100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Veaux (rue de la Vieille-Place-aux-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Veaux (rue de la Vieille-Place-aux-).

Commence à la rue de la Joaillerie et à la place du Châtelet, no 6 ; finit à la rue de la Planche-Mibray, nos 7 et 9. Le dernier impair est 19 ; le dernier pair 28. Sa longueur est de 109 m.7e arrondissement, quartier des Arcis.

Elle doit son nom à l’ancienne halle aux Veaux. Au XIVe siècle, c’était la place aux Sainctyons. Elle devait cette dénomination à une riche famille de bouchers. Au XVe siècle, c’était la rue aux Veaux, de la Tannerie, de la place aux Veaux. On a ajouté à sa dernière dénomination l’épithète de Vieille, lorsqu’on a transféré le marché sur le quai des Ormes, en vertu d’un arrêt du 8 février 1646. La rue de la Vieille-Place-aux-Veaux aboutissait autrefois, par un retour d’équerre, dans la rue Saint-Jacques-la-Boucherie. Ce débouché a été supprimé lors de la formation de la place du Châtelet. — Une décision ministérielle du 11 octobre 1806, signée Champagny, a fixé la moindre largeur de cette voie publique à 6 m. Cette rue est numérotée à contre-sens. La propriété à l’encoignure de la rue de la Joaillerie, les maisons nos 13, 15, 17, 19, 6, celle qui forme l’encoignure droite de la rue de la Vieille-Tannerie, et celles nos 18 bis et 20, sont alignées. — Conduite d’eau depuis la place du Châtelet jusqu’à la borne-fontaine.