à cette époque à la rue Saint-Sauveur, et était fermée par une porte à chaque extrémité. Vers la fin du XVIIe siècle, elle fut prolongée jusqu’à la rue Thévenot. La partie située entre la rue Pavée et celle du Renard se nommait anciennement Grate-C. ; en 1427, on lui donna la dénomination de rue des Deux-Petites-Portes. — Une décision ministérielle du 19 pluviôse an VIII, signée L. Bonaparte, fixa la largeur de cette voie publique à 7 m. Cette largeur a été portée à 10 m., en vertu d’une ordonnance royale du 21 juin 1826. Propriétés de 1 à 5, retranch. 4 m. 70 c. à 5 m. 20 c. ; 7, ret., 2 m. 80 c. ; 9, ret. 5 m. 30 c. ; 11, alignée ; de 13 à 25, ret., 4 m. 10 c. à 4 m. 70 c. ; de 27 à la fin, ret. 4 m. 70 c. à 5 m. 50 c. ; 2, ret. réduit 50 c. ; 4, 6, ret. 80 c. à 1 m.10 c. ; 8, alignée ; 10, ret. 90 c. ; 12, ret., 50 c. ; de 14 à 22, alignées ; 24, ret. réduit 1 m. 20 c ; 26, ret. 1 m. ; 28, ret. 85 c. ; 30, ret.70 c. ; 32, ret. 45 c ; 34, ret. 25 c ; 36, redress. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Française).