100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Tronchet (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Tronchet (rue).

Commence à la place de la Madeleine, nos 23 et 28 ; finit à la rue Neuve-des-Mathurins, nos 67 et 69. Le dernier impair est 31 ; le dernier pair, 30. Sa longueur est de 267 m. — 1er arrondissement, quartier de la Place-Vendôme.

Un décret impérial date de Saint-Cloud, le 10 septembre 1808, porte : « Article 3e. II sera ouvert au fond de la place de la Madeleine jusqu’à la rue Neuve-des-Mathurins, et dans le prolongement de l’axe du Temple de la Gloire (église de la Madeleine), une rue égale en largeur à la rue de la Concorde (rue Royale). Signé Napoléon. » — Ce projet qui n’eut point alors de suite fut repris en 1824, et approuvé par une ordonnance royale du 2 juin de cette année, qui décida que cette voie publique serait appelée rue Tronchet. Les terrains qu’elle occupe provenaient de la maison conventuelle de Notre-Dame-de-Grâce dite de la Ville-l’Évêque. La largeur de cette rue est de 28 m. 60 c. Les propriétés riveraines sont alignées. — Égout. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

François-Denis Tronchet, né à Paris en 1726, devint avocat au parlement de cette ville. Il fut l’un des défenseurs de l’infortuné Louis XVI. Député au conseil des anciens, en 1800, nommé après le 18 brumaire premier président de la Cour de cassation, il fut charge de coopérer à la rédaction du Code civil. Tronchet mourut le 10 mars 1806.